Petites remarques ? l’usage, la journée de l’ EeePc (partie 2)

Suite de « La journée de l’ EeePc » qui retrace la 1er journée d’utilisation de l’ EeePc par Cédric

Traitement d’image : retour ? Paint…

Sur mon précédent portable en 15’4 j’avais installé Gimp sur une distribution Ubuntu. Ca fonctionnait nickel, même si j’avais quelque peu perdu mes repères par rapport ? Photoshop.

L’EeePC étant sous Xandros, une autre distribution linux, je me suis dit que gimp serait désormais mon soft de retouche d’image. Raté : la résolution d’écran 800*640 explose les fenêtres de Gimp qui se barrent dans les tous les sens, impossible de gérer le biniou convenablement. Du coup j’édite les photos sous Paint. Suffisant pour cropper, ajouter du texte sur les images et jouer avec les niveaux. Exemple ci-dessous d’un intérêt confondant… (avec l’une des image de démo fournie dans le EeePC)



Pourquoi j’ai acheté un EeePC ?

Mon apprentissage informatique s’est fait sous Apple, avec des floppy disk 5 pouces, etc. Puis j’ai commencé ? travailler : 10 ans sous windows. Rien de trop grave, jusque l’arrivée de Vista. Début juillet dernier un orage brûle mon Toshiba sous XP. C’était la période moisie où les constructeurs ne s’étaient pas encore rendu compte que Vista n’était (vraiment) pas prêt, malgré sa commercialisation depuis plusieurs mois déj? . Etant désormais indépendant, l’idée d’acheter un Mac m’a effleuré l’esprit. Mais pris de court, je n’étais pas prêt ? switcher en une journée : j’avais pas mal de boulot et pas de temps ? perdre.

J’ai racheté un Toshiba sous Vista. J’ai tenu 5 mois, avec des plantages réguliers, trois ré-installations de l’OS, des réunions Point-Triple dans le noir pour cause de driver de webcam mal reconnu par Vista, pourtant d’origine.

J’ai fini par lire deçi del? quelques heureux switcher sous Ubuntu, la distribution grand public de linux. Début janvier j’installe Ubuntu, sans double boot : de toute façon Vista ne fonctionne pas bien pour une utilisation intensive. La vitesse et la stabilité d’Ubuntu m’a épaté, mais ma méconnaissance de linux a été dissuasive pour régler trois problèmes emmerdants (pour moi) : le dual screen, important quand on fait des formations auprès de journalistes ; la possibilité de brancher un casque sans que le son ne sortent aussi des hauts parleurs ; une webcam qui fonctionne.

Depuis 6 mois, j’ai passé des heures, des jours entiers ? galérer avec mon informatique. Quand vous avez votre société, chaque journée est précieuse (vraiment !). Devant cette situation, je me suis décidé : j’ai acheté la même journée un iMac 20′ qui restera au bureau et un EeePC qui me suivra lors de mes voyages sur Paris et Londres. Je ne fais pas de traitement photo ou vidéo compliqué, je n’avais pas besoin de monstres puissants. Le premier devrait suffire ? mes besoins quand je suis ? mon camp de base, quant au second il est vraiment léger et devrait être parfait pour une utilisation lors de courts voyages, maximum une semaine pour le boulot. Enfin a priori, parce que finalement c’est ma première semaine avec lui comme pote de voyage.

Pour le moment je ne lui ai pas acheté de clé 3G+, tout simplement parce que cela fait du bien d’être déconnecté. Sans web et le mobile éteint, la vie reprend toute sa saveur. Après plus de dix années passées derrière un écran, les rares moment Off se savourent avec bonheur. Et cela fait du bien aussi de ne pas se sentir (trop) drogué.

Pas de clé USB non plus. Je prépare mes rendez-vous avant de partir et prend le strict nécessaire sur le petit disque flash de 4Go, dont 2,8 Go sont déj? pris par l’OS. Marrant ; je prends surtout de la musique. N’ayant pas de baladeur MP3 ni de téléphone MP3. Beaucoup de documents sont stockés online via mes mails, mais il faudrait que je me trouve une bonne solution. Pourquoi pas Steekr ou myboo ? A voir…

A propos de sa petite taille

Il en vaut mieux un petit qui fonctionne qu’un gros tout lent. Réadaptation libre d’un proverbe douteux en parfaite adéquation avec le minus. Oui, stockage, écran et clavier sont petits, très petits quand on utilise un ordi classique par ailleurs. Ceci dit, on s’y fait vraiment. A l’ouverture du carton la surprise est de (petite) taille : est-ce que je vais vraiment pouvoir l’utiliser ? Les premières heures sont déroutantes. D’ailleurs j’y suis allé progressivement : ne voulant pas être déçu, je l’ai vraiment utilisé sur de courtes périodes les premiers jours, quelques minutes de temps en temps. Au bout d’une semaine, mes repères étaient pris avec le clavier. La frappe est rapide et précise, ni plus ni moins que sur un clavier normal. Par contre j’ai les mains endolories, car elles sont concentrées dans l’espace réduit du clavier. On se dit vraiment qu’on aurait pu gratter sur les bords pour atteindre les 9 pouces.

Conclusion :

Finalement, je le garde ou pas ? Tout ? fait. Je suis en moment ? la montagne et c’est un régal de pouvoir le caser partout sans se soucier 1. du poids 2. de l’abimer. Outre ses qualités de fabrication, son prix équivaut ? celui d’un smartphone bas de gamme.

La sortie du EeePC m’a fait re-découvrire le plaisir d’un « vrai » ordi de bureau. Pendant 10 années j’ai bossé sur des portables. Au bout du compte, le fait d’etre penché en avant en raison d’un écran placé trop bas finissait par me faire mal au dos. Je suis désormais l’heureux proprio d’un Imac 20′ et d’un EeePC. Je crois que c’est la config idéale pour qui bosse souvent au bureau et se déplace régulièrement quelques jours.

Si mes affaires vont bien, l’année prochaine mon cadeau de nouvel an pour mes clients sera sans doute un EeePC taggué par TagMyPod d’un discret mais efficace « chouingmedia.com« .

J’en profite aussi pour remercier Richard de m’avoir accueilli chez lui, avec une liberté totale, ce qui explique des textes bien plus longs ;). En plus pour tout billet rédigé il paie comptant, ce que de nombreux grands blogs francophones oublient de faire.
Bref, cette expérience me fait dire que le co-blogging c’est sympa, je suis en train de cogiter sur un billet (qui sera chez moi pour le coup)

2 réflexions au sujet de « Petites remarques ? l’usage, la journée de l’ EeePc (partie 2) »

  1. Pour ma part, je ne trouve pas du tout que sa petite taille soit un soucis, d’ailleurs, c’est ça qui fait son charme 🙂
    le seul problème c’est sa capacité de stockage… Mais bon, il suffit d’avoir quelques bonnes clés USB et tout s’arrange !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *