Fabriquer de l’électricité avec son robinet [green clair]

Une idée géniale que j’avais trouvé je ne sais plus où (mon avis Yanko 😀 ) qui si un jour arrive dans nos vies pourrait changer au moins notre consommation d’énergie pour nos mobiles. Le concept réside dans un mini centrale hydro-électrique qui viendrait se cacher sur un robinet pour alimenter un prise électrique, le concept en image :

Pour la parenthèse, je ne suis pas un spécialiste de l’energie mais je me demande donc du coup pourquoi c’est pas un truc qui serai faisable dans nos villes ? Parce qu’il y a beaucoup de flotte qui circule, même juste celle qui tombe du ciel parfois. Avant de me faire sauter dessus, j’admets savoir qu’aujourd’hui le problème n°1 n’est pas tellement la fabrication d’électricité mais plutôt son stockage, mais est ce vraiment une bonne raison ? 🙂

24 réflexions au sujet de « Fabriquer de l’électricité avec son robinet [green clair] »

  1. Top, le volant d’inertie. Je vais pouvoir briller en société.
    Mais si je comprends bien, cela ne stocke pas vraiment, cela prolonge la production de l’électricité grâce ? l’inertie qui délivre le courant pendant un certain temps après l’arrêt de la force qui a lancé le volant??

  2. Le problème avec l’eau de pluie dans les grandes villes c’est qu’elle est très corrosive aussi et que souvent les pales sont très fragiles.

    C’est pour ça que le concept sur un robinet est plus concret (eau traitée).

  3. C’est juste débile…
    Combien d’entre nous on besoin d’electricité pile quand ils tirent de l’eau ? Car le dispositif ne contient pas de batterie. En gros, pour faire cuir ta pizza, tu doit ouvrir a fond ton robiner d’eau pendant 10 minutes….
    Et a plus grande échelle c’est encore plus absurde : Tu ne te demandes pas pourquoi l’eau sort du robinet ? Parce qu’elle est sous pression ok. Mais qu’est ce qui l’a mis sous pression et quelle enerige a t’il fallut pour la mettre sous pression. Et surtout quelle energie suplementaire est il nécessaire pour combler la perte de pression liés a ce dispositif.

    1. Débile? L’eau arrive chez toi par gravité du chateau d’eau a coté de chez toi et non d’une pompe… de plus elle arrive dans ta maison à 10bars et ton réseau domestique a un réducteur de pression de 3 bars
      il suffirait de remplacer ce réducteur par ce genre de système avec baatterie pour stocker l ‘energie produite
      pas si débile. ?..

  4. Faisons un rapide calcul.

    1 litre d’eau tombant de 10 m dégage environ 100 J.
    Pour 100 W, il faudrait donc un débit de 1 l/s ? une pression de 1 bar.
    Comptons un rendement ‘turbine’ de 50 % et nous voil? ? 2 l/s (soit 6 robinets de baignoire ouverts en grand).
    Pour produire 1 kWh, il faudrait laisser le ‘robinet’ ouvert 10 heures ; on consommerait alors plus de 70 m³ d’eau.

    Considérant un prix de l’eau de 3 €/m³ au robinet, l’énergie récupérable reviendrait alors ? 210 €/kWh.
    Yapafoto : EdF fait bien mieux.

  5. mis ? part la batterie, c’est le cout de production des pales (ou autres) en terme de prix mais aussi d’environnement
    la production serait beaucoup trop faible pour que ca vaille le coup de produire des systemes de ce type

    le CEA avait trouvé un truc pour la pluie mais bon produit 1Wh par an…

  6. le principe est bon mais, les amis l’ont remarqué , pas du tout econo. c’est une question de Rendement : ce qu’il faut depenser et en contre partie de quoi? les calculs avancés sont trop optimistes et il faut beaucoup plus q’un robinet de cuisine pour avoir nos 100watts. reste que pour charger un portable; possible si on regarde pas a la dépense…

  7. Content de voir que vous êtes sensibles aux problématiques énergétiques mais avec le point de vue un peu technique. Je vais faire plus attention la prochaine fois avant de vous sortir une truc du genre. J’avais mis « green-clair » j’avais du sentir qu’il y avait quelque chose de foireux dans le concept.

    Cela dit,c’est quand même dommage que l’on puisse pas produire de l’électricité aussi simplement 🙂

    Bilan, je résilie pas mon abo ? EDF, j’ai bien compris.

    shgn : très bonnes remarques

  8. Excuses le coté teh, c’est par déformation pro . Mais faut surtout pas se retenir « de sortir un truc du genre ».
    Mieux toujours avoir une petite idée a mettre sur table certaines grandes inventions sont parties de rien . les bonnes critiques et suggestions font le reste. a la prochaine.

  9. pourquoi ne pas se concentrer sur la capture de l’énergie électromagnétique du globe terrestre qui se renouvelle continuellement par sa gravité.
    Cel? serait propre et durable…
    croyez-moi j’espère un jour pouvoir évoluer en ce sense… je ne suis pas évoluer pour les forum mais quelqu’un qui m’écrirais sur la fesabilité de ce projet je travaillerais en paralèle avec lui pour le trouver . quand ? vous chers chercheurs je vous félicite pour pour votre passions et ne lâchez pas vous y arriverez un jour. Bien ? vous Sylvain !

  10. J’ai bien compris papatt.
    Au vu de ce système ne serait il pas judicieux de l’installer aussi et correctement dimensionné au niveau du collecteur
    d’ évacuations des eaux usées( douches, machine à laver etc….)au bas des immeubles . Qu’en penses tu?

  11. Pas plus qu’au début de l’article.

    Considérons à nouveau 100 W récupérés avec 1 l/s.
    Comme il faut pas loin de 4,2 kJ/kg pour augmenter la température de l’eau de 1 °C, cette puissance va réchauffer ce débit de … allez, disons 0,024 °C. Dérisoire, non ?
    A noter : point besoin d’intermédiaire pour dégrader l’énergie mécanique en énergie thermique : de simples frottements suffisent.

    Pour ce qui est d’alimenter un circulateur, ça devrait suffire. Mais sur quelle durée ? Faudrait-il garder un robinet ouvert en permanence ? C’est du non-sens.

    Quant à l’autoalimentation, c’est le retour du mouvement perpétuel (la pierre philosophale des mécaniciens).

  12. Bonjour, en fait ce système serait valable s’il était associé à une résistance dans le circuit d’eau chaude afin de pallier au temps de latence lié à l’ouverture du robinet.En effet il arrive souvent de laisser couler de l’eau froide avant d’arriver a la température souhaitée(chaudière au gaz ou autres…..)résultat moins de perte d’eau.Je me demande même si on installait ce système a chaque robinet des circuits d’eau chaude de la maison on se passerait de la chaudière idem pour le chauffage avec un circulateur auto alimenté.Pensez vous que cela serait faisable?
    A+

  13. Impossible à réaliser.

    Outre le fait que les eaux usées sont plus ou moins chargées, leur écoulement ne se fait pas sous pression (ça évite le désiphonnage des appareils sanitaires au-dessus et au-dessous du point de rejet – voire l’invasion de l’eau usée dans un logement en contrebas).

    On retrouverait certes le débit des robinets en pied de colonne mais avec une pression statique quasi nulle et la certitude de colmater la turbine à brève échéance.

    Même tenter de récupérer la pression dynamique (l’énergie cinétique) serait très aléatoire et peu productif (pertes en cours de chute, pertes à l’impact entre autres).

    1. Pour renseignement, ce système ne récupère que l’énergie que votre fournisseur d’eau de ville vous a donnez. En en sortie de votre robinet votre fournisseur vous proposes des services qui sont les suivent : un débit, et une pression, a savoir que la puissance hydraulique se calcule P=Qxp (puissance = débit x pression) donc si vous voulez créer de l’énergie électrique a base de l’énergie hydraulique en sortie de ce système vous aurez donc sois moins de débit sois moins de pression, sois un peux moins des deux. donc oui vous cela marche, mais le débit et la pression en sortie du robinet sera fortement diminué si vous voulez récupérer un maximum d’énergie, voila.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *