edopter : l’effet de mode ? son réseau social

edopter se définit lui même comme du social trendcasting, ce que l’on pourrait traduire par « la tendance générée par les utilisateurs ».

Le site propose ? ses membres de proposer des « tendances » dans tous les domaines possibles (web, people, endroit, idée… ) et de voter pour celle qui semble les plus prometeuses. Le site ajoute en plus des votes des utilisateurs un algo magique qui fouille le web pour comptabiliser le volume de buzz.

Pour les utilisateurs, la rêgle du jeux est simple, c’est un concours de popularité. Le site l’annonce clairement le but est de prévoir, d’être le plus pertinent et juste sur les tendances de demain pour pouvoir monter dans le classement du site et devenir le maitre des tendances.

Le site est franchement bien réalisé, ils ont bien bossé le webdesign, c’est classe et mis ? part le côté très évident des top tendances (Apple / Obama / gmail…) j’ai pas vraiment accroché. Je pense en fait que le site est trop entre deux publics. D’un côté il veut plaire aux early adopters et de l’autre on peut très vite ressentir l’envie de séduire un large public et je sais pas mais cela me semble incompatible, non ?

Le site est bien sûr en anglais uniquement mais la balade est facile, la page des « top » est très claire, ? terster par ceux qui ont le goût du hype, peut être qu’ils y trouveront au fin fond du site les idées de demain.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. Un site pour les early adopters… j’y crois pas, ça ne risque pas d’attirer les gens hors-web et les gens inwebs comme nous, geeks et bloggers ont déj? les blogs et Twitter pour parler de tous ça.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.