BlogNation : one nation, no voices

Blognation était un blog collaboratif créé par Sam Sethi un ancien rédacteur de TechCrunch. Le principe reposait sur un réseau de rédacteurs installés aux 4 coins du monde. J’ai plusieurs fois cités ce blog comme source car on y trouvait pas mal d’infos de qualités et introuvables ailleurs. j’avoue que je m’amusais bien ? lire les brèves venues du Japon.

J’ai écris « était » parce que blognation a fermé ses portes, le blog étant un réseau professionnel de rédacteurs il avait besoin d’argent mais Sam Sethi n’a pas réussi ? en trouver, le résultat ne c’est pas fait attendre et depuis hier c’est cette page qui accueille les visiteurs :

Sans rentrer dans la polémique dont je ne connais pas les détails (? voir ici le résumé de Vincent) cette fermeture montre encore une fois la prudence qui est de mise dans certains cas dans le web post-bulle. Le blog fournissait un contenu dense et de qualité mais cela n’a pas suffit. Je ne sais pas si les annonceurs ont tardé ou si d’autres raisons sont la cause de cette fermeture, ce qui est sûr c’est qu’il va être de plus en plus dur d’arriver au top et d’y rester.
Il est clair que la réussite de Michael Arrington avec Techcrunch fait rêver plus d’un auteur de blog et je me demande combien il a de vrais places en haut de l’affiche.

A noter que pour ma part la stratégie de développement de ce blog est simple, 1. Lever des fonds, 2. Les dépenser, 3, re-lever des fonds, 4. penser ? un business model, 5. Revendre. C’est quand même plus simple, non ?

3 réflexions au sujet de « BlogNation : one nation, no voices »

  1. Perso, j’étais un fan de BlogNation et si Sethi se etrouve sur la paille, c’est parce qu’il n’a pas trouver d’argent ou parce que Michael Arrington ? tout fait pour qu’il n’en trouve pas ?? Bref, ce que je vois, c’est que ce pauvre Sam n’a pas de bol depuis TechCrunch et je pense qu’? un certain niveau dans les hautes sphères de notre beau Web, il y a les grands manitous qui font la pluie et le beau temps, qui décident qui doit être au sommet ou sous les ponts, un peut ? la manière de Jules Césat dans la Rome antique !!!! 😉

  2. J’adore ta stratégie de dev est excellente mais tu aurais l’améliorer en étant plus rigoureux. Combien penses tu lever et en combien de temps penses tu cramer ton budget ? les investisseurs sont ? cheval sur les chiffres. 😉

  3. Jean Marie : oui il y a polémique après les investisseurs sont grands quand même, si y avait de l’argent ? faire…

    Seb : c’est simple, je pense lever 500 000€ en early stage, tenir environ 6 mois, lever ? environ 2 000 000 € tenir 6/8 mois de plus le temps de recruter le gratin de la Silicon valley, je pense qu’? se rythme je dois pouvoir valoriser ? 250 millions d’ici 24 mois.

    C’est crédible, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *