Mon pote contre un burger [facebook]

Enfin on y arrive, on va pouvoir faire un peu de bénef’ grâce ? ses potes de Facebook.

Depuis ce week end et seulement pour le marché américain (remarque, en France, on a plus de burger king) il est possible d’échanger un ami Facebook contre un Whooper. Le « Whooper Sacrifice » est donc un moyen pour Burger King de jouer avec la notion d’amitié de Facebook. Pour faire un peu plus clair, en « sacrifiant » un ami vous gagnez un coupon de réduc’ pour 1 burger, simple et efficace, non ?

Y a pas ? dire sont forts chez BurgerKing 🙂

via Steph

6 réflexions au sujet de « Mon pote contre un burger [facebook] »

  1. Je me suis toujours demandé pourquoi personne ne remontait 1 burger King ? Paris. Il est évident qu’il aurait un succès du type Apple Store 😉

  2. mais c’est clair ! Ils attendent peut être d’atteindre encore plus de hype pour revenir en France, ? moins qu’il y ait un deal avec Quick…

    Toujours est il que l’on est nombreux ? aimer y manger en dehors de nos frontières 😉

  3. @Richard : ça fait cher le burger king l’A/R Londres (sans compter que j’y risque de me faire perturber par un Fish’n chips)

    @Monsieur : Bah faut voir, il ne devait pas y avoir de sdk sur iPhone et OS X n’était pas développé pour Intel 🙂

  4. @JM : ouep, c’est sûr que si tu comprends le billet A/R dans le prix du burger ça fait peur.
    J’aime bien aussi les références 🙂

    @Monsieur : il doit bien avoir une fin cet accord

  5. Même s’il sont bien meilleurs que Quick et Mc Do l’enseigne Burger king n’a pas vraiment eu de succès via feu son resto des champs…
    D’ailleurs ? bien réfléchir si on prend tellement de plaisir ? y manger c’est probablement parce qu’il n’y ? (presque) rien d’autre ? manger ? Londres 🙂

    [ce commentaire a été rédigé sous le coup d’une crise subite de mauvaise foi assumée]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *