Foodfeed : le twitter des gourmands [micro fooding]

Foodfeed est typique le genre d’application qui n’aurait pas pu voir le jour sans le succès de Twitter l’inutile indispensable outil de micro-blogging.

L’idée de foodfeed est de vous offrir une jolie interface, bien soigné dans laquelle vous allez pouvoir raconter votre rapport ? la nourriture au quotidien. Le site est bien sûr américain pays où les repas sont sacrés (il parait qu’ils mangent 17 fois par jour – ? confirmer).

Si comme ça on peut trouver ça bête, la simple idée pour moi de trouver une bonne idée pour savoir ce que je vais faire ? manger le soir venu me parait sympathique. Maintenant faut voir quel public va choisir d’utiliser le service, si c’est des Geeks ça va être « mdo /kfc/ kebab/ pizza/ mc do » et si c’est des cuistos ça va être invivable.

Une question quand même, qu’est ce qui empeche de faire pareil sur twitter & co ?

Bon, je ne sais plus quoi en penser…

12 réflexions au sujet de « Foodfeed : le twitter des gourmands [micro fooding] »

  1. C’est comme le reste Richard. Tu prends un filon, tu le réduis ? une niche et tu essaies d’en faire quelque chose et surtout de monétiser une population très ciblé au meilleur tarif 🙂

  2. J’ai commencé ? utiliser ce truc, marrant sauf qu’au moment de manger je suis devant mon assiette pas devant mon écran !

    Je comprends pas ta question « qu’est ce qui empeche de faire pareil sur twitter » ?

  3. Laurent : je me disais, que l’on peut partager ses goûts avec twitter un peu de la même manière, si par exemple la communauté de blog-appetit ne l’utilise QUE pour partager des astuces culinaires.

    Il ne faut pas oublier que dans 99% des cas, les business sur le web qui sont rentables sont ceux qui touchent les « autres », les plus connectés d’entre nous ne font que diffuser le message.

    Par contre, c’est vrai que la proportion de gens qui mangent devant un écran et qui ont envie de cuisiner doit être assez réduite.

    Lekid : ouais tu es seul ! bravo 😉

  4. @Richard > c’est ce que fait foodfeed : il s’appuie sur twitter pour cela. Il utilise @having comme canal communautaire et pose l’interface web Foofeed.us dessus. Pas bête !

    Pour le business, je suis bien d’accord avec toi. Et la cuisine est un sujet idéal online car faisant partie de ce que les nouveaux arrivants sur le web (les autres) consultent le plus.

  5. bon, l? j’avoue que je suis passé ? côté du truc 🙂

    Pour la cuisine, c’est clair que sur le web notamment en France, c’est une valeur sûre. Faut dire que manger c’est cool (oui ceci est un argument très pro).

  6. @Laurent: Enfin, c’est juste étrange que l’on veuille caricaturiser tous les aspects de la personnalité du geek, le geek aime la techno et les gadgets inutiles, la programmation et le web, n’est-ce pas? Il n’est pas obligé d’avoir de porter des fringues ridicule, un chapeau hélicoptère et de se nourrir au chips/soda.

    @Richard: C’est bien dommage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *