Coghead : créer votre progiciel en ligne

Cela fait quelques jours que je bidouille GogHead et si j’attend d’en avoir fait le tour pour en parler le site ne sera plus en betaversion ce jour l? .

L’ambition de Coghead est de nous permettre de réaliser facilement un application en ligne.

Certaines PME vont pouvoir commencer ? trembler.

Une fois reçu une inivtation (je peux rien faire désolé) vous pouvez lancer l’application. L? vous vous retrouvez face ? un panneau de contrôle impressionnant, au choix lancer des tutoriaux, créer son appli, voir des exemples…

Le premier très bon point, c’est que dans ces choix, on nous propose de choisir de créer une appli from scratch (? partir de rien) soit ? partir d’un template (une base). Pour passer sur le « from scratch » sur lequel je reviendrai quand j’aurai étudier ça de près, l’idée est de fournir ? l’amateur éclairé beaucoup d’outils, de briques pour qu’il n’est qu’? suivre ses envies sans se limiter avec ses compétences techniques. Tout est en glisser/déposer, c’est une interface graphique.

Pour commencer, je suis parti des templates. A savoir que l’équipe compte en ajouter régulièrement.

Je lance donc une copie d’un outil de gestion de contact (un repertoire). En 3 clicks, je me retrouve face ? quelque chose de directement exploitable. En mode « admin », je peux acceder ? la liste de champs, en ajouter, en enlever, choisir de les intégrer au moteur de recherche interne. J’ai rien codé mais en quelques minutes, j’ai le repertoire avec les champs dont j’ai besoin. Si il en manque dans quelques temps, ? l’usage, pas besoin de faire appel ? un pro pour qu’il l’ajoute…

Dur pour les pros, ça d’ailleur…

 

Deuxième test, un gestionnaire de tâches, idem ? partir du template je lance l’appli. Même constat, je modifie les champs et les interractions en quelques clicks. Pas besoin de compétences. Je peux vraiment avoir ce dont j’ai besoin et non pas faire avec ce que l’on me propose.

Les 2 « briques » que je viens de créer son accessible par un menu, je peux passer de l’une ? l’autre en quelques secondes. En y passant un peu de temps, je pense que l’on doit pouvoir créer son basecamp avec un fonction repertoire en 1 heure.

Question business model, pour l’instant pas d’infos, mais on peut imaginer que comme pour la plupart des progiciels en ASP il y aura un abonnement mensuel au nombre d’utilisateurs. On sait déj?  que Coghead va miser sur la communauté pour créer des templates et ainsi partager une partie des ressources, plus de templates, plus d’applis faciles et le partage de revenus peut motiver les utilisateurs avancés.

Je reparlerai surement du service quand j’aurai vraiment pu faire quelque chose par moi même.

Coghead est vraiment un service innovant, unique et ambitieux, qui change des habituels services trop « tendance 2.0 »

Enfin, on peut se rendre compte de l’aspect pro du service avec des détails comme le mail que j’ai reçu il y a 5 jours pour me prévenir qu’une upgrade serveur paralyserait le service hier de 21H ? 2H du mat’. Comme chez les (vrais) pros, je suis prévenu ? l’avance donc quand ça marche plus je sais pourquoi, je n’ai pas besoin de contacter une hotline au pôle nord ? 1,45€ la minute.

Un service ? suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *