Leyio : partager ses données en un geste [personal sharing device]

Nous sommes des amateurs de gadgets hitech et grâce ? notre immense connaissance de l’actu nous savons qu’il est rare de voir de nouveau concept, des évolutions qui peuvent toucher notre quotidien de Geeks.

Faire évoluer nos habitudes, voil? un des paris de Leyio. Leyio est une société made in France, de Bordeaux pour être précis qui lance dans quelques jours (mi avril) le premier Personal Sharing Device. J’ai eu la chance de jouer avec hier soir pendant 2h en compagnie de quelques autres bloggueurs, donc voil? ce que j’ai compris.

Pas mal l? , le teasing, non ? 🙂

Concrètement le Leyio est un petit appareil aux formes arrondies ayant une mission simple, permettre ? ses utilisateurs de partager facilement du contenu numérique quand ils sont sans ordinateurs. Tout le travail qui a été fourni va dans ce sens, l’intérêt est dans le concept : Dans la poche, un petit appareil dans lequel je peux stocker des contenus, photos, vidéos, audio, profils web, cartes de visites et facilement les partager.

DSC07290

Première étape, la prise en main. L’appareil tombe bien et le touché est agréable, pour accéder au contenu il utilise la reconnaissance des empruntes digitales. Une fois dans l’inteface, il suffit de faire glisser son doigt en haut et en bas pour passer d’un dossier ? l’autre, en glissant vers la gauche on fait précédent et vers la droite on active les fonctions. Il m’a fallu environ 2 mins pour bien piger le process et je suis sûr que vraiment n’importe qui même ma grand mère arriverait ? le faire fonctionner.

A noter que l’appareil lorsqu’il est connecté est détecté comme un disque dur externe avec des dossiers par thème.

Une fois l’appareil en main 3 cas de figures : mon pote ? un Leyio, mon pote ? une clé USB, mon pote ? un Pc/Mac.

Si mon pote ? un PC/Mac, je peux en 2 clics exporter les données de mon choix vers le satellite une clé USB interne ? l’appareil, lui passer la clé qu’il va brancher dans sa machine. Il récupère les données et il peut m’en donner. Une fois l’opération effectuée, je re-glisse la clé dans l’appareil, il importe dans la « inbox » les nouvelles données et formate la clé prêtes ? servir ? nouveaux. Cela évite de mélanger le perso/pro par exemple. Deuxième hypothèse, pas de machine, mais une clé USB, en la connectant directement dans le Leyio, je peux parcourir la clé et choisir en quelques clics d’importer ou d’expoter des données. On l’a testé, vraiment pas besoin d’avoir un bac +17 en Geekitude pour piger. Enfin, hypothèse idéal, mon pote ? un leyio et l? il suffit d’appuyer 2s sur le bouton pour que les 2 appareil se connectent, comme dans les autres cas, on choisit le dossier ? transférer mais pour ce faire, il suffit de faire un petit mouvement de la main « comme si on lançait le dossier » pour que le transfert se réalise.

DSC07284

Le Leyio est vraiment conçu pour faciliter les échanges et ça fonctionne.

L’autre aspect intéressant de l’appareil est sa capacité ? embarquer des profils, par exemple et au pif, son Facebook. Vous le sélectionnez et vous le passez direct, votre nouvel ami n’aura plus qu’? cliquer pour accepter la demande d’amitié une fois connecté ? un ordi.

J’avoue avoir trouvé l’appareil très séduisant, d’un côté une ergonomie vraiment adaptée, un système qui réagit vite aux ordres, un unité de stockage intéressante même si les 16Go peuvent vite devenir limite si on désire transporter vraiment tout son contenu multimedia et une rapidité de transfert impressionnante ? 10Mo/s. Je pense que Leyio a vraiment sa place dans notre environnement technologique, facilitant les échanges numérique/réalité, reste que son prix va être un peu élevé au lancement puisqu’il va couter la somme de 179€.

Je sais pas si j’ai été clair, je pense que je reviendrai sur le produit quand j’aurai reçu un exemplaire de test, que j’aurai pu vraiment vivre le produit pendant plusieurs jours et tester l’application web qui permet la gestion des identités numériques. Je pense aussi que j’aurai du prendre ma camera parce qu’en vidéo tout ça serait beaucoup plus parlant.

Maintenant, si vous avez des questions sur le produit n’hésitez pas ? les poser, je sais que l’équipe de Leyio est disponible pour répondre.

14 réflexions au sujet de « Leyio : partager ses données en un geste [personal sharing device] »

  1. Le prix est bien trop cher, sans doute se prix est peut être justifier, mais enfin.
    l’idée de s’échanger les données de maniéré simple devrai être vue pour des objets que l’on a avec nous de manière permanente, je pense au téléphone.
    Exemple 2 iPhone ou l’un des 2 appareil a par exemple une photo d’afficher, agiter lé ensemble, les puces bluetooth se serve du mouvement de l’accéléromètre comme clé pour valider le transfert de manière sécurisé

  2. Bonjour,

    Article vraiment très intéréssant ^^^

    Est-il possible par exemple de connecter un APN pour transférer son contenu sur le Leyio ?

    Thomas.

  3. Je pense comme vous que le prix est de prime abord un peu élevé, cela vient aussi de la techno sans fil qui est pas encore une techno produite ? très grande échelle mais ça va venir.

    Thomas : Il n’y a pas d’entrée « carte mémoire » mais si ton APN peut être détecté comme un périph de masse ça doit marcher, voire avec un dongle USB.

  4. @Richard
    Merci, effectivement je pense que cela doit fonctionner ainsi. Les APN sont généralement assimilés ? des périphériques de stockage de masse par les ordinateurs donc se doit être la même pour le Leyio.

    Il est vrai que c’est un peu chère (mémoire flash oblige) mais si ça marche je suis preneur. Faisant un peu de photographie amateur sur mes heures perdus je serais plus tenté par se système que pat l’accumulation de cartes Compact Flash qui reste encore un support de stockage extrèmement chère (pour mon utilisation en tout cas).

    Le même avec disque dure ça serait bien et bien moins chère sur le rapport prix/capacité ^^

    C’est quand qu’Apple nous fait la même sur ses iPod Classic, Touch et iPhone ??

  5. Disons que le Leyio a pour objectif d’apporter plus que du stockage, la boite cherche ? promouvoir le partage de fichiers numériques, c’est son « marché ».
    Pour nos amis iPod/iPhone, je pense que c’est une question de temps mais ils ont une limite qui est le mode de connexion, déj? un iPod n’est pas un périph de masse et le Bluetooth est un escargot asthmatique si on le compare aux 10Mo/s du Leyio.

  6. Le partage de fichiers en avant bien sure ^^
    En fait je verais bien le Leyio pour un usage pro dans une entreprise où tout les personnes susceptibles de devoir partager des documents en utiliseraient un.

    Concernant les périphériques de la pomme on est d’accord sur le fait que c’est intéréssant uniquement s’ils embarquent tous le wifi et qu’ils puissent être reconnus en temps que périphérique de stockage de masse.
    Je ne suis plus sure mais les iPod Classic et nano, par leur fonction disque dure, ne sont-ils pas reconnu comme des périph. de stockage de masse???
    Dans tout les cas on ne peut pas les connecter directement ? un APN ou tout autres périphériques.

  7. le leyio comme il nous a été présenté avait plus une mission ludique mais il est évident que l’usage pour les pros est réel : la sécurité avec les empruntes digitales(mieux qu’une clé USB ou DD) et la facilité d’échange sans fil ou via une clé USB.

    Pour les devices d’Apple, c’est sûr qu’ils ne sont pas capables de faire mieux que de se connecter ? iTunes. J’aime ces appareils mais ils sont très loin d’être ouvert sur le « monde »

  8. Très intéressant mais il faut avoir des amis qui l‘achète aussi « Leyio » pour faire le partage…si non c’est très pratique, juste pour faire le difficile 16G c’est pas assez certainement comme pour les clé USB rapidement on passera ? 64G et ainsi suite…

  9. Khasha : pour l’augmentation de la mémoire, je pense que cela se fera comme tu le dis, en fonction aussi du succès commercial de l’appareil.

    Pour le partage, c’est sur que c’est l’idéal que tes potes en achètent aussi, mais vu que tu peux déj? gérer leurs clés USB sur le Leyio l’utilité est réelle desuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *