Bien choisir sa communauté [business online]

Dans mes lectures j’ai le blog de Skipass, Skipass est juste la plus grosse communauté d’amateur de glisse de France. Skipass a évolué ces dernières années et propose des sites spécialisés dans certaines disciplines comme le VTT ou le snowboard, ils ont aussi lancé leur plateforme de vidéo sharing dédiée bien sûr aux sports extrêmes.

Vendredi dernier Guillaume postait ces éléments :

« Entre 17h et 18h, Coreupt, Quiksilver et skipass.com ont chacun posté l’intro du nouveau film de Candide sur 3 plateformes de vidéos différentes, 2 généralistes et une spécialiste ? savoir : Youtube, Dailymotion et Zapiks évidemment… Chacun ? ensuite buzzé comme il se doit sur ses sites respectifs, statuts facebook etc etc…

Un peu moins de 24 heures plus tard, faisons les comptes

Youtube (channel standard Coreupt) : 511 vues / 5 commentaires Dailymotion (channel pro Quiksilver): 101 vues / 2 commentaires Zapiks : 16 066 vues / 54 commentaires « 

Je n’ai pas poussé le vice jusqu’? vérifier l’évolution après 1 semaine mais l’exemple ci dessus est frappant, les communautés spécialisées sont logiquement et forcement très pertinentes. J’avoue que parfois c’est ce qui me déstabilise dans la pub sur internet et sur la lenteur des marques ? vraiment prendre le pas de ce nouvel outil. Si la notion de trafic est importante elle est doit être mise en perspective de la cible, je pense qu’il est plus intéressant de d’afficher de la pub vu par 400 personnes/jours mais qui sont dans la cible que d’afficher 1 million de pub dans tous les sens.

Bien sûr je résume un peu ma pensée, rien n’est aussi simple voire simpliste, ce qui est sûr c’est que les boites qui arriveront ? être les amis/partenaires des communautés spécialisés. Je pense qu’une partie de l’évolution de la communication passe par ce biais, passer du bourrage de crane et du temps de cerveau disponible ? une forme de mécénat.

2 réflexions au sujet de « Bien choisir sa communauté [business online] »

  1. tu penses pas que les marques ont du mal a fédérer des communautés pq elles sont justement des marques et que les gens n’ont pas confiance. Les internautes/consommateurs ont surtout conscience que c’est pour faire du marketing, du business, que leur parole est orientée !

  2. je pense franchement que c’est la manière de faire qui compte

    Aider des petits blogs, aider des sports qui ont du mal, faire des gestes vers ceux qui en bavent plutôt que vers ceux qui ont déj? du fric peut être un bon axe mais ça demande de se casser la tête et ça c’est pas encore dans les mentalités des grosses boites, ils préfèrent filer un chèque de x miyons ? TF1 pour une pub ? la bonne heure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *