Super Mario Wii, mon test [2ansapreslabataille]

Haaaa, Mario, ce petit bonhomme moustachu qui a marqué des générations de joueurs a fait en novembre dernier son retour sur Wii.

Comme beaucoup de gens, j’ai cracké mais j’attendais d’avoir (presque) plié le jeu pour en faire un retour d’expérience correct.

Super Mario Wii est donc l’héritier direct de Super Mario que l’on a connu au début de l’histoire des jeux vidéos pour tous sur la NES. Super Mario Wii est un pur jeu de plateforme où 95% du temps il faut sauter au bon endroit, au bon moment. La magie dans Mario c’est la gestion de ces fameux sauts, ce n’est pas facile à décrire, mais le résultat est là, un mélange subtil de précision, de réflexes et d’expérience.

La première chose qui m’a frappé en lançant le jeu la 1ere fois, c’est l’impression de retourner des années en arrière. Les performances graphiques de la Wii imposant de la créativité, l’univers coloré de Super Mario Wii a un petit goût vintage que l’on ne peut pas ne pas aimer. On ajoutera à cela le système de contrôle dont je parlais plus haut et on a un jeu bien oldschool.

Super Mario Wii bénéficie quand même des évolutions de la série au travers des âges et des consoles, les items que l’on collecte pour donner un pouvoir à Mario avant de se jeter dans la bataille sont une ressource précieuse quand la patience du joueur flirte avec les limites.

Le jeu n’est pas dur, il est pas facile non plus, je le trouve très équilibré, il est souvent nécessaire de refaire un niveau plusieurs fois pour le traverser mais il est rare de rester bloquer définitivement devant un obstacle, avec calme (qualité nécessaire) on fini toujours par s’en sortir. A noter que les devs ont inclus une nouveauté amusante, le « super guide » qui permet de voir Luigi traverser à la perfection le niveau sur lequel le joueur bloque, cette aide est la bienvenue et surtout permet de voir au delà de cette #! »&#&sse de plateforme impossible à dépasser.

La jouabilité, la durée de vie, le feeling m’ont semblé être au niveau, mon seul regret, c’est les graphismes, certes ils sont beaux, colorés, dépaysants, charmants….. mais sur un LCD de 36″ ça bavouille un peu…

J’ai traversé le jeu en mode solo et j’ai adoré l’expérience, je ne peux que conseiller le jeu, rapide à prendre en main et offrant une vraie belle aventure, sans violence et tout en pastel ce qui change de notre monde de brutes 😀

Pour la partie en multi, là par contre j’ai à peine testé, les retours que j’en ai eu ça et là sont mitigés. Il peut être très marrant de jouer à 2 mais à 4 il semblerait que cela devient vite n’importe quoi. J’avoue ne pas avoir (pour l’instant d’avis sur la question).

Pour conclure, Super Mario Wii est un des jeux sur lequel j’ai pris le plus de plaisir à jouer depuis que j’ai ma Wii, peut être pas pas très original mais super efficace.

Pour finir, un chiffre, 2,5 millions d’unités vendues en Europe entre le 20 novembre 2009 et le 2 janvier 2010, grande classe.

2 réflexions au sujet de « Super Mario Wii, mon test [2ansapreslabataille] »

  1. Pour ma part je le trouve assez corsé à finir ‘complétement’, atteindre le dernier boss et le battre ça va encore, mais trouvez toutes les pièces étoiles, finir le monde 9, trouver toutes les sorties cachées etc.. là ça devient dur.

    Pour le multi, j’adore c’est là que ça devient encore plus intéressant, il faut savoir quand se mettre en bulle, quand porter son pote etc… la technicité révèle alors un autre jeu.

    c’est tout 🙂

  2. C’est marrant, j’y ai plus joué en multi que seul, surement parce qu’on est en coloc à 3 🙂

    J’aime beaucoup ce qu’ils ont fait sur ce mario, il a bien gardé l’esprit, on est pas perdu quand on arrive, on retrouve les réflexes d’antan et tout…

    Donc, rapport au multijoueur, j’ai trouvé plutôt moyen…
    A deux, ça va, au delà, bonjour les dégats !
    Le problème en fait, c’est qu’on se gène. Genre si on doit se retrouver à 4 sur une minuscule plateforme, c’est bon, on peut être sur qu’il y en a minimum deux qui crèvent…
    Ou alors, y’en a un qui saute, l’autre saute aussi, du coup, il fait rebondir l’autre et hop, l’autre se fait griller la gueule…
    Alors, oui pour les parties fun, où on veut juste se marav’ la gueule entre potes, c’est rigolo, mais faut pas compter finir le jeu (ni même un niveau).

    Dans le même genre de jeu, en multi, je préfère Little Big Planet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *