Le webwag nouveau est arrivé

Webwag vient d’être mis ? jour. Et on peut dire que la plupart des objections/reproches que l’on pouvait faire au service on tété corrigé.

Avant de parler des nouveautés, une petite piqure de rappel sur ce qu’est Webwag.

Le principe commence ? entrer dans les habitudes, webwag est une page d’accueil personnalisable. Le principe est simple, plutôt que de commencer sa session de surf sur le web depuis la page de son fournisseur d’accès ou de son moteur de recherche préféré, on fabrique la sienne, d’où le nom du système logique 😉

Pour se faire, le service met ? disposition des modules, des « widgets ». Parmi eux on trouve, un modules pour vérifier si on a de nouveaux mails (google, yahoo, pop …), la météo, les moteurs de recherches, des notes, des listes de tâches… et surtout des flux RSS.

Je rapelle vite fait que les flux RSS sont l’équivalent de la newsletter mais au lieu de se lire/recevoir dans sa boite mail sont accessibles dans un lecteur de flux comme webwag peut l’être.

Bon allons s y pour les news :

– Barre de preload : Pour les impatients, vous allez voir la progression du chargement de la page.

– Vitesse : Avec la multiplication des utilisateurs et des flux dans chaque compte il était important pour le service d’apporter toujours plus de vitesse dans le chargement de la page et des contenus. Sur ma page, très chargée, la difference est réellement visible.

– Vu, pas vu : Une des options que j’attendais avec beaucoup d’impatience le fair de pouvoir marquer les news lues. En effet quand vous avez beaucoup de flux, il est bon de savoir quels blogs/sites et surtout quelles infos vous avez déja consulté. L’interet d’une homepage perso et aussi de pouvoir surveiller les blogs/ sites que l’on aime bien donc de pouvoir vite voir ce qui ont été mise ? jour depuis sa dernière visite.

– Partage de widgets : Voil? une idée très originale et surtout très sympa, la possibilité de partager un widget avec un pote/contact. En cliquant sur un ptit logo, vous pouvez entrer un mail et quelques secondes vous avez partager votre widget préféré, une note voire une liste de tâches. Très facile ? utiliser, cela peut permettre de faire découvrir des sites ? ses potes ou imaginer un peu de travail collaboratif.

– Rendre la page publique : Une autre initiative sympa, Webwag offre désormais la possibilité de rendre sa page publique. Par ce biais chacun peut proposer sa selection de sites/blogs préférées, c’est du social bookmarking évolué, en créant des onglets par thème par exemple je pourrais vous proposer la liste des sites que j’ai presenté ici. Sympa et simple ? faire.

– Nouvelle factory : La factory est une des idées sympathique de base de webwag, elle propose aux utilisateurs de rajouter des modules qui ne sont pas d’origine dans leur webwag, il peut s’agir du programme TV,des cours de la bourse… et aux programmeurs de proposer des créations qui si elles remportent un succès de gagner de l’argent. La nouvelle Factory est beaucoup plus agréable ? consulter.

– La couleur des titres : Plus fun qu’utile mais agréable, la couleur des titres des modules peuvent être modifié ? volonté, soit via quelques couleurs de base ou via un nuancier.

– les notes : la petite boite où l’on peut mette ce que l’on veut interprète les url, un vrai post -it pour noter une url vite fait

A priori, la liste des nouveautés est complète. J’avoue que depuis le lancement de Webwag c’est un service que j’aime bien et que j’utilise avec plaisir. C’est pourquoi ces nouveautés me font très plaisir.

Il existe une forte concurrence dans le domaine des pages d’accueil perso, ? notre niveau, celui d’utilisateur c’est très bien, cela donne lieu ? une course ? l’innovation, ? l’amélioration et ? la créativité. Notons aussi que le secteur n’en est qu’? ses débuts, que le marché de masse est encore ? quelques années lumières mais l’arrivée de flux RSS dans FireFox 2 et Internet Explorer 7 risque de booster tout ça.

Encore une fois : A suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *