Fuzz en attente – Eric Dupin ménacé par la justice

La plupart d’entre vous connaissent Eric Dupin, l’auteur d’un des meilleurs blogs français : presse-citron.

Eric est aussi un entrepreneur du web et dans ses projets/création on peut trouver Fuzz. Fuzz fonctionne sur le principe de Digg, les utilisateurs soumettent des infos venues du 4 coins du web et votent pour celles qu’ils préfèrent, celles qui sont plébiscités sont propulsées en 1er page.

Cette semaine, il a été assigné en justice pour atteinte ? la vie privée, le plaignant pour l’instant anonyme (jusqu’au procès) réclame plus de 35 000€ de dédommagement pour ce « grave préjudice », ? la suite duquel le plaignant est « particulièrement choqué, blessé (…) »

La cause ? L’auteur d’un blog people qui avait proposé un de ses articles sur Fuzz, article diffament mais qui n’est jamais apparu sur le site et que la communauté n’a d’ailleurs ignoré.

Je pense sincèrement que le débat sur la republication des flux doit avoir lieu mais en l’espèce ce n’est pas le cas. Les utilisateurs proposent leurs infos et un lien vers un site, en aucun cas Fuzz est source d’information.

Je pense que l’on est en présence d’un cas particulièrement regrettable, le préjudice est casi inexistant, la procédure démesurée et l’absence de recul du plaignant me sidère.

J’espère que la justice réalisera vite la perte de temps et d’argent que ce genre de procédure peut représenter.

Je pense aussi que si le procès devait mal se terminer pour Eric, les conséquences en terme d’image pourrait être pire que la cause.

Convocation le 19 mars 2008. La suite bientôt.

5 réflexions au sujet de « Fuzz en attente – Eric Dupin ménacé par la justice »

  1. Inadmissible. Le problème est que les juges et la justice en générale n’est pas très alerte sur les nouvelles technologies du web et les dommages que peuvent engendrer certaines sanctions prisent ? l’encontre des blogueurs en particulier 🙁

  2. j’espère quand même que la justice aura la présence d’esprit de s’informer et bien réaliser l’énormité de la situation. J’en reparlerai surement dès que la décision sera rendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *