Blackberry Curve vs Pearl [RIM fight]

Il y a quelques jours j’ai donc reçu un Blackberry Curve (8320) et après 1 an d’utilisation du Blackberry Pearl (8100) je ne peux m’empecher de comparer les 2 modèles.

Première impression en déballant le Curve, il est ? un design plutôt réussi, gris avec quelques chromes et ses dizaines de touches qui ne demandent qu’? être maltraitées. Une fois dans la main, première sensations, oui il est assez gros mais après quelques jours j’ai réalisé qu’il a la bonne taille.
A côté du Pearl, sur une table la différence n’est pas énorme mais dans la poche du jeans ça se sent. Côté poid bizarrement, au feeling, il ne semble pas y avoir d’écart.

Le premier démarrage est long, comme sur la plupart des smartphones et me semble l? encore identique au démarrage du Pearl.

Une fois le mobile prêt, je n’ai trouvé aucune différence, du coup j’ai configuré le mobile en 1 mins, install de Gtalk et synhro de mon carnet d’adresse, impec. A noter qu’il y a en plus un utilitaire pour la gestion du Wifi.

Au final et comme on peut s’y attendre la différence est ce fameux clavier. Sur le Pearl, on peut trouver 2 lettres par touche, au départ très déstabilisant au bout de quelques jours ça devient très efficace, pour avoir fait pas mal de gtalk (et pas en sms) j’ai pas eu ? me plaindre et mes contacts non plus. En passant sur le Curve, c’est un autre monde, 1 touche par lettre ça a de suite le goût de l’efficacité. La saisie est plus rapide mais l’écran est plus grand, on gagne donc doublement en confort.

Seul défaut de ce Curve les touches « cliquent » et j’ai un peu de mal avec le « touché » celle du Pearl sont aussi un peu plus large et très confortable.

Pour le wifi, j’avoue que c’est pas vraiment un argument pour moi, quand j’ai du wifi j’ai mon Mac 🙂 .
Pour l’APN ce sont les même appareils, 1,3 mpx donc rien d’extraordinaire, ils lisent tous les 2 les mp3.

En fait si vous hésitez entre les 2 modèles, il faut se poser une question simple : Allez vous répondre aux emails.

Pendant 1 an, le pearl m’a surtout servit de « tour de contrôle » de mes boites mails, je savais en permanence ce qui était tombé dans ma boite et ne repondais que dans des cas très particulier. Un petit peu de gtalk avec les potes mais rien de formel. Avec le Curve, on a envie de saisir donc pour prendre des notes, répondre voire même rédiger des emails devient plus facile et tentant.

Pour conclure, je pense que le Curve est quand même légèrement supérieur que le Pearl, ? l’usage on réalise vite que le système d’exploitation de RIM préfère les grands écrans et mes yeux aussi.
Je conseillerai le Pearl pour un usage « tranquille » et de quoi devenir accro tranquillement. Le Curve quand ? lui est vraiment un super smartphone avec tout ce qu’il faut dedans.

quelques photos « dans ma main » dans la suite.