WebJam la homepage next gen

Webjam vient de passer en beta publique (hier mais pas eu le temps..)

Mais WatZatSite ? bonne question … c’est peut être pour l’instant le défaut de WebJam c’est que c’est beaucoup de chose ? la fois…

WebJam a pour ambition de permettre ? l’utilisateur de créer son espace numérique. Pour cela celui ci dispose de plusieurs outils/modules/pages donc possibilités.

Lorsque vous créez un compte, le site génère 3 pages distinctes : une homepage publique, une homepage privée et un page profil.

– La homepage publique est donc un point d’entrée pour tous, internautes et membres de la communauté WebJam. Sur cette page vous pouvez administrer des modules de contenu. On trouve l? des classiques incontournables : barre de recherche, météo, flux RSS, bookmarks coopératifs, gallerie FlickR. Vous pouvez organiser comme bon vous semble sur votre page. Option originale, la presence d’un module blog. Bien foutu, il permet de poster de manière assez facile. On peut aussi trouver un module de pub Google que WebJam vous impose pour l’instant mais dont vous partagez les revenus. Il y a d’autres modules dispos et en cours que je vous invite ? découvrir par vous même.

– La homepage privé : L? , on est dans le netvibes/webwag like, elle s’administre comme la page publique, mais vous permet d’y stocker des données privées (logique) comme vos mails, des notes…

– La page profil : Elle regroupe vos infos publiques, orienté vers la communaté de WebJam voire des visiteurs tiers, vous rendez public que vous voulez.

Pour gérer tout ça, un module peut apparaitre en haut de l’écran, des onglets permettent de naviguer entre les differentes options. Une fois activé, vos modules de contenu sont éditables directement sans passer par une zone d’administration. Un glisser/déposer permet de mettre de l’ordre dans tout ça, un peu d’AJAX c’est bien efficace.

Du point de vue du design, des templates (habillages) sont mis ? votre disposition mais pour les plus habiles il est possible de les modifier (CSS).

Un autre point est mis en avant par l’équipe de WebJam, la réplication. Un truc complètement nouveau (me semble…), lorsque vous surfez sur les pages des membres de la communauté vous pouvez ? tout moment « copier » un module ou toute la page pour pouvoir l’intégrer ? la votre. Ainsi un design ou un module qui vous voyez peut être en 1 click ajouté ? votre Webjam.

Sur une base d’une grande richesse et de possibilités énorme, le challenge de WebJam est de fédéré une communauté qui se trouverait être ? mis chemin entre les utilisateurs des portails classique comme MySpace très simple et peu évolutifs et les utilisateurs « pointus » qui aiment contrôler au maximum leur outil de publication. Une autre des cartes ? jouer est le regroupement d’un ensemble numérique (espace public/privé/profil) au sein d’un même compte utilisateur. Encore une aventure ? suivre de très prêt.

Il est nécessaire aussi de préciser que pour l’instant le site est exclusivement en anglais mais qu’une version française devrait arriver sous peu.

7 réflexions au sujet de « WebJam la homepage next gen »

  1. Merci pour ce post !

    Il est clair que webjam propose beaucoup de fonctionnalités. Et encore, tout n’y est pas :o)

    Pour la version française, nous n’avons pas encore de date précise. Il reste ? améliorer la version anglaise en fonction de vos retours – que vous pouvez faire en français – et ensuite nous passerons au french.

    Cédric

  2. merci pour les infos 😀
    Le français est indispensable pour s’imposer en France, nos contemporains n’aiment pas trop la langue de Bill Gates en général…

    Pour les fonctionnalités supplémentaires, je suivrai ça 😉

  3. […] Webjam est un site dont je vous ai déj? parlé ? de nombreuses reprises, il permet de créer un site internet/blog/plateforme communautaire/ce que l’on veut … en quelques clics. Alors que je dois vous faire un compte rendu sur mes premiers tests de la V2 qui arrive ? grand pas et qui est impressionnante en terme de vivacité, voil? que pour la fin d’année l’équipe du site propose de s’amuser avec webjam en faisant une bonne action. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *