Google page creator, un petit test

Sur le Blog de Google une news annonce fièrement une nouvelle version de Google Page creator. J’ai donc décidé d’en faire un ptit test.

Alors pour faire simple, Google Page creator, comme son nom l’indique permet de créer un site internet. Alors disons plutôt, qu’il permet de facilement créer un web vitrine. Vous savez, 3/4 pages avec photos, descriptifs, coordonnées, le genre de truc que certaines agences web peuvent facturer aux petits indépendants quelques milliers d’euros.

Voil? comment ça marche, primo créer un compte grâce ? votre compte Gmail en vous rendant l? . Ensuite il suffit de lire, tout est écris. C’est vraiment très simple.

Il faut créer une 1er page qui aura pour adresse : http://EMAIL-GMAIL.googlepages.com/home

Il faut définir un « layout » soit la disposition des boites sur le site

Puis un « look » parmis un petit choix de templates, pas très nombreux et pas trop moches.

Il ne reste plus qu’? remplir les cases en clickant directement dessus, une barre d’outils est dispo sur la gauche, elle comprend les bases mais c’est finallement assez pour faire une web vitrine.

Les éléments de bases sont bien foutus, la gestion des photos permet de choisir la taille de la photo, la gestion des liens est bien faites, en effet si vous avez créé plusieurs pages elles apparaissent et sont donc faciles ? lier. (Faites d’ailleur attention ? publier les pages une fois fini, cela parait bête comme ça mais c’est pas instinctif comme démarche).

Une fois le contenu et le contenant mis en place, vu que vous pouvez pas vraiment toucher ? l’habillage, il vous reste une option pour transformer votre nouveau site en sapin de noël, les gadgets. Ils ont fait leur apparition dans d’autres services Google et ils peuvent être facilement intégré ? votre page en 2 clicks. Pour peux que la mini-fenêtre de navigation vous laisse trouver votre bonheur.

Bilan : comme vous avez pu le lire c’est ultra simple ? prendre en main. La contrepartie c’est que l’on est vite confronté aux limites du système. Le but de ce Google page creator est assez évidement si on suit la guerre qui opose Google avec Microsoft. En effet Microsoft va lancer bientôt une suite Office Live qui va elle aussi proposer un éditeur de site web, un peu du même goût (j’ai pas testé, pas eu d’invit’). L’affrontement va une nouvelle fois être frontal et l’enjeux sont les milions de PME/PMI pour qui l’internet n’est pas une évidence ou qui simplement pensent ne pas pouvoir y accèder par manque d’argent/compétences/…

Voici l’adresse du site de test : http://rflymail.googlepages.com/home

Je vais peut être essayer de l’améliorer ce soir pour pousser un peu plus loin le test.

A vous de voir, après si ça correspond ? vos attentes, pour moi c’est clair, c’est non, je garde mon GuppY.

11 réflexions au sujet de « Google page creator, un petit test »

  1. Je viens de le tester aussi, je trouve ça très sympa pour une page personnelle ou pour une petite association.. Maintenant pour une vitrine professionnelle je ne pense pas que ca ne fera jamais l’affaire. Lorsqu’une PME ou un indépendant demande la création d’un site web, c’est surtout pour une question d’image plus que pour communiquer son n° de téléphone. Et utiliser un site préfabriqué ne plaira certainement pas. Je ne pense d’ailleurs pas que c’est le public visé par google.

  2. Bonjour,

    Par forcement, j’ai vu pas mal de petites boites, payer pour des webvitrines, voire pour du frontpage pour resultat pas forcement mieux. Un petit artisans peut vouloir simplement être en ligne pour laisser ses coordonnées ou participer aux sites de régions/villes/quartiers qui se developent de plus en plus.

    Quand au public visé par Google, j’imagine qu’ils ne se sont pas fixés de limite 😀

  3. Bon, dois-je entrer dans ce débat ?

    Je dirais simplement que les outils importent peu (Front page permet de faire de trés bon sites tout comme le bloc note de windows). Je ne connais le machin de Google mais aprés tout pourquoi pas si la communication est bonne et que des objectifs sont définis…

    Maintenant je suis quand même curieux de voir jusqu’où Google permet de créer des pages optimisées pour son propre fonctionnement… je vais donc aller essayer ça…

    Merci Richard pour le temps précieux que tu vas me faire perdre sur ce coup 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *