Chine vs Google [who’s bad]

C’est la news d’hier et vous l’avez certainement lu partout mais bon, je sais que j’ai quelques lecteurs qui se contentent de Tapahont pour l’actu hightech (merci à eux).

Nous avons donc appris hier que Google avait fait sauté tous les systèmes de filtrage que lui avait imposé le gouvernement chinois en 2006 lors du débarquement du géant américain sur les plages numériques chinoises.

Google n’a pas choisi le camps de la liberté sans raison, le site révèle sur un de ces blogs qu’une attaque très organisée et à grande échelle a été commanditée par le gouvernement chinois sur ses serveurs pour accéder à des informations confidentielles. LA cible n°1 aurait été Gmail dans le but de récupérer la correspondance des opposants au régime.

L’attitude de Google a déclenché une mini-crise (pour l’instant) diplomatique et Hillary Clinton secrétaire d’Etat a exprimé son inquiétude. Le gouvernement Chinois ne s’est pas encore exprimé. Le gouvernement chinois risque tout simplement de fermer les tuyaux d’accès à Google dans les jours qui viennent ce que les marchés ont déjà anticipé car le moteur de recherche Baidu a vu le cours de son action bondir.

Je pense que c’est bien que Google réagisse comme ça, de mettre la Chine et son système de censure sur le devant de la scène, malgré le potentiel énorme en terme de revenu que représente le pays. On attends la suite….

4 réflexions au sujet de « Chine vs Google [who’s bad] »

  1. Alors, (ahah, t’as peur hein Richard ?) je râle peut être un peu ici, mais ouais, t’as raison, t’es un des derniers blog hight-tech que je lis (avec korben, mais est-ce réellement un blog hight-tech ?)

    J’ai viré techcrunch fr, presse-citron, etc… Y’avais autant à lire sur l’un que sur l’autre. bref…

    Sinon, je sais pas pourquoi google à fait ça, ça n’a pas l’air d’être une erreur, mais en tout cas, c’est vraiment cool.

    Y’a encore youtube qui est bloqué par contre. Du moins il l’était encore lundi. Faudra que je demande à mon pote si ça marche maintenant ou pas 🙂

  2. Les raisons, je pense qu’elles resteront mystérieuses mais une chose est sûre le web est devenu aussi le lieu du débat politique et du coup les entreprises du web entrent encore un peu plus dans les relations diplomatiques.
    Je vois ça comme un évenement important.

    Pour la question du business, je pense que Google a pour l’instant la chance de gagner suffisamment d’argent pour se permettre de « perdre » la Chine pendant quelques années.

    Attendons la réaction de la Chine et la réponse de Google pour faire avancer le débat.

  3. Peut etre, l’autre théorie voudrait que:
    Comme ils ont pas reussi a s’implanter en Chine face à Baidu, le moteur local qui doit surement être plus soutenu par l’état que google qui est étranger, ils ont pas grand chose à perdre et que ce qu’ils font là augmentera à mort leur capital sympathie dans le monde.

    Je pense que globalement, les chinois font en sorte que les societes etrangeres se cassent la gueule chez eux, alors pourquoi faire des efforts.

    T’en pense quoi?

  4. j’ai des doutes similaires à peutetre.

    J’avais lu dans un article (j’arrive plus à retrouver lequel) que les résultats de google en chine sont médiocres. Tant au niveau part de marché qu’au niveau financier. Si ces informations sont correctes cette opération par google est très bien orchestrée car elle se retrouvera expulsée du marché chinois ‘contre leur volonté’. Cela aura pour effet d’augmenter leur capital sympathie comme le dit peutetre, mais grâce à cela personne ne parle de leur possible mauvais résultat là bas. Et donc, ils pourraient espérer limiter l’impact sur leur cotation en bourse.

    Je suis un google-fanboy, mais il ne faut pas oublier que google est une entreprise qui doit faire du chiffre. Je suis persuadé que la question de la liberté d’expression ne leur est pas indifférente, mais je pense que la question de leur profit ne leur est pas indifférente non plus 😉

    voili voilà, my 2 cents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *