Venyo : un autre service de gestion de l’identité numérique.

L’identité numérique, l’expression peut faire peur. Je pense que l’on va être confronté bientôt ? des centaines de définitions, des milliers de débats sur la questions. Je ne pense pas que cela sera inutile.

Dans ce contexte,après Ziki, qui permet de gérer votre identité numérique, après avoir parlé de OpenID qui vous permet de centraliser vos identifiants/mot de passe, un concurrent pour the gorb fait son apparition : Venyo.

Venyo est une start up basée en Suisse, la promesse du site est de vous permettre de structurer votre réputation en ligne. Après avoir créé un compte gratuit, renseigné des champs, vous vous retrouvez avec un Vyndex.

Le Vindex est la page qui regroupe de manière publique les informations qui vous concerne, ainsi qu’un diagramme qui represente l’évolution votre degré de crédibilité sur le web. Celui est défini par un pourcentage. A la création du compte vous commencez avec 50% de crédibilité. Par la suite, le site vous invite ? soumettre aux votes vos écris, prestations, performances pour que les internautes vous jugent et ainsi permettent une évolution de votre Vyndex.

Les pages profils sont très complètes, nom/prénom, dates de naissance, coordonnées, site web, description… il est facile de s’y retrouver quand même. Chaque info peut être marquée comme publique ou privée.

Une fois cette longue (très longue) étape franchit, il ne reste plus qu’? soumettre ? la vox populis votre être numérique.

Pour se faire, un bout de code est disponible pour inclure dans tous vos actes online un bouton permettant de vous évaluer. J’ai eu beau chercher, impossible de mettre la main dessu (voire la souris). Bon certes, je suis peut être pas doué…

Screen de la demo du site :

Une autre méthode sera bientôt dispo (beta oblige) où la signature ne sera plus nécessaire mais directement inclu par des services tiers. On peut imaginer un plugin pour les blogs où chaque post contiendra le bouton, mais aussi des services web2.0 partenaire, un digg-like, une plateforme de gestion du contenu, un réseau social, un site de vidéo sharing…

J’avoue ne pas trop savoir quoi penser de ce genre de service, d’un côté on peut trouver louable de chercher un moyen de « crédibiliser » les internautes, savoir qu’un de vos contact est recommandé par des dizaines de personnes peut être rassurant. D’un autre côté, vouloir transférer le bouche ? oreilles au monde de l’internet, chercher ? placer l’identité numérique dans une course ? la popularité peut sembler inquietant. Je pense aussi aux problèmes qu’a connu Digg avec des communautés de cliqueurs qui pouvait faire et défaire les Une du site.

Il y a quelques jours, dans 365idées.com nous proposions la création d’un start up « tueuse ? gages de réputation ». Derrière cette idée qui prête ? sourire nous pouvons entrevoir une des dérives naturelles de cette course ? la crédibilté.

Affaire ? suivre, car le succès de ce genre d’entreprise reste basé sur la constitution de sa base d’utilsateurs.

http://www.venyo.org/

4 réflexions au sujet de « Venyo : un autre service de gestion de l’identité numérique. »

  1. Tu as raison, mais je pense que cette idée de réputation online est dans la « tendance ». J’ai du mal ? penser que ça va prendre mais bon…

    Par contre, les questions que tu posent sont quand même valable, sur un plan philosophique, non?

  2. Moi je trouve personnelement que ca peut apporter un plus.
    Savoir sur qui on peut compter, se fier.
    Qui n’a pas déj? chercher désespérément quelque chose sasn trouver ce qui lui convenait.
    Je pense que venyo peut nous apporter une réponse ? ce problème.

  3. hum, j’avoue ne pas être convaincu. Aujourd’hui quand j’ai besoin de savoir, je pose la question ? mes contacts les plus fiables pour avoir leurs avis. J’essaie de chercher des infos sur le web, j’ai une démarche active.

    Il est vrai que Venyo peut accelerer ce process mais en devenant LA réference, l’effet pervers pourrait être visible : effet de mode, jalousie, groupes d’utilisateurs, sans parler de marketing et d’argent qui pourraient facilement mettre pas mal de désordre.

    J’attends de voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *