Wallop : bilan de 2 jours de test

Wallop est un réseau social/webtop en flash sorti des usines de Microsoft pour être repris par la suite par des indépendants. Le site fonctionne sur le mode du parainnage, pour y avoir accès il faut être invité par un membre, vous pouvez avoir une invitation ici.
Après le très bon test de Thierry il y a quelques jours, je n’ai pas résisté, j’ai testé voil? mon retour d’expérience.

Wallop est d’abord très beau, la réalisation en flash a le gout du Mac, simple et élégant. Le design est clairement le point fort du site surtout si on le compare ? MySpace et Facebook. Certes c’est beau mais c’est aussi original, la photo du profil et les « meilleurs amis », l’affichage des images ou la mise en perspective du réseau d’amis ne ressemblent ? rien de ce que l’on trouve déj? .
Lors de la premiere connexion au site, un petit tutorial intéractif vous permet de comprendre les bases en quelques minutes pour ne pas se trouver trop perdu. A priori, les retours sont globalement mon bon question expérience de navigation même si on peut trouver ça un peu brouillon au début.

Il n’y a pas de profil ? remplir, seulement un nom et un prénom pour la base de donnée du moteur de recherche, dans Wallop vous avez une zone « about » pour saisir le texte que vous souhaitez mais aucune obligation ? cela. Vous pouvez ensuite choisir le wallpaper, uploader photos et mp3. Il existe aussi un module qui permet d’importer les billets de son blog via le flux RSS mais les images/vidéos ne sont pas supportées.

Si on fait un premier bilan ? ce stade, on se rend compte des premières limites du site, il y a assez peu de modules, pas de vidéo, player audio limité, pas de gadgets originaux.

Après une vingtaine de minutes ? jouer dans cet environnement, votre page vous ressemble et il est temps de chercher des amis (acte fondateur du réseau social, faut pas déconner). La recherche peut se faire via un moteur de recherche soit en sautant de profil en profil, l? encore la magie du glisser/déposer opère, un profil vous plait, il suffit de glisser sa photo sur la gauche de l’écran.

A noter qu’il n’y a aucune notification par mail lorsque quelqu’un vous ajoute, il faut donc régulièrement se rendre dans l’écran « friends » pour leur permettre de traverser la ligne blanche. La ligne blanche délimite les profils que vous avez accepter de ceux qui gravite autour de votre profil, soit des amis d’amis ou des inscrits tirés un peu au hasard.

Et l’interaction dans tout ça ? Surement la faiblesse du site, il n’y a finallement aucun thème/centre d’intéret/ info qui permet de rencontrer les autres membres, les possibilités de découverte au travers du site sont limités ? l’exploration des profils et ? l’espoir que la personne que vous venez d’ajouter s’en rende compte. L’absence de « groupes » peut sembler être une des faiblesses, du moins si on en croit le succès de ces derniers dans facebook.

Maintenant, j’ai pleins d’amis…  c’est peut être dans ce cas l? , qu’on le peut voir une des difficultés majeures de la construction d’un réseau social, comment faire pour que tout cela vive ? La solution ici est la ligne de « buzz » qui défile en bas de l’écran, disponible aussi en plein écran, elle permet de savoir ce que vos amis font, disent, ajoutent. J’avoue que ce système de buzz est un classique du genre mais la réalisation toujours ? la hauteur donne envie de jouer le jeu, faut se faire un peu violence pour rebondir sur une phrase pour dynamiser la conversation. Bonne chose aussi bien que pas très originale, un email de notification est envoyé pour chaque commentaire laissé pour vous.

La question fatidique, comme pour chaque site internet reste le business model, l? il serait basé sur la vente de gadgets/widgets ou de fond d’écran, les prix affichés vont de 1 ? 5$ pour des fonds d’écran et un vraiment très triste calendrier… il va vraiment falloir qu’ils innovent si ils souhaitent que les gens dépensent de l’argent. Je pense que cet aspect a dû leur permettre de trouver l’argent pour les développements mais j’ai peine ? croire que cela permette de faire vivre le site. Serions nous prêt ? dépenser de l’argent pour une messagerie instantanée, mettre une vidéo YouTube… je ne pense pas.

Bilan, moi j’ai vraiment aimé, la création de la page, le flash, la vivacité de l’ensemble et la fraicheur de l’outil. Par contre il manque encore des briques pour pour pouvoir en faire un vrai concurrent pour les réseaux en place, plus que la vidéo ou l’IM, il manque le petit plus qui permet aux utilisateurs de se rencontrer et d’échanger.

6 réflexions au sujet de « Wallop : bilan de 2 jours de test »

  1. Hé bien ton bilan rejoint tout ? fait ce qu’on avais dis sur wallop même. J’accroche beaucoup ? la présentation également, c’est vraiment très réussi… mais il est vrai qu’on ? vite fait le tour des fonctionnalités et pour en avoir d’autre il faut sortir la carte de crédit … très peu pour moi.
    Enfin, ça ? le mérite d’être original et bien réalisé… ? voir selon l’évolution … 🙂

  2. Même avis qu’Alexis et toi ? peu de choses près….. quoi comment ça on a dit la même chose sur Wallop ? Ah mais c’était vous alors ??

    Arkan, pas de mémoire

  3. Ouaip !!!

    Idem pareil !!!!

    Un profil plus poussé (pour la recherche de « friends »), un zest de Chat, et il y aura plus de monde intéressés.

    Il faudra qu’il trouve un autre modèle économique parce que c’est vrai que les gadgets payants, je sais pas si c’est une bonne idée !!!

  4. Ce service ? l’air très interessant par son coté Flash. S’il est si beau que ça, peut-être qu’il attirera du monde. Mais, je doute que les gens payent pour acheter des gadget/fond d’écran. La mode n’est pas vraiment ? cela sur internet en ce moment !
    Est-ce qu’il serait possible d’avoir une invitation? merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *