blackberry, orange business service et dépendance

Voil? , il fallait que cela arrive un jour, pour moi s’était hier. Hier et avant hier pour être précis, plus de mails sur mon Pearl pendant 48h.

C’est peut être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup…

Pour les gens normaux et pour tous ceux qui n’ont pas gouté aux joies du pushmail c’est évident que l’on peut penser qu’il n’y a pas vraiment de raison de s’alarmer. Et bien bizarrement, c’est l? que l’on se rend compte de ce que les américains appellent le crackberry. Alors dans mon cas, je suis un gentil malade, je ne me jette pas sur mon mobile toutes les 2 mins pour guetter les messages. En fait pendant ces quelques heures je me suis senti…. déconnecté. Aie. Je vais pas vous faire pleurer mais c’est amusant comme le fait de recevoir ses mails comme on recoit un SMS change sa relation avec cet outil.

J’avoue que j’ai modifié mes habitudes de travail, les post it ont été banni, tout passe par mail, un client cherche ? me joindre au bureau, 30s après j’ai toutes les infos dans la poche, efficacité optimale. (idem pour les commentares ici mais c’est moins productif 😉 )

Tout ça pour dire qu’après avoir appelé le service client d’Orange business service 2 fois, c’est eux qui m’ont recontacté pour prendre de mes nouvelles et qu’ils ont tous été sympa, je le dis parce que l’on dit tout le temps du mal des hotlines.

Je vais mieux maintenant… et j’en suis pas encore ce niveau

Mon seul souhait maintenant c’est que les forfaits DATA évoluent vraiment, mais quand tout le monde vous annonce que l’internet sur mobile c’est une grosse partie de l’avenir, il faut vraiment les croire, c’est très très adictif.

2 réflexions au sujet de « blackberry, orange business service et dépendance »

  1. arf ça m’est arrivé quand j’avais mon abo BB. Terriblement frustrant !

    Le BlackBerry développe réellement un sentiment de sécurité que l’on perd quand il ne fonctionne plus 😀

    ça ne m’empêchera pas de reprendre un abonnement en revenant en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *