Fluid : faciliter son accès ? ses webservices [Mac OS]

Fluid est un logiciel gratuit pour Mac OS qui permet de transformer une page web, un webservice en une application connecté autonome.

Fluid n’est pas nouveau, il existe depuis déj? beaucoup de mois mais c’est la semaine dernière que je me suis décidé ? vraiment tester le service. Fluid est donc gratuit et offre en quelques clics « d’encapsuler » un site web dans une page autonome, le service est alors accessible simplement par un icone du dock.

Je me suis retrouvé ? re-tester Fluid car je trouve que Firefox qui est mon navigateur principal consomme trop de ressources sur ma machine, je cherchais donc un moyen de mettre « ? l’abris » certains sites web que j’utilise fréquemment comme gmail. L’intérêt est simple mon gmail configuré sous Fluid a désormais sa place dans mon dock et je peux le lancer individuellement sans passer par Firefox et les 50 onglets que j’ai l’habitude d’avoir ouvert simultanément. Cela me permet de pouvoir accéder plus vite ? ma messagerie. Fluid est basé sur webkit comme Safari et chaque session de Fluid est indépendante, de même il n’y a que la limite de votre pouvoir d’organisation qui vous impose de ne pas créer des dizaines d’applications connectés. L’avantage du système c’est que tous les sites fonctionnent a priori (j’ai pas réussi avec Twitter) et qu’il est ainsi possible de se composer sa propre sélection. Les sites cités sur la home du service sont Basecamp, Highrise, Twitter, Gmail, Gdoc, Gcalendar… Les classiques de notre vie connecté. Je pense aussi faire le test de plusieurs comptes FlickR pour éviter de changer de mot de passe ? chaque fois que je dois uploader une photo.

Fluid ne va pas révolutionner votre productivité ou votre vie devant votre machine mais pour quelques sites web incontournables et utilisés tout au long de la journée, je trouve le système très bien foutu et économe en ressource.

Pour créer un application Fluid, il suffit de saisir l’url, un nom pour l’app’ et choisir l’icone (soit le favicon du site, soit un parcourant votre disque dur) et 2s après vous pouvez travailler.

Un soft gratuit, pratique et efficace, qui a mon sens peut se révéler très pratique pour ceux qui comme moi utilise 90% de services en ligne.

4 réflexions au sujet de « Fluid : faciliter son accès ? ses webservices [Mac OS] »

  1. Bonne idée. La transformation d’un site en application était d’ailleurs une des fonction de Safari 4 des premières version de Snow Léopard me semble-t’il. Depuis la fonction est visiblement partie au oubliettes… pour quelques temps au moins.

    J’ai utilisé Prism (une extension Firefox) pour faire la même chose ? mon Google Reader.

    Il est vraiment que transformer un site en application donne une meilleure intégration ? l’environnement de travail.

  2. C’est vrai que Fluid est une bonne idée. Pas forcément difficile ? créer (chacun peut se créer un lien vers une page web, ? ouvrir par un navigateur), mais diablement utile.

  3. Jack : c’est vrai que ça ? l’air pas mal mailplane, mais comme dis par Louis et Sylvain, Fluid est une bonne 1ere étape vers une autre manière de consommer les applications online. Mailplane semble être l’étape d’après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *