Résumé : Bing, Wave, Facebook, les géants font du bruits [business]

Il est amusant de constater que le web parfois se réveille d’un coup et pendant un instant on a l’impression de retrouver l’effervescence d’avant quand c’était mieux (du moins quand y avait encore plus de thunes).

Le web a donc été agité ces dernières 72h par quelques annonces de la part de Facebook, Microsoft et Google. (mais où est Yahoo! ?)

Le premier a avoir dégainé ses RP est le géant du social networking Facebook, fier d’avoir fait sauter le grand public dans le web2.0, la société vient de lever 200 millions de $ chez un investisseur Russe du nom de Digital Sky Technologies. Le Russe gagne en échange un fabuleux 2% de part de la société qui valorise FB ? 10 milliards de $ . Les analystes indiques que Micrososft avait injecté de l’argent sur une valorisation supérieure qui était de 15 milliards $ mais faut être franc l? c’est juste surréaliste ce qui se passe. Digital Sky au passage va se payer pour 100 millions de $ d’actions qu’il va acheter aux employés de la société.

L’argent récolté par FB devrait lui permettre d’assurer son fonctionnement jusqu’en 2010 date ? laquelle Facebook devrait faire des bénefs selon Marc Zuderberg le CEO. Des rumeurs ont circulées sur le rachat d’autre entreprises Hightech mais la somme semble faible pour se payer Twitter en tout cas.

Hier, Microsoft avait aussi quelque chose ? dire. Le 3 juin la société lance Bing un nouveau moteur de recherche. Alors que je viens de l’écrire, impossible de tester l’engin pour l’instant donc pas de billet 🙂 . Cela étant d’après les déclarations faites par les chanceux américains qui ont vu fonctionner l’engin, il s’agit d’un vrai changement d’approche pour MS qui vient se placer ? l’opposer de Google. Bing sera un site de destination sur lequel l’internaute pourra trouver un condensé du web. Le peu que j’ai pu voir a l’air intéressant. On en reparle quand tout le monde pourra jouer avec.

Enfin, ze big buzz of the week : Google annonce Wave !

Pour faire simple par ce comme pour Bing très très peu de gens ont pu voir et tester vraiment Google Wave donc je ferai un vrai billet quand je pourrai me faire mon avis ? moi 😉

Le principe repose sur le l’idée que le mail est devenu vieux… Je vois déj? la tête d’une grande partie de la population qui commence ? peine ? regarder ses mails perso 1 fois par semaine. Donc ce bon vieux mail doit céder sa place ? Wave qui fait en fait évoluer l’usage pour faire de notre boite de réception un outil de partage. Pour faire complet vous trouverez un très bon billet sur Zorgloub mais en gros dans le futur proche, en vous connectant ? votre compte Wave vous pourrez communiquer par mail et par messagerie instantanée avec vos contacts, vous pourrez glisser/déposer des photos/documents/prez/… directement sur vos contacts pour partager du contenu et faire plein de choses de cool. Pour être franc, j’arrive pas encore ? être convaincu mais comme dis plus haut j’ai pas testé, donc comme pour l’ami Bing, je vais attendre et on en reparlera quand pourra jouer avec pour de vrai.

5 réflexions au sujet de « Résumé : Bing, Wave, Facebook, les géants font du bruits [business] »

  1. Je suis impatient de pouvoir tester Google Wave. Les quelques points que tu n’a pas précisé, c’est que Wave n’est pas seulement un outils online made in google, mais un outils Open Source (Possibilité de développer ses propre ajout de fonctionnalité etc …), possibilité de l’installer sur un serveur Perso. Et surtout, c’est l? la grand nouvelle, c’est que Wave devient un protocol au même titre que l’imap, pop etc … Wave intégrera toute la couche email, messagerie instantané, travail collaboratif, partage fichiers etc … Pour moi c’est ça la grande nouvelle, et pas seulement l’outil en lui même. C’est une grande avancé.
    Je pense que toute les architecte développement, ingénieurs etc du pôle microsoft exchange, ont du trembler hier après midi 😉

    Maintenant, attendons la sortie prévu d’ici 6 mois, en release public.

  2. Tu as raison Stan, je n’ai pas été assez loin dans le descriptif mais j’avoue avoir été un peu perturbé par le débordement de joie de tout le monde sachant que comme tu l’indiques presque personne n’a vu tout ça en vrai.

    Wait&see 😉

  3. je suis impatience de pouvoir tester se service, les email sont pour moi un mode de diffusion et de collaboration trop figer. j’attend beaucoup de se service

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *