une jolie histoire de Farmville [cyber Myrtilles]

Dans la douceur de ce vendredi matin, le web cause pas mal du dernier trailer de Tron Legacy ou de cette très jolie infographie sur Facebook, de la très sexy fanpage de Ferrero Rocher ou notre nouveau site France.fr à 1,6 millions d’euros.

Mais moi, je vais vous parler de Myrtilles virtuelles. Parce que oui, les myrtilles virtuelles ça rapporte un gros paquet de dollars.

Je ne vous ferai pas l’affront de vous expliquer ce qu’est Farmville mais si vous ne connaissez pas, on peut résumer que c’est un jeu en ligne où des millions de gens jouent à entretenir une ferme virtuelle. Point important, la collaboration est importante pour avancer dans le jeu.

La société Cascadian Farm basée de l’autre côté de l’Atlantique a lancé une opération avec les ptits gars de farmville et il est posssible dans le jeu d’acquérir les fameuses Myrtilles « non OGM ». Résultat : 310 millions de myrtilles virtuelles ont été planté en quelques jours. 1 millions de joueurs ont dépensé une petite poignée de dollars/euros/crédits pour obtenir les graines « organic » de la société. Même le fermier virtuel est en train de devenir une star car il a reçu plus de 5 000 demandes « d’amitiés » sur Facebook.

Reste à savoir si les joueurs de Farmville se précipiteront bientôt dans les vrais magasins pour acheter les produits de la société, espérons qu’elle communiquera sur ces résultats.

Sinon, oui je suis d’accord ça fait vraiment peur 😀

via Mashable

2 réflexions au sujet de « une jolie histoire de Farmville [cyber Myrtilles] »

  1. Du très gros business en perspective. On n’a pas fini d’entendre parler de Farmville. Il y a qq temps, ils avaient fait le meme genre de partenariat avec 7 Eleven, succès aussi.

    Le principe particulier de Farmville repose sur le fait qu’il faut s’entraider pour avancer. On ne peut pas jouer seul, et a aucun moment, il s’agit de taper sur un autre (rare dans les jeux actuels) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *