Immobilier, web et USA

Vous connaissez Zillow ? C’est simplement un site d’immobilier aux USA qui est en train de bousculer les habitudes de tout le monde. Zillow a été indisponible ce matin en France (donc la nuit aux US) car ils ont fait une mise ? jour.

La présentation est simple, comme dans Google maps vous pouvez zoomer sur tout le pays et passer d’un Etat ? un quartier en quelques clicks.

Tout commence par une idée, créer une base de donnée de tous les biens vendues aux Etats Unis. Bien que cet objectif ne soit pas atteint une recherche sur New York, que je viens de faire pour ce test, indique 328 244 biens vendues récemment, une bonne base malgré la taille de la ville.

 

En partant de l’idée que le prix n’existe que si il a été payé, le site ouvre donc le marché, il permet ? chacun de savoir « pour de vrai » ce qu’il se passe.

Sur cette simple base, le business modèle apparait : la pub. Si les gens viennent voir les prix dans un quartier, toute publicité en rapport avec l’immobilier et/ou la zone peut être vendue.

Mais Zillow ne s’arrète pas l? . Il propose aussi aux gens particuliers et agences de placer leurs biens ? vendre sur la carte, pour les reperer sur la carte des petits drapeaux de couleur indiquent clairement le chemin.

Un pas de plus a été franchis car sur le droite de l’écran il est possible d’affiner sa recherche : prix, chambres, taille …

Zillow offre aussi pleins d’outils statistiques, pour connaitre l’évolution des prix, les prêts … Il y a même un Wiki !

Enfin, la petite touche qui va bien le My Zillow. Cette interface permet de créer des favoris pour surveiller une zone, de « Zestimate » qui consiste ? déclarer sa maison sur le site et d’avoir un estimation de sa valeur (? vendre ou pas).

 

Pour info, Zillow a levé 57 milions de dollars en moins d’1 an pour assurer son dévelopement, il y a actuellement 150 salariés qui travaillent aux améliorations et au maintien du service.

Juste avant d’envoyer ce post, je viens de voir que Techcrunch en parle ICI car l’équipe vient d’ajouter un truc que j’avais pas vu : Make Me Move un service qui permet d’envoyer une proposition anonyme ? un vendeur, qui peut choisir de rentrer en contact avec l’aquereur éventuel.

Il existe un autre site que j’aime bien, je ferai un billet bientôt, si vous pouvez/voulez pas attendre c’est http://www.trulia.com

Pour ceux qui rêvent de la même chose il est bon de souvenir que l’histoire des pays anglo-saxons est très éloignés de la notre. Il n’existe par exemple pas en France de base de données publiques des affaires vendues. De plus il faut voir que Outre-Manche, 95% des transactions se font par agence contre 55% en France, placer une villa sur une carte pour un pro signifie pour lui, faciliter la vie des « particuliers » (voire des concurrents) c’est donc impensable. On peut par contre se dire qu’il y a quelque chose ? inventer en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *