Billets sponsorisés : moi j’aime [blog’s business]

Je vois déj? l’oeil du non-blogger qui regarde le plafond de son bureau, oui encore ce putain d’éternel débat sur l’argent dans les blogs, sur la monétisation, sur l’éventuelle perte d’objectivité, sur les problèmes de crédibilité… Tout ça pour dire que je vais faire court et super efficace.

Je pense être un des plus gros producteur de billets sponsos de la blogosphère et j’assume. Les billets sponsos c’est bien parce que ça correspond très bien au mode de lecture des blogs, c’est dans le contenu, c’est indexé par les moteurs de recherche, ça file dans le flux RSS, ça reste dans les archives et on peut donc même les retrouver en réalisant une recherche dans le site.

Il faut voir que l’idée derrière un billet sponso c’est pas d’emmerder le lecteur, c’est plutôt d’assurer un deal gagnant/gagnant/gagnant. Le lecteur est informé sur un sujet, le bloggeur gagne quelques euros et l’annonceur passe son message.

Enfin, le format offre un autre avantage, il réinvente le moyen de payer la pub. Depuis l’invention de la presse c’est la quantité qui paye, il faut du tirage, donc sur le web il faut des visiteurs, des pages vues, du coup pour gagner de l’argent il faut parler de filles nues, de foot surtout pendant l’euro, de politique pendant des élections, un peu de stars nues, de bugs sous Windows Vista et de comment télécharger gratos… Dans le cas des blogs on ne devrait pas devoir entrer dans cette logique pour continuer ? faire ce que l’on aime et gagner un peu d’argent.

Je dois être un peu naif mais pour moi les lecteurs sont a priori des gens intelligent, du coup ils doivent être capable en lisant un article de voir si le contenu est truqué ou pas, et puis si ils s’emmerdent en lisant les 5 premières lignes libre ? ? eux de passer leur tour sur ce coup.

Avez vous déj? éteint la télé ou la radio parce que la pub qui passe est nulle ? Non vous avez au pire zappé.

A mon avis, l’intérêt du billet sponso est qu’ il se doit d’être au moins de la qualité des billets de d’habitude et de d’offrir au lecteur un moment de détente équivalent. Du coup côté rédaction cela demande un effort particulier et un réel boulot pour justement arriver ? donner satisfaction ? tout le monde.

Je n’arrive pas comprendre pourquoi on cherche ? diaboliser ce mode de communication pour les marques, ni d’ailleurs pourquoi le fait de gagner de l’argent serait mal, c’est plutôt pratique en plus au quotidien, avec, tu peux manger, te loger, faire plaisir, te faire plaisir…

Comme j’avais dis que je ferai court je m’arrête l? , et j’ose espérer qu’un jour on arrêtera de se prendre la tête sur ce genre de questions qui pour moi sont des éléments encourageants pour la pérennité d’un nouveau mode d’information.

J’en profite pour saluer Christophe qui parle du diable et surtout féliciter Eric pour avoir été le premier ? assumer son statut de problogger et pour avoir eu le courage de vivre ? 2000% sa passion. (même si il aime pas les billets sponsos -pour l’instant- ).

ps : vous avez envie de faire de la pub sur Tapahont, n’hésitez pas ? me contacter (ouais c’est un peu provoc’ mais bon on sait jamais qui passe par l? )

24 réflexions au sujet de « Billets sponsorisés : moi j’aime [blog’s business] »

  1. P’tain comment je suis trop d’accord, tant que la pub est dans la ligne éditoriale du blog, et pas trop fréquente. Qu’il est clairement établi qu’il s’agit d’un billet sponso (genre dans le titre…) Je vois pas où est le problème !
    Bloguer nous prend un temps dingue, on aime le faire, mais si ça peut nous payer notre forfait téléphone ou payer une bagnole (suivant les cas 😉 ) bah on va pas cracher dessus !

  2. Évidemment, j’ai même envie de dire que c’est pas assez valorisé. Mais pour ça j’ai envie de dire que tout le monde doit jouer le jeu ? fond…

    – Le blogueur est une voix, donc avec des opignons.

    Si la société se soumet ? l’opignon du blogueur sur le produit (tout en le payant oui, car l’avis du blogueur et son influence est monétisable) qui le présente ? son auditoire de façon objective qui lui même donne son avis objectif, alors on entre dans une vrai mécanique gagant/gagant/gagant.

    Le produit est diffusé et le diffuseur est choisi pour son influence sur le segment, le billet sera donc ? priori plutôt positif (quitte ? refuser les produits qu’on ne peut que descendre) et comportera immédiatement un retour constructif de la part du blogueur (« super, mais je ne peux m’empêcher de penser que l’évolution suivante de ce type de produit est… ») ainsi que de la part des lecteur/cibles potentiel (« Yes, c’est exactement ce qu’il me faut car mon utilisation c’est ça » ou « Perso, j’ai besoin d’un produit plus comme ça car mon utilisation c’est ça et mon produit idéal n’existe pas »).

    Communication ciblée, influence, market research tout via le même canal, va pas me dire que ça ne se monnaye pas.

  3. « Il faut arrêter de s’excuser de gagner de l’argent aussi ».
    J’applaudis des 2 nageoires.

    Je ne suis absolument pas contre les billets sponsorisés. Quand ils vont dans le sens du blog, quand ils suivent la ligne éditoriale.

    L? , par contre, ça coince : En 2 ans de blog et surtout, 12 mois de blogging intensif, on ne m’a jamais proposé un article ? rédiger qui soit cohérent avec mon blog (ni celui-l? , mais ça, c’est normal, ni GdL qui lui était pourtant ouvertement tourné vers le Web et l’high-tech, ce qui laisse une bonne marge).

    C’est l? que le bât blesse : Les posts sponsorisés sont souvent soporifiques, parce que le communiqué l’est, et parce que la communication de la part de la marque n’est pas intelligente.

    Le problème en publicité sur le Web, que ce soit pour un post sponsorisé, une bannière ou une vidéo, c’est que les annonceurs ou les agences n’ont toujours pas compris qu’ils annoncaient sur un média participatif, et qu’en ce sens, ils devaient faire des efforts. D’originalité, de communication, de RP…

    Pour l’instant, le post sponsorisé est aussi appétissant que des croquettes pour chat qu’on nous ferait gloutonner de force – Blogueurs comme lecteurs.

    Mais bon, cela changera peut-être…

  4. Je crois vraiment qu’il est de la responsabilité des blogueurs de définir mieux ce qu’est un billet sponsorisé et de le vendre comme outil de feedback auprès des « early adopters » d’un produit, et de n’accepter les billets sponsorisés que quand ils sont au moins convaincus eux-même de l’intérêt d’un produit. Sinon la mécanique ne marche pas et on peut tomber effectivement dans un billet dont personne ne veut.

    Finalement c’est aussi un peu l’idée des invit’ aux betas privées que les blogueurs distribuent au compte-goute ? leurs lecteurs fidèles :
    « J’ai testé, j’ai trouvé ça cool, voici mes bémols, allez tester et dites ce que vous en pensez ».

  5. Pour moi c’est un discours de vente du billet sponso ? affiner, passer de quelque chose qui ressemble ? du publi-reportage sur un blog ? un vrai canal puissant d’adoption du produit.

    Le EeePC ? été vendu par les blogs, et quand tu as 5 commentaires qui disent « j’ai commandé le mien » ou « j’ai reçu le mien, j’ai installé ça, de la bombe » etc… Ce n’est pas un publi-reportage c’est une présentation produit avec le meilleur argumentaire de vente du monde : le témoignage client en live.

  6. Merci pour vos commentaires.

    J’ajouterai quand même un point, c’est que le problème du blogger c’est qu’il n’y a pas 300 annonceurs qui se bousculent pour payer de la pub et que bien que je sois d’accord avec les questions éditoriales ça laisse pas un choix énorme.

    Lou, tu as raison c’est aux équipes de marketing/créa que revient la lourde tâche d’essayer d’apporter quelque chose de plus que « lave plus blanc que blanc, j’te jure ».

    J’ajouterai que pour avoir contacté beaucoup de startup (même certaines qui ont levé des fonds), le discours est très souvent, on a pas d’argent pour la com’. Du coup ça limite encore les possibilités.

    Pour ma part, je suis quand même dans l’optique de dire, y a de la place pour tout les thèmes / sujets dans la mesure où la cible correspond. Par exemple je ne m’interdis pas les banques mais par contre, j’avoue que si on me demande un test de … merde je trouve rien… aidez moi… Parce qu’au fond on a touts ou presque les même problématiques au quotidien.

    Par contre il est évident que l’impact d’un vrai produit/service dans la ligne éditoriale sera meilleur.

  7. Pour moi internet c’est le partage et l’échange, et un blog, c’est un support qui permet cela. En plus, les outils qu’on utilise pour faire ces blogs, y’a des gens qu’ont passé des nuits blanche pour le faire tourner mais qui vous le file gratuitement et sans pub.
    Pour ces 2 raisons, non je ne comprend comment on peut en arriver ? mettre autant de pub sur un blog.
    Et un billet sponsorisé, c’est tout simplement de la PUB, ça veut dire que ce n’est pas de l’info, c’est une présentation commercial et naïvement positive.
    Après, chacun fait ce qu’il veut avec son blog.
    C’était juste mon opinion.

  8. le billet sponso, c’est la mort du blog.
    D’abord le blog est déj? mort. Y a plus que des pros (qui font du bon boulot) mais sont-ce encore des blogeurs ?? prenez une carte de presse – y a que des avantages.
    qui ici lit l’encart de publi-reportage dans la presse écrite? surement personne de cette discussion!
    Gagner de l’argent c’est super, mais sans perdre son lectorat c’est mieux.
    je sais que tout le monde va se déchainer contre moi, mais réfléchissez avant d’écrire n’importe quoi (c’est comme si vous étiez pour la seconde coupure de pub pendant un film!

  9. Ce qui peut faire la richesse d’un blog, c’est son indépendance… lorsque le bloggueur commence ? vouloir gagner de l’argent avec son blog… il la perd. Le premier billet sponsorisé sera rédigé de façon complètement indépendante, c’est sûr… mais qu’en sera-t-il du 50e?… Comment un bloggueur aura-t-il le courage de refuser un billet sponsorisé si il a l’impression qu’il a passé beaucoup de temps sur son blog et qu’il serait « normal » d’être rémunéré ou même indemnisé pour cela…?

    après le commentaire de Richard « J’ajouterai que pour avoir contacté beaucoup de startup (même certaines qui ont levé des fonds), le discours est très souvent, on a pas d’argent pour la com’. Du coup ça limite encore les possibilités. »

    et oui les possibilités sont limitées! donc le jour où Richard trouvera qq qui veut sponsoriser un billet… et bien il sera tout content de rédiriger un billet « positif » sur le produit malgré toutes les bonnes intentions initiales du bloggeur « indépendant ». Et c’est normal, cela fonctionne comme ç? … c’est la différence entre une passion et un travail… pour une passion, on ne fait pas de concession, pour un travail… c’est différent.

    La presse gratuite ne sera pas indépendante car elle est financée par la pub. Le web, pour cela qu’il soit 1.0, 2.0 ou 8.3… obei aux même rêgles.

  10. Je ne suis vraiment pas fan des billets sponsorisés… en fait tout dépend du billet, si c’est un billet rédigé exactement de la même manière que s’il n’était pas rémunéré, aucun soucis, le lecteur n’est aps pris pour un con, ça lui apporte de l’information, le blogueur gagne du fric, c’est super.
    Mais si c’est pour dire du bien d’un produit qu’on a testé, et qu’on ne dit pas les inconvénients et les mauvaises choses, c’est ? bannir absolument.

  11. Pourquoi les blogueurs ne devraient écrire que des billets sponsorisés positifs ? Pourquoi pas aussi des billet sponsorisés critiques ? Cela peut aussi être positif pour le client qui commande le billet, si ces critiques sont justifiées et constructives.

    Il y a quelques temps Jacinthe Busson, qui anime le blog Ergophile, avait fait un billet remarquable sur l’ergonomie de Ziki. Elle émettait un certain nombre de critiques (justifiées et très bien argumentées) sur l’ergonomie de la 2eme version de Ziki.

    A la suite de ce billet, JF Ruiz et l’équipe de Ziki ont été ? l’écoute et ont utilisé ces remarques pour améliorer le design de Ziki. Bien que critique, l’analyse réalisée était remarquable et aurait mérité un salaire. Pourquoi n’y aurait il pas de tels billets sponsorisés ?

    Dans ce cas le billet sponsorisé s’apparente plus a un audit rendu public qu’? une pub. Si le client tiens compte des remarques du blogueur, cela pourrait même éventuellement conduire ? un 2eme billet plus positif.

    Je déteste les bannières et les billet sponsorisés directement copiés/collés du sponsor car ils ne reflètent que la communication officielle de ce sponsor.

    Mais je suis partisan des billets sponsorisés a condition que cela se fasse de façon honnête:
    – il est clairement indiqué que le billet a été commandé par le client
    – le billet est dans la ligne éditoriale du blog
    – le blogueur est complètement libre d’écrire ce qu’il souhaite

    Ensuite si un blogueur fait la promotion d’un produit qu’il aime et que c’est argumenté, tant mieux s’il gagne de l’argent. Mais en contrepartie les critiques devraient aussi avoir leur place si elles sont justifiées. Pour l’annonceur cela lui permet d’avoir du feedback du blogueur (et même des lecteurs) qui l’aide ? améliorer son produit et ? l’adapter ? la demande.

    En pratique j’imagine que si les entreprises font des produits décents et ciblent bien les blogueurs, elles obtiendront des avis globalement positifs avec quelques critiques seulement.

    Bien sur cela demande sûrement un changement de mentalités de la part des annonceurs, mais pourquoi pas ?

  12. @Regnareb @Lilious, ce qu’on disait plus haut, si le blogueur va descendre le truc, il le prend carrément pas ou il le descend si la société est prête ? se faire descendre + ? payer (plus dur ? trouver).

    L’idée est de communiquer et de faire le feedback en même temps pour justement sortir du publi-reportage qui ennuie nikogaug, jerry et arizona (et grosso-modo tout le monde).

    Donc le discours pour vendre le billet sponso doit passer du mode publi-reportage ? une forme plus honnête et win/win/win comme disait Richard qui ? descendre le produit, si le but est de l’améliorer tout va bien…

    Sympa ce topic, oui j’ai dit topic, car on finit sur un forum, pas innocent…
    Richard veut nous vendre du billet sponso, on lui dit ce qu’on pense, il est honnête, nous aussi, il ajuste ensuite le tir pour nous donner du billet sponso sous la forme qu’on veut, merde le processus est déj? en marche, mon dieu !

  13. haaaa Gab, tu m’as démasqué y 22 billets sponsos en production dont 3 pour des lessives, 1 pour des couches 🙂
    Non, je déconne.

    En fait le but de ce billet était d’annoncer clairement la couleur sur mon point de vue sur cette question. Je pense aussi que l’on peut lire beaucoup d’articles qui disent que ce type de com’ est mauvaise voire diabolique, j’avais envie de défendre un peu mon point de vue.

    Il est évident qu’il est intéressant de prendre la question avec un a priori positif, cela change un peu des réponses que l’on peut lire d’habitude qui tournent souvent au déchainement anti-pub.

    Je pense aussi comme je l’ai déj? dis que les contenus sont suffisant nombreux sur le web pour que le lecteur « saute » un billet qui lui plait pas, bien que le but est quand même de l’intéresser, sinon ça n’a pas de sens.

    Je pense aussi que 1 billet sponso de temps en temps n’est pas vraiment une atteinte au blog, dans le cas de Tapahont si vous regardez les archives vous verrez que je publie environ 80 billets par mois, ça laisse de la place pour du billet « normal ».

    Pour voir un peu ce que cela donne quand j’écris en étant payé http://www.tapahont.info/?s=sponsoris%C3%A9

  14. Marrant, la première partie des commentaires est plutôt pour les billets sponsos, et la deuxième partie contre…
    Personellement, les billets sponsorisés, je suis pour. Un blogueur est libre d’écrire ce qu’il veut sur son blog. Par contre c’est vrai que quand on écrit des billets sponsorisés, on a plus tendance ? mettre en valeur le positif d’un produit, alors que comme l’a dit Lilious dans un commentaire, des billets négatifs, ou mitigés pourraient être aussi bon pour la société qui fait publier ces billets. Et tout dépend de la plateforme, mais un billet publié via Blogrider et un publié via eBuzzing par exemple n’aura pas la même vocation je pense: un sera plutôt pour la bonne image du produit sur un petit nombre de blogs, alors que l’autre sera plus pour l’effet buzz autour du produit, avec la quantité, et la moins bonne qualité des billets…

    Et quand on dit « des personnes ont développé le moteur de blog gratuitement », je pense vraiment pas que ce soit ça le problème. De toutes façons, la valeur d’un blog est celle de la qualité de rédaction du blogueur, et pas celle du moteur qui le fait tourner… Les 11 000 lecteurs de Tapahont (tant que ça? j’avais pas fait attention que t’étais aussi lu :P) ne viennent pas pour le moteur, mais pour l’information qu’il fait passer ? travers son blog!

    Et enfin, je pense que tant qu’on n’en arrive pas ? « un blog sponsorisé », et qu’on reste dans quelques billets sponsorisés de temps en temps, ça n’influe pas sur la qualité du blog… Même en étant plutôt pour les sponsorisés, je trouve qu’un blog qui en serait rempli (plus d’un quart des billets on va dire) perdrait toute crédibilité!

    Bye,
    Matt

  15. Je suis pour les articles sponsorisés… étant donné que ça me permet de gagner un peu d’argent ? côté de mon boulot. Ca rapporte bien plus, dans mon cas, que Google Adsense.
    Je me fiche du thème de la publ, tant que ça rapporte. A la rigueur, on remarque plus vite que c’est de la pub quand c’est pas un thème habituel du blog… Alors qu’on peut toujours se demander si c’est de la pub dans le cas inverse…

  16. perso je comprend la position de Richard. La monétisation d’un blog ne me pose pas de problème car je pense que « tout travail mérite salaire », et il y a un vrai taff derrière ce blog (et d’autres) : temps de rédaction, temps de recherche de billets, temps sur la mise ? jour de la maquette, prix d’hébergement…Bref pas de honte ? gagner trois francs six sous pour rémunérer ses activités annexes au boulot normal.

  17. Pas de problème avec les billets sponsorisés ? condition qu’ils soient bien indiqués comme tels dans le titre du billet, sinon vous êtes en infraction avec le code de consommation et cela s’apparente ? de la fraude et tromperie, cela est sévèrement puni par la Loi.

    Bien ? vous.

  18. Salut,

    Tu as bien raison de défendre les billets sponsorisés, je ne comprend pas cette polémique moi non plus autour de ça, c’est ridicule…

    la plupart des blogueurs acceptent de mettre des pubs pour être rémunérés sur leurs sites, et ils font la fine bouche avec les billets sponsorisés !

    Bon, c’est sûr, faut pas non plus en abuser et transformer son site en vaste panneau publicitaire, mais bon, si ça colle avec la ligne éditoriale, pourquoi pas…

    Le seul souci, c’est qu’il faut avoir un certain trafic pour se voir proposer des articles sponsorisés, et chez moi, c’est l? que le bas blesse : mon blog n’a que 8 jours ? peine, et j’ai eu … 7 visiteurs et un commentaire pour l’instant !

    Eh oui, je suis pas Loïc le Meur moi !!!

    Bon enfin, tu trouveras aussi des choses intéressantes sur mon site, et notamment un billet où j’y vais aussi de mon couplet sur les billets sponsorisés.

    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *