La fin des blogs est prévu en 2010

Voici un docu-fiction publié sur 20mins hier qui anticipe sur l’avenir des blogs. La vidéo est vraiment amusante et décalée. J’en profite aussi pour y aller de ma petite analyse sur l’avenir des blogs en partant du billet qui accompagne la vidéo et qui résume l’ambiance qui reigne en ce moment.

Il se trouve que les blogs, leurs lecteurs, leur visibilité sont en rapport avec une thématique. Il y a le design, la politique, les technologiques, les pratiques , les spécialistes la cuisines … et aussi et surtout les persos. Dans chaque thème on trouve les connus qui concentre une grande partie du trafic qui sont potes entre eux, qui ont leurs fidèles, leurs détracteurs et les autres qui ont soit de l’ambition soit vocation ? simplement exister. Une des premières choses amusantes, c’est que les liens entres ces « communautés » sont casi existant, un bloggueur politique ne va pas se risquer ? commenter (dans la plupart des cas) sur un blog de cuisine, un blog technologique possèdera rarement un lien dans sa blogroll vers un site de bande dessinée ect.

Chaque thématique touche donc un public particulier, capable certes d’aimer plusieurs choses ? la fois mais qui lui est fidèle. Dans le même esprit, la différence de public peut se resentir dans les commentaires, nombre et qualité.

Nous pouvons aussi remarquer que la popularité ce ces thèmes peut être influencé par l’actualité et peux donc avoir une tendance ? vivre comme les phénomène de mode, de manière éphémère. L’exemple évident de 2007 est bien sûr l’actualité politique, avant les élections la création d’un blog par un candidat donnait même lieu ? une dizaine de reportage tv.

Alors que technorati (outil de classement des blogs) prévoit que 100 milions de blogs est le chiffre de la maturité de la blogosphère mondiale, comment peux t on envisager une phase de déclin ?

C’est l’arrivée des réseaux sociaux notament Facebook qui fait peur, en effet les chiffres de fréquentation de ces derniers sont largement supérieurs ? ceux que  connaissent les blogs. Les réseaux sociaux offrent une partie publication mais touchent un public moins « connecté » et donnent un nouveau sens ? l’UGC. Je pense que l’arrivée en masse de ce type de service en ligne peut mettre ? mal plusieurs catégories de blogs. Dès l’instant où on peut se connecter facilement avec ses amis dans un cadre ? la fois souple, simple et évolutif ? quoi bon s’ennuyer ? lire la vie d’autrui.

Les blogs ? thème peuvent connaitre une évolution, peut être attiré par des communautés qui permettraient de mieux faire ce qu’ils font déj? mais ? l’heure actuelle, les blogs de cuisine n’ont pas de meilleur support.

Pour les blogs hi-tech je pense par contre qu’il y a un avenir radieux, les gens sont de plus en plus friant de gadgets, d’internet, d’innovation… 

Il est évident que c’est l’avenir qui répondra ? toutes ces questions, mais il y a encore beaucoup de motivation, de plaisir et de chose ? partager pour faire que les blogs gagnent encore plus de visibilité. Le blog n’est pas mort, il évolue.

3 réflexions au sujet de « La fin des blogs est prévu en 2010 »

  1. Effectivement, les billets du type « j’ai accompagné ma cousine au ciné avant d’aller chez MacDo » ont beaucoup plus leur place sur Twitter ou dans un quelconque Facebook. De ce fait, les blogs qui ne contenaient que ce type de billets sont amenés ? disparaitre, et franchement, je leur dis « bon vent ».

    Par contre, la recherche d’informations dans les domaines « techno », « déco », « design », … renvoie de plus en plus sur des blogs ciblés. Des blogs informatifs qui semblent gagner sur les sites traditionnels en terme de contenu et de forme. Des blogs qui, de ce fait, ont un bel avenir devant eux (je te rejoins complètement) pour peu que les blogueurs en question parviennent ? générer un ROI quelconque.

    L? , Cédric se mettrait certainement ? parler de sponsoring, et il a raison 😉

  2. La fin des blogs ? Si j’osais la métaphore religieuse, je dirais que l’enveloppe est mortelle, certes, mais pas l’esprit c’est ? dire la burnerisation du flux Atom ou RSS.

    Après que l’on reprenne ce flux dans facebook, ou n’importe quel service fut-il (futile) 3.0…

    Bon, en même temps comme je suis encore attaché aux biens de ce monde, j’aime bien le fait de gérer le côté matériel de mon blog (aspect graphique, etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *