Pyretic -> Oloron sainte Marie -> Paris [blogger’s life]

Retour ? la Capitale, après mon passage au siège de Immersive Lab, quelques réunions et surtout Pyretic.

C’est amusant de se sentir bien dans ces deux endroits tellement ils sont différents. J’aime Paris pour le dynamisme, l’énergie ambiante, la foule, le bruit et bien sûr la ville. D’un autre côté, un petit passage en Béarn, c’est le côté retour aux sources, le calme, le bon air, la bouffe (mais on peut manger pas mal quand même ? Paris), et bien sûr les potes et la famille.

Stand Immersive Lab

Pour faire un peu le bilan de Pyretic, je dirai que c’était une première réussie, un peu moins de 50 exposants et quelques centaines de visiteurs qui se sont gentillement répartis tout au long de la journée. Il est évident que nous étions les seuls ? proposer des solutions de formations et de réunions dans un espace en 3D, du coup en plus des personnes intéressées nous avons aussi répondu ? bon nombre de curieux. J’ai été assez agréablement surpris de l’accueil général des gens qui n’ont pas pris peur de la « virtualisation » et qui était plutôt enthousiasmé sur le potentiel de l’outil. Je m’attendais ? une opposition plus farouche mais au final je n’ai eu ? faire qu’? 1 seul sceptique. Les conférences ont apporté leurs de nouvelles questions et de nouvelles interrogation sur les usages.

Parmi les autres présent, il y avait les institutionnels, quelques web agency locale et les services indispensables aux entreprises comme les vendeurs de copieurs et les gestionnaires de standards téléphonique. Quelques espagnols c’était bien sûr joint ? la fête mais comme j’ai passé la plupart de mon temps sur le stand ? expliquer la plus value de notre service je n’ai pas vraiment pu étudier les offres sur place (et ? manger du Russe, un gâteau d’Oloron)

photo

La journée c’est terminée avec une séance du « carrefour des possibles » animée par la FING où une dizaine de projet ont été présentés et au risque de paraitre sévère je n’ai pas eu de coup de cœur. La soirée c’est achevée l? pour moi.

J’ai ensuite passé la journée ? Oloron Sainte Marie (carte en bas du billet parce que j’en ai marre que vous confondiez avec Oléron). Toute l’équipe de Immersive Lab (sauf moi) est basé dans cette petite ville du Béarn. Il se trouve donc qu’une grande partie des contacts avec l’équipe passe par internet et chaque passage est l’occasion de partager l’ambiance et de parler de vive voix des projets. Il y a pas ? dire le contact humain c’est pas mal, on avance pas mieux, ni plus vite (voire au contraire) mais c’est vraiment agréable.

C’est vraiment un coup de bol d’avoir une boite dont les bureaux se trouve dans sa région d’origine et qui en plus fait tous les efforts pour y rester. Il est temps de rentrer ? Paris pour reprendre l’autre vie que j’aime.

Go! go! go!


Afficher Oloron Sainte Marie / Pau / Pyretic sur une carte plus grande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *