Miro : le lecteur vidéo open source est disponible, impressions.

La guerre de la vidéo via internet a démarré il y a déj? plus d’un ans et la lutte est dominée par Google grâce ? YouTube. Depuis le début de l’année on assiste donc ? l’apparition d’un nouveau segment, une nouvelle approche de la consommation de vidéo, via des logiciels.
Le plus connu reste Joost mais il en existe d’autres comme Bablegum. Miro repose sur la même idée, un ordinateur relié ? internet, un player et une sélection de programmes.

La grosse différence réside dans l’aspect ouvert de Miro. Sur Joost, les programmes sont soumis aux droits d’auteurs, on est vraiment en face d’une chaine de tv par internet, des contrats sont signés, des partenariats… Dans le cas de Miro le programme tv peut être modifié, sélectionné par l’utilisateur ou par des tiers qui désirent proposer le logiciel avec une liste de programmes. De la même manière, le logiciel est Open Source ce qui signifie que vous pouvez aussi modifier le code (mais faut connaitre un peu quand même…)

Miro se télécharge et s’installe chez tout le monde (Win/Mac/Linux), lors de l’installation, il va vous proposer de scanner votre disque dur pour y trouver des vidéos, car il est aussi capable de lire des vidéos déj? disponible en local. Sur le site tous les formats (hors DRM) sont indiqués comme compatibles.
Une fois lancé un fenêtre apparait, elle propose sur la gauche une sélection de flux vidéo dans lequel vous pouvez vous balader. Une sorte d’aggrégateur de vidéo en somme.

Première petite déception, le look dans l’ensemble est quand même pas ni original, ni beau, c’est propre mais sans plus. Deuxième déception, il faut télécharger toutes les vidéos, pas de streaming.
Mais la bonne nouvelle c’est que l’on peut faire des recherches dans YouTube et donc récupérer facilement le contenu en local.

J’ai lancé quelques vidéos au hasard et la qualité est par contre au rendez vous, bien qu’elle soit conditionnée par la source, le codec utilisé fait bien son travail. Une autre bonne idée, pour chaque vidéo, lors du visionage, l’utilisateur peut choisir de garder ou pas la vidéo, il ne faut jamais sous-estimé le poids de ces fichiers. Si l’utilisateur ne fait aucun choix, la vidéo est supprimé sous 5 jours.



La navigation au sein des sources est bien réalisé, l’accessibilité est correcte et le choix est immense, on peut donc imaginer que Miro a le potentiel pour faire sa place sur ce marché. A priori il n’y a pas de prétentions commerciales car la fondation Mozilla vient de prendre une part importante dans la société.

Enfin, si on compare ? Joost, l’autre champion, on peut dire que le problème du contenu reste entier, car si la recherche dans YouTube est une bonne chose, les meilleurs contenus ne sont pas souvent ceux qui sont vraiment gratuit. L’ergonomie de Joost est plus aboutie et l’utilisation du streaming est quand même un élément de confort non négligeable.

Avec ce nouvel acteur sur le marché, la concurrence devrait bientôt jouer son rôle et on peut espérer finir par avoir du contenu sur toutes les plateformes. La tv traditionnelle n’est pas encore morte… mais beaucoup de personnes y travaillent.

3 réflexions au sujet de « Miro : le lecteur vidéo open source est disponible, impressions. »

  1. C’est dommage pour le streaming. Mais vu que c’est un logiciel open-source, ça fait toute la différence et je pense qu’il va pas falloir longtemps avant que la communauté se penche sur le sujet.
    De plus le fait de pouvoir choisir ces sources fait aussi toute la différence avec Babelgum ou joost qui imposent les contenus.
    Bref pour l’instant il a l’air de rien comparés aux 2 leaders du marché, mais ce n’est qu’une question de temps. Surtout si la fondation mozilla y met sont nez.

  2. Salut

    Ouais en effet c’est dommage, j’allais le télécharger quand j’ai vu qu’il faillait télécharger les vidéos en locale donc beaucoup moins intéréssant que Joost malgré la bonne idée du contenu libre !

  3. salut! au contraire je trouve sympa de pouvoir récupérer les vidéos en local : cela permet par exemple de revoir les vidéos téléchargées sans pour autant se reconnecter ? internet… ? tester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *