La mode est aux cyber-mendiants.

Internet est magique, nous le savons tous, des millions de connectés, des milliards de dollars de transactions et nous le savons bien c’est l’avenir du Monde :-D.

Une race d’internautes a tendance ? voir sa population augmenter, le cyber-mendiant. Si quelques archéologues du web  se décident ? chercher je pense que l’on devrait en trouver quelques spécimens depuis l’arrivée du modem 28k.

Mais ces derniers temps, avec l’arrivée de l’iPhone, il y a comme une fièvre, comme si le potentiel de gentillesse sur le web connaissait une véritable explosion. C’est donc avec un certain étonnement que l’on peut voir fleurir des blogs dédiés ? 1 seule chose : se faire offrir un iPhone.

La méthode pour réclamer des dons repose sur le modèle économique des mendiants, susciter de la pitié et de la sympathie… pas facile : « je suis étudiant », « c’est mon rêve », « j’ai pas d’thunes », « mon chien a mangé mon téléphone »…

Je sais pas ce que vous en pensez mais personnellement j’aime pas trop le concept, déj? sont bien gentils les gens de venir nous lire alors payer pour des gadgets super sympa, mais quand même.

Bilan de tout cela, soit vous pensez que je me trompe on peut faire une expérience, moi je voudrais une nouvelle voiture qui pollue pas de chez Tesla motors, soit je me trompe sur l’être humain et sa capacité naturelle ? faire des actes gratuits.

15 réflexions au sujet de « La mode est aux cyber-mendiants. »

  1. Je suis d’accord, je me demande qui donne de l’argent !

    Euh sinon, je suis étudiant et j’ai pas de thunes, mais comme je rêve d’un iphone, si quelqu’un passe par l? … (je peux filer mon téléphone au chien du voisin s’il le faut!)

  2. C’est vrai que c’est assez moyen …
    La première fois que j’ai vu un blogueur qui demandait de l’argent pour s’acheter son IPhone, ça m’a fait penser ? quelqu’un qui mendie sur le bord du trottoir de l’argent pour manger … Par contre, le jour où je croise un clochard qui me demande « Une pièce pour un IPhone svp » je crois que je me marre … on voit bien qu’on est sur le web et qu’on implique moins notre image quand on fait quelque chose !

  3. moi ça me fait pas trop rire car j’avais demandé des sous pour une novelle voiture…mais c’etait pour rire donc je suis un cyber mendiant virtuelle mais pour quelque chose de reel…(ou je sais plus ou j’en suis).

    Soyons serieux deux minutes, je pense par contre qu’il faut pas melanger les choses :
    – un mendiant dans la rue il demande de l’argent pour survivre.Dans ce cas on parle de la misere social, d’exclusion, enfin un quotidien que trop de personne connait
    – un cyber mendiant il demande quelque chose pour faire son geek (je parle pas de toi rich…). Tout ça parceque c’est un objet ? la mode et qu’il faut l’avoir. J dit pas que c’est pas utile, mais est ce bien necessaire

    . dans l’autre

  4. Je suis d’accord, je trouve qu’aller jusqu’au « donate » de PayPal c’est un peu trop. Par contre, vu le buzz que ces cyber-mendiants réussissent ? créer, je ne comprend pas pourquoi ils n’en profitent pas pour mettre quelques pubs adsense sur leurs sites. Ca me parait quand même plus efficace de proposer (implicitement) de cliquer sur une pub que de faire un don.

  5. 100% d’accord.
    Je ne comprends pas cette tendance du « achetez moi un mac » ou achetez moi un iphone. Faut pas déconner non plus, quitte ? donner des sous, autant le faire pour des bonnes causes et pas pour que des étudiants fassent les kékés avec des joujoux de geeks 😉
    Et je dis ça alors que je viens de finir ma vie d’étudiant et je sais ce que c’est que de ne pas pouvoir s’offrir des gadgets que l’on reve de posseder.
    Bref, c’est nul ce genre de trucs !

    >Mahe : super sympa le lien, merci !

  6. Hé hé c’ets l’effet « putasserie » des blogs. Paraît que cela fonctionne.

    Je me tâte pour tenter l’expérience : « Bonjour, je viens de refaire la sellerie de la Jaguar XK180. Il me manque quelques Keuros pour mon nouveau sac Vuitton. T’aurais 100 euros via paypal ? »…
    pour l’iphone ce qui est pathéqiue c’est le budget annuel qu’il faudra consacrer juste ? l’acquisition et l’abonnement.
    La Mode et les moutons c’est pathétique !

  7. Ras le cul des fainéants qui veulent se faire offrir ce qu’une grande partie des travailleurs ne peuvent s’offrir. Pis merde, le mendiant il a écrit son texte qu’il a balancé sur Internet avec un Mac G5 mendié quelques temps auparavant ? Veulent pas l’appart ? La cuisine équipée ? Qu’on leur fasse les courses et ? manger ? Pis si on a pas d’argent, il accpetent une ‘tit pipe ? Merde c’est marre ! Qu’est-ce qu’il veut faire notre étudiant « sans argent » avec son Iphone ? « Se le jouer riche quand on a pas le sous », comme disait Brel ? A mort les fainéants profiteurs de la bonté humaine.

  8. Je suis pas d’accord avec vous. Il y a une différence entre le mendiant dans la rue et celui sur internet. Et même s’il n’y en avait pas, je vois pas pourquoi il faudrait rien leur donner.

    C’est incroyable ça, selon les sondages il y aurait plus de 60% de français qui auraient peur de devenir clochard mais y’en a pas un pour leur donner quelque chose. Celui qui demande, demande quelque chose qu’il ne peut pas s’offrir. Que ce soit à manger ou un ipod, chacun ses préoccupations. A vous ensuite de juger de la justification de la demande, mais arrêtez de systématiquement renier le moyen employé. Moi je donne au clochard dans la rue (même s’il l’utilise pour boire, c’est son plaisir…) et à l’occasion à celui qui réclame un euro symbolique pour s’acheter son gadget favori (tendance tout de même à donner à celui qui en a vraiment besoin…). Si vous le pouvez, un euro c’est quoi pour vous, bande de radins ? Je ne m’adresse pas aux plus démunis, bien entendu. Mais pour les autres…

    Même laver votre voiture ça vous coûte plus cher. Lorsque vous achetez un produit, vous avez des fois des marges de plus de 70% réalisées par le vendeur, et ça par contre ça choque personne (y’a qu’à voire les soldes, sachant qu’un vendeur ne peut vendre à perte, imaginez les bénéfices qu’ils enregistrent en temps normal). Vous allez me dire : c’est normal, il faut bien qu’il vive… Ben oui, mais le mendiant aussi ! Quand vous gagnez des intérêts sur votre livret A vous allez voir la banque pour dire que c’est pas normal que vous receviez de l’argent sans rien faire ? Les plus riches font de l’argent rien qu’avec l’argent, mais puisqu’ils ont de l’argent, tout le monde s’en fout, ils sont respectés.

    Il y un gros problème de mentalité en France avec ça, les pays anglophones à ce sujet sont plus ouverts et heureusement. En france, dès qu’on veut faire de l’argent même rien que par l’audace, on se prend les foudres de gens jaloux (preuve de jalousie dans le commentaire de « Acid » : « Ras le cul des fainéants qui veulent se faire offrir ce qu’une grande partie des travailleurs ne peuvent s’offrir ». Si quelqu’un lui disait qu’avec un site de ce genre il avait réussi, pour lui, à gagner de quoi lui payer une voiture, il dirait plus non d’un coup…). On attaque les blogueurs parce qu’au final ils osent ce qu’on oserait pas faire…et surtout, ils sont à la portée de tous. Vous iriez attaquer de la sorte Paris Hilton parce qu’elle se déhanche devant des photographes ? Non. Et pourtant, ô grands moraliste que vous êtes, vous allez pas me dire que c’est travailler dur…
    Un clochard qui reste toute la journée dehors à attendre, vous croyez qu’il le fait par plaisir ? Un blogueur qui édite souvent des articles, prend la peine de la démarche, installe un paypal donate sur son site, il travaille moins que Paris Hilton ?

    Les radins font état d’un étrange comportement : il faut être dans la détresse totale pour attirer leur attention. Pas de compassion ni d’aide à celui qui semble pas misérable. Quelle leçon de solidarité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *