Voyage au pays de Art toys land [blogger’s flânerie]

Vous connaissez le monde merveilleux des Art Toys ? Moi j’avoue qu’il y a 10 jours pas du tout. En me balladant sur web, je suis tombé sur Artoyz.com, site de référence et en fouillant un peu mes pages préférées des sites (A propos / CGV) je réalise que les bureaux sont ? quelques centaines de mètre de chez moi. Je passe un petit mail et l? , on me propose gentiment de passer pour discuter un peu du phénomène histoire de commencer ? comprendre « le truc ».

Au del? de l’accueil chaleureux, du café tout ? fait bon que j’ai pu boire et du millions de figurines sur les étagères j’ai pu apprendre quelques trucs, que je me propose de vous faire partager. Bien sûr, c’est pas en 2h que l’on devient connaisseur, l’idée est plutôt de vous donner quelques clés que j’ai cru comprendre si vous aussi, comme moi, vous êtes curieux.

Alors 1ere chose : l’univers du Art Toy est très très vastes, il y a des centaines de formes, des milliers d’artistes, des dizaines de milliers de Art Toyz différents et pour finir il y a plusieurs collections par an qui sortent avec en plus des éditions limitées pour compliquer le tout.

Commençons par une définition :

Ces figurines sont créées par des artistes, dessinateurs et illustrateurs issus d’univers aussi différents que l’art contemporain, le graffiti, le street art, le webdesign, l’illustration, la bande dessinée, la mode. Le matériau le plus fréquemment utilisé pour ces figurines est le plastique vinyl rotocasté. La plupart des petites figurines ou « mini-figurines » de moins de 8 cm sont conçues en plastique injecté ou ABS. Il en existe également en bois, en céramique, en métal. Certains types de peluches (en feutrine, en polyester) appartiennent également ? cette famille. Une de leurs particularités tient dans le fait qu’elles sont parfois vendues soit vierges de tout graphisme.

L’univers du Art Toys si j’ai bien pigé peut quand même se limiter pour le néophyte que je suis ? quelques modèles très populaires depuis un moments :

Le Dunny :

Le Qee :

Le BearBrick :

Il faut par contre bien comprendre et c’est le conseil que l’on m’a donné dès le départ chez Artoyz, c’est qu’il faut pas vraiment chercher, mais se balader, pour voir ce qui plait. Le modèle est un support et c’est après ? l’artiste de lui donner une nouvelle vie. Il existe aussi bien sûr des séries qui vont s’appuyer sur des personnages d’univers déj? connu comme Star Wars, Les Simpsons ou Futurama.

Du côté de chez Artoyz ils ont lancé il y a 1 an leurs propres modèles basés sur les élements (air terre eau feu), la « Alpha series » :

Voil? en gros ce que j’ai retenu sur les « formes » 🙂

Il y a autre chose ? comprendre dans le Art Toy c’est la question de l’édition limitée et comme souvent ce qui est rare est cher. Du coup on peut trouver des modèles produits en très peu d’exemplaire, que cela soit dû ? la collection, la taille, le designer…. Pour ajouter ? tout ça, il existe un truc marrant, c’est la BlindBox, digne héritier du Kinder surprise, la blindbox comme son nom l’indique vous propose d’acheter sans savoir quel modèle de la série se trouve dans la boite, pour chaque série une probabilité est indiqué et du coup, il existe un vrai marché parallèle mixant échanges et ventes de modèles collector.

Depuis que je me suis lancé dans la découverte de cet univers, j’ai pas beaucoup avancé, en fait je dirai même que je me suis détendu depuis le début, je me promène et j’attends le coup de coeur.

Je sais que l’article peut paraitre très léger, mais il a été plus dur que je l’aurai imaginé de rédiger quelques lignes sur le sujet.

Enfin, pour info, demain soir, Artoyz organise le vernissage de l’exposition Elements dans sa boutique parisienne, plus d’infos ici.

5 réflexions au sujet de « Voyage au pays de Art toys land [blogger’s flânerie] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *