Le lifestreaming : quand la vie devient numérique [BrainStorm]

En lisant hier un article regroupant un tas de service de lifestreaming sur mashable que je me suis demandé dans quelle mesure tout ça est bien raisonnable.

Pour certain d’entre nous, internet est au coeur de notre vie, du moins il s’est glissé dans notre quotidien, pas vraiment par surprise mais dépassant certainement ce que nous aurions pu penser au départ. L’internet comme source d’information et comme moyen de communication est devenu incontournable ou presque et depuis quelques temps avec notamment Facebook, ce sont de « vrais » personnes que l’on croise en ligne et moins de surnoms/pseudonymes.

Cela fait maintenant quelques temps déj? que l’on parle d’identité numérique, de la nécessité de contrôler sa vie et son comportement en ligne. Ces étapes pas encore franchies, débarque le microblogging dont Twitter est bien évidement le porte drapeau. Plus simple, plus efficace, facile ? utiliser, il permet de distiller des fragments de vie.

L’internaute le plus actif se trouve donc ? multiplier les profils, les lieux de productions de contenus souvent personnel et l? un drame se noue. Comment mes potes vont ils pouvoir suivre mon hyperactivité numérique ? Voir mes vidéos YouTubes, lire mes twitts, mes billets, mon activité sur les réseaux sociaux, penser ? mon anniversaire…

Logiquement, des réponses ont été trouvé et depuis quelques semaines on entend parler du lifestreaming et donc de friendfeed. L’idée de ces services est de vous permettre de réunir toute votre activité dans une page ? laquelle vos amis pourront s’abonner. FriendFeed a connu pas mal de buzz grâce ? sa simplicité et ? son interface légère.

En résumant rapidement ce phénomène, on peut réaliser qu’en fait ce n’est ni nouveau, ni orginal, ni innovant. Pour réunir vos profils, il existe Ziki depuis maintenant 2 ans, qui offre tout ce dont vous pouvez avoir besoin pour faire un tri sélectif dans votre vie numérique.

Mais ? côté de ça il y a surtout les blogs qui sont depuis le début un concentré de l’activité numérique, qui sont finalement plus riches, plus souples, plus agréables, plus vivants, plus ouverts et plus sympathiques.

En un mot, fermez moi ces comptes de réseaux sociaux et ouvrez des blogs, vive les vrais commentaires et mort au superwall et au jus de chausette numérique.

7 réflexions au sujet de « Le lifestreaming : quand la vie devient numérique [BrainStorm] »

  1. Très juste.
    C’est drôle de voir que ça crée, ça invente et que tout le monde veut tester et puis débattre des nouveautés mais qu’en fin de compte, le plus efficace reste la bonne vieille méthode 🙂

    De services nouveaux, réellement efficaces et qui ne font pas disparaître d’anciennes fonctions pourtant ultra-basiques et fondamentales, le Web 2 n’en n’a vraiment pas apporté beaucoup !

  2. Ben… pas vraiment d’accord, bien que je ne sois qu’un débutant sur FriendFeed. Le billet de Fred Cavazza (http://tinyurl.com/6db2vy) me paraît bien résumer la problématique. Et on peut mettre son FriendFeed sur sa page Facebook.
    Ziki me paraît assez différent, et moins adapté aux nouveaux usages que FriendFeed permet.

  3. @Philippe >> Quels nouveaux usages des services comme Friendfeed ? Il n’y en a pas. Le seul intérêt est de centraliser ses différents profil éparpillé or c’est tout ? fait faisable d’insérer directement cela dans son blog. Et ainsi avoir tout sur un seul portail plutôt que d’avoir son blog + son friendfeed (ce qui fait 2 lieux alors que l’idée est de centraliser un maximum).

    Par contre pour Ziki en effet je ne pense pas que ce soit vraiment pareil. Ziki est très bien pour centraliser des liens vers ses profils, pas pour centraliser directement sa production. Je sais que l’ont peux ajouter ses écoutes, etc… mais il manque un petit truc important selon moi : pouvoir identifier les services d’ou ça provient.

  4. Dans cette histoire, je suis de l’avis d’Éric, de Presse-citron; tout cela devient du voyeurisme et de l’exhibitionnisme, ? quoi bon montrer tout ça ? tout le monde, hein?
    Pourquoi ne pas garder un peu d’intimité et limiter les échanges ? des débats d’idée constructif et intelligent axé sur des sujets plus intéressants que mon dernier twitt ou ma dernière photo Flickr? Et quoi de mieux pour cela que de bons vieux articles sur de vrais blogs, suivi d’une belle et enrichissante discussion sous forme de commentaires?

  5. Cela devient très difficile de faire le tri, de savoir comment utiliser ces services etc…
    Pour le jus de chaussettes du super wall…je suis absolument d’accord…un vrai nid ? débilités ce Facebook…dommage car cela est parfois intéressant de retrouver certains personnes un peu perdu de vue…

    Un blog est autrement plus constructif que tout cela!

    Bon j’irais quand meme voir ce qu’est Friendfeed…arf je suis atteint! 😀

  6. Pour ma comparaison avec Ziki, je pensais surtout ? la possibilité de recevoir par RSS et/ou mail tout le contenu d’un profil, ce qui revient un peu ? la même chose, twitter en moins…

    Le web2.0 apporte aussi une couche technologique ? des choses que l’on a connu, un réseau social n’est pas si loin que ça de nos bons vieux forums, et Twitter pourrait dans sa version online est comparé ? nos anciens channels IRC.

    Sur la partie exhibition, je suis un peu moins inquiet que toi Lekid, après c’est ? chacun de comprendre qu’il ne doit pas faire en ligne ce qu’il ne ferait pas dans sa vie de tous les jours. De plus si on reste dans la « sphère hitech » nous cherchons de la visibilité et ce sont de bons outils pour cela.

    Pour la parenthèse friendfeed, moi je l’ai ajouté ? mon facebook car il est très bien intégré et du coup c’est vrai que les infos remontent bien.

  7. Tout ? fait d’accord avec le post de Richard (et ziki est un excellent service _ français de surcroît et ceci dit sans aucun chauvinisme _ et très bien pour centraliser directement sa production, ca dépend aussi de quelle production on parle bien sûr, mais pour un compositeur/musicien c’est parfait, les services d’où ca provient sont identifiés, et ? mon avis ziki n’est pas fait en priorité pour centraliser des liens vers ses profils. PS : je ne fais pas partie de l’équipe de Ziki, simplement j’apprécie leur efficacité…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *