Le Web Paris 08 : impressions [ZeOueb]

LeWeb c’est chouette. Sauf bien sûr que du coup aujourd’hui j’ai pas eu le temps de blogguer ? cause du petit retard qui s’accumule doucement pendant que l’on est AFO (away from office – neoanglicisme ou pas).

Du coup je n’ai pu entendre que le souffle de la râlerie mais mis ? part un article britanique humouristiquement pointu et ma tronche en boite, je n’ai pas encore fait le tour de mes amis du web pour lire leurs avis et bien sûr je vais vous donner le mien. 😀

Première chose, le lieu, le 104, bâtiment historique, anciennes Pompes funèbres de Paris est un très beau lieu. C’est grand, de la lumière naturelle et des salons networking cachés sur les côtés. J’avoue j’ai pas trop été aux conf mais c’est vrai que de les organiser dans la salle principale a peut être été une erreur, un bel amphi avec des sièges confortables aurait pu être une bonne alternative.

Deuxio, cette histoire de froid, je dirai quelques centaines de m2 de mur en pierre en décembre,il y avait peu de chances de venir en short.
En suite, le wifi, l? je dirai que perso, j’ai été ? LeWeb pour voir des gens en vrai donc cela ne pas dérangé. Je pense l? encore que dans le futur faudra peut être réserver une connexion pour les intervenants et une autre pour les visiteurs.
Pour finir, la bouffe franchement, no comment…

Mon sentiment de tout ça, j’ai pu rencontrer des dizaines de personnes, j’ai pu expliquer ce que nous faisons chez Stonfield InWorld, découvrir de nouveaux entrepreneurs, revoir des potes ou des connaissances et bien sûr refaire le web. Je pense que ce genre d’évenement est l? pour faire des rencontres pour échanger et pour s’informer, dans cette mesure, ceux qui ont joué le jeux ne peuvent être que satisfait.

Si il y a une chose qui est notable lors de ce genre de regroupement de pros c’est qu’il est possible de « sentir » les tendances, l’an dernier, nous avions beaucoup parlé de la dévirtualisation des relations, du retour de l’humain dans le web et de l’importance des business models. Cette année c’est clair, je n’ai pas croisé un seul entrepreneur venu chercher de l’argent qui n’avait pas un vrai plan pour sa boite, les boites remarquées sont souvent dans les domaines de l’optimisation, de la rationalisation de la publicité. Le web est en train de murir, lancer une startup c’est lancer une entreprise, la conclusion d’une réflexion.

Pour conclure ce billet, je ne peux m’empêcher de me dire qu’il va falloir mettre un peu de fun dans tout ça, un peu de folie, des vrais morceaux de futur et je reste persuadé que c’est pas incompatible avec le bon business.
Enfin j’avoue que je suis friand de ces events, c’est comme ça j’aime bien rencontrer du monde 😀

(tiens peut être que je pourrai relancer l’idée d’un tapasoif, un event où on assumerait le fait que rien ne soit organisé…)

Une réflexion au sujet de « Le Web Paris 08 : impressions [ZeOueb] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *