re-publication des flux RSS, attention danger.

Le fondateur de Lespipoles vient d’être condamné ? payer 1 800 € d’amende pour avoir repris un flux RSS de Gala où se trouvait un articles portant atteinte ? Olivier Dahan (toute l’histoire sur generation-nt)

Cette décision de justice peut elle lancer le débat sur la re-publication des flux RSS. Personnellement je distribue l’intégralité du contenu de mes billets depuis toujours et ça ne changera pas. Je suis sûr que penser d’abord aux lecteurs est central dans la vie d’un blog. Je ne jette pas la pierre ? ceux qui préfère tronquer  leurs flux mais comme j’aime pas le subir, je ne le fait pas subir.

Il existe des milliers de sites qui ne sont que de l’aggrégation de flux RSS, dans pas mal de cas, ils servent ? de la veille, ? regrouper ses sources, ? partager avec des amis mais il existe aussi beaucoup de site qui profite de ce contenu gratuit et automatique pour gagner de l’argent.

L? je ne juge pas le site en question, je parle de tous ces gros creuvards qui profitent du taf d’autrui pour prendre du trafic, poser le problème du duplicate content et coller de la pub.
Donc si un site est tenu responsable si il diffuse le flux d’un autre, ne peut on pas penser que des rêgles plus strictes pourraient s’appliquer sur la propriété du dit flux.
Bon je sais je rêve un peu mais bon, en fait j’aimerai bien un service qui pourrait bannir des adresses IP comme ça, l’éditeur peut redenir le maitre de son contenu.

A suivre 🙂

2 réflexions au sujet de « re-publication des flux RSS, attention danger. »

  1. Je pense que c’est complètement possible d’appliquer des règles sur la propriété des flux.. Par contre ca empêcherait ? des sites qui effectivement servent de veille de fonctionner.

  2. C’est parfaitement possible avec n’importe quel blog de bannir une adresse IP. Ca prend 2 lignes PHP.

    Ce serait bien que quelqu’un fasse un plugin pour ce genre de truc. Par contre, si derrière on utilise Feedburner, c’est mort …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *