[LeWeb3] Alors, c’est comment ?

LeWeb3 c’était déj? il y a quelques jours et vous avez du vous en rendre compte tout les participants sont plutôt calmes depuis, la raison est simple, c’est quand même fatiguant.

Pour ma part je suis arrivé lundi ? 18h, le temps de poser les valises et de sauter dans un taxi direction un bar très classe « l’éclaireur » pour le BeforeLeweb3, la soirée regroupait environ 250 personnes. Cette première soirée a été pour moi l’occasion de me mettre en jambe, d’essayer de trouver de quelle manière on devait aborder les gens dans ces circonstances, je n’avais jamais vraiment mis les pieds dans un soirée parisienne et encore moins dans une soirée avec des « pros du web ».

Si le cadre était splendide, la bière ? 8€ ça coupe pas la soif. Dans ce genre d’endroit, vous avez 2 solutions, soit vous êtes timide et il est souhaitable de retrouver des potes, soit ce n’est pas le cas et vous pouvez préparer la phrase magique : « tu es qui et tu fais quoi ? » C’est marrant parce que personne n’a l’air gêné de cette intrusion, c’est même le contraire, tout le monde a quelque chose ? dire, ? vendre, ? promouvoir. La soirée a duré jusqu’? minuit, elle m’a permis de rencontrer « en vrai » pas mal de contacts, de faire des connaissances mais aussi de faire quelques interview qui ont le bon goût de l’amaterisme avec un fond sonore ? base de verres, de musique et conversations.

A minuit direction le resto parce que bon comme j’avais pas bû j’avais faim. Voil? une des choses cool dans les grandes villes y a toujours moyen de manger quelque chose, même un lundi un peu tard. Résultat, au lit vers 3h…

Lendemain arrivée en retard aux Docks, les salles (3) immenses, elles aussi bien classes, le monde bien plus matinal que moi, la première conférence finie, passage par la case café obligatoire… J’ai passé le mardi caméra ? la main et j’ai fait quelques vidéos, rencontré encore beaucoup de monde. Un des grands plaisir pour moi dans ce genre d’endroit c’est que tout le monde est branché, connecté et que l’on peut partir sur des discussions sur des sujets impossibles ? aborder avec les gens normaux, genre Facebook ça va durer combien de temps ? Twitter, alors ? T’as vu Seesmic ?

J’ai été très amusé de balancer ma qualité de bloggueur, face aux « pros » ça faisait presque « ouvrier du web » au départ mais finalement tout est dans la manière de le présenter, j’avais décrété Tapahont meilleur blog francophone ever… du coup les gens me prennant pour un dingue ça se passait bien. J’ai même rencontré quelques VC mais aucun n’a semblé prêt ? investir un ptit million… sont lâches quand même comme si le business model était important.

J’avoue ne pas avoir assisté aux conférences, je regarderai les vidéos plus tard, moi j’étais l? pour faire des rencontres, d’ailleurs j’étais pas le seul… le mardi c’est enchainé entre vidéo, conversations, plans.. C’est vrai que comme l’ont souligné pas mal de participants la monétisation et l’importance des business models ont occupé pas mal les esprits. C’est quelque part logique, l’expérience acquise lors de la bulle, les levées de fonds qui se multiplient, la concurrence qui devient dense sont autant d’éléments ? étudier. Ce qui est sûr c’est que le modèle uniquement basé sur la publicité risque d’atteindre ses limites dans un cyber espace qui ne finit plus de grandir, tout le monde est d’accord pour dire que les annonceurs ne pourront jamais être partout et que les choix risquent de se faire au dépend des plus petits.

Mardi soir, pour moi, appéritif, resto, boissons, soirée Netvibes, boisson, fin de l’openbar ? minuit, boisson, fin de soirée 4h…

Mercredi matin, en retard (hum) même topo que mardi, mais beaucoup plus fatigué (faut assumer), toujours pas mis les pieds dans le grand amphi, quelques séquences de vidéos, pas mal de café, encore de nouvelles têtes, nous avons tous réalisé que 2 jours c’est court mais c’est long (et je ne pense pas qu’aux charmantes hotesses et ? ceux qui avait des stands).
L’après midi les hostilités finissant ? 17h, les participants s’éclipsent au fur et ? mesure. j’en profite pour passer voir le ptit gars de Tag my pod (un billet un peu plus tard) pour qu’il passe mon blackberry et mon macbook au laser. Il est très sympa et hyper creuvé, il a taggé quelques centaines d’iPhone et de laptop gracieusement pendant les 2 jours.

18h, départ, métro, mc do, taxi, avion, voiture, retour ? la maison, au lit… jeudi y a boulot et de bonne heure en plus.

Vraiment content de cette session parisienne, je me suis bien amusé, vivement l’édition 2008 mais en attendant va falloir que je trouve un moyen de vous proposer un peu de contenu.

ps : oui y a pas de photos, ni de vidéo dans ce billet, et alors… on va mettre ça sur le dos du décalage horaire…

Une réflexion au sujet de « [LeWeb3] Alors, c’est comment ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *