De Second Life au Liban [mixed green reality]

Cela fait quelques temps que je ne vous ai pas parlé de l’actualité de Stonfield InWorld l’entreprise pour laquelle je travaille. Je voulais faire un billet sur le Digital Campus mais se sera pour plus tard, aujourd’hui j’ai envie de vous parler de la fin d’une initiative menée par Saint-Gobain Glass avec le concours de Stonfield InWorld.

Il y a quelques mois maintenant nous avons réalisé l’implantation de Saint-Gobain Glass dans Second Life, il s’agit d’un show room qui permet aux visiteurs de découvrir les avancées technologiques du groupe dans un domaine ignorée du plus grand nombre mais pourtant central dans nos existences. Un univers virtuel en 3D est idéal pour faire certaines démonstrations car il est difficile de bien montrer toute l’intelligence qui peut se trouver dans un morceau de verre.

Lors de la réalisation du projet Saint-Gobain Glass a rapidement intégré que Second Life n’est pas une extension du web mais un univers interactif qui demande de s’adapter pour ne pas donner la trop présente idée reçue de vide voire d’inutilité. Pour compléter le dispositif et profiter de la plateforme de communication qu’est SL la première démarche a été d’organiser des cycles de conférence autour de l’environnement.

Pour renforcer leur implication mais aussi pour stimuler la communauté, le batiment Saint Gobain proposait aux visiteurs de répondre ? un quizz ? choix multiples sur le problématiques évoqués dans le show room, chaque visiteur qui répondait correctement pouvait voir pousser instantanément un arbre dans l’univers numérique. Saint Gobain de son côté s’engageait ? planter en contre partie des vrais arbres au Liban pour lutter contre la déforestation qui frappe ce pays.

Comme je l’indiquais plus haut le jeu est terminé et c’est 1 500 arbres qui ont été planté en quelques mois sur un terrain municipal près de Maifadoun au Liban, les arbres ont été planté par du personnel recruté sur place et la logistique géré par l’association ARFIY et le concours de Stonfield Team Acting.

J’avais envie de relayer cette info parce que ce genre d’initiative montre que l’on peut faire des choses innovantes, dans une démarche gagnant/gagnant/gagnant.

Je vous laisse avec les premières photos qui datent de la semaine dernière lors d’un petit contrôle.

Une réflexion au sujet de « De Second Life au Liban [mixed green reality] »

  1. bon article et bonne initiative

    trs interessant !

    sinon, bon courage pour le Liban le 7 juin ! et vive le 8 Mars ! Vive la resistance ! Vive le Sayyed Hassan Nasrallah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *