doof : social network for casual gamer

ouais ok, le titre tout en anglais ça fait un peu le mec qui se la pête… j’avoue et j’assume 🙂

Mais en fait, je n’arrive pas ? trouver le terme en français pour « casual gamer ». Enfin..

doof est donc un tout nouveau site qui nous vient des US et qui cherche ? proposer une nouvelle expérience aux amateurs d’internet et de timekiller (jeux en flash). L’idée est de mixer le plaisir de jouer ? des petits jeux dans son navigateur internet et tous les nouveaux usages qui nous viennent des réseaux sociaux.

On peut d’ailleurs sentir la forte tendance sociale ? la création du compte qui vous impose nom+prénom+date de naissance+ avatar + un ptit mot de présentation et vous suggère d’inviter vos amis par mail.

Une fois cette étape passée on entre dans le monde de doof où tout est chaleureux, très web2.0 avec des fenêtres que l’on peut déplacer, des couleurs que l’on peut changer ou un fond d’écran personnaliseable. On est entre les pages d’accueils personnaliseables et les webOS.

Le décor planté il ne reste plus qu’? s’amuser, seulement quelques jeux sont disponibles pour l’instant mais la plupart peuvent se jouer ? plusieurs, pour inviter vos potes vous disposer d’une messagerie instantanée interne au site.
Si les jeux ne sont pas bien excitant il faut avouer que le design et l’ergonomie sont au point et que si on regarde de plus prêt la notion sociale est vraiment centrale dans le site.

Bien sûr il y a des pages profils mais quelques options très inspirés de Facebook apparaissent ça et l? comme les cadeaux, la possibilité de partager des vidéos ainsi que la possibilité d’exprimer vos pensées ? la communauté.

D’un point de vue extérieur, je dirai que le site ? vraiment été bien travaillé que les mécanismes sont déj? bien en place mais j’avoue ne pas avoir accroché… la raison ? Peut être parce que j’ai pas d’amis sur doof. Pas seulement, plutôt le sentiment qu’il a trop de choses ? comprendre alors que je viens pour me détendre.

Pour les amateurs de réalisations web, de design, de jeux, de réseaux sociaux, ça peut valoir le coup de jeter un coup d’oeil.

4 réflexions au sujet de « doof : social network for casual gamer »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *