Les mystérieuses clés à molette en or [un autre monde]

Pendant l’été, il y a des gens qui ont pas de chances, ils ne partent pas en vacances. Du coup, Valve a pensé aux joueurs de Team Fortress 2 et a décidé de mettre à disposition de manière aléatoire l’objet virtuel le plus rare du jeux vidéo : une clé à molette en or.

Disponible pour les joueurs qui « craftent » (qui associent les objets entre eux pour en créer de nouveaux) la clé en or à la particularité de transformer les adversaires touchés en statut en or. L’objet existe en 100 exemplaires et du coup la compétition pour l’obtenir fait rage… au moins fait des dégâts.

Ce matin cpc.com fait un résumer des histoires qui se sont produites depuis la mise à dispo de cet objet. Pour certain la méthode aura été de créer des scripts pour apparaitre en ligne alors qu’ils n’y sont pas. Résultats : les comptes ont été bannis. Pour un propriétaire de la clé, son compte a été hacké mais Valve a remis de l’ordre. Enfin, certains chanceux qui ont obtenu l’objet sont épiés en ligne et du coup on décide de faire une « cérémonie » en ligne pour détruire leurs clés en or le 31 août. Plus fort, une poignée de personnes pourront assister à la cérémonie en échange d’un don à l’asso Child’s play, d’après cpc.com, déjà 20 000$ aurait été collecté avec des dons allant jusqu’à 500$.

Ce qui se passe est bien sûr anecdotique et peut paraitre le résultat de trop d’heure devant l’écran, il faut reconnaitre que c’est une preuve de plus que les objets virtuels ont une place non négligeables dans l’esprit des joueurs. On se moque souvent des casual gamers que l’on peut trouver sur Farmville, des joueurs de World of Warcraft qui achètent des objets sur des eBay spécialisés sans parler des joueurs de Second Life. On peut conclure de tout ça que les univers numériques ont percé une brèche qui ne va faire que s’élargir dans les années qui viennent et qu’au final dans quelques temps, on trouvera normal (plus ou moins) ce type de business.

Le mot de « virtuel » pour les univers numériques va devoir disparaitre et ça moi, je trouve ça bien 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *