BlackBerry Torch : la nouvelle référence de RIM [test]

Cela fait donc 1 mois que j’utilise la nouvelle machine de RIM, prêtée par mes copains de Orange Business Service, je me dois donc de vous proposer un petit débrief.

Le Blackberry Torch est un slider offrant l’accès à un clavier complet proche de celui du Bold, à cela s’ajoute un écran tactile et un petit trackpad. Niveau design, le Torch est sobre et donne une sensation de robustesse, du coup il perd un peu de charme une fois en main, peut être quelques grammes en trop. Côté connectique, un bon point pour RIM qui ne propose que des prises standard.

Avant de parler de l’usage, un bon point aussi pour le logiciel de synchro des données qui est efficace et plus léger que iTunes. J’aurai aimé un système OTA comme chez Palm qui offre un grand confort, mais ça viendra peut être plus tard.

L’appareil est donc doté de BB OS 6 qui marque un évolution de l’interface vers une utilisation plus sympathique et plus souple que dans les versions antérieures. Certes on est bien sur le bureau mobile de RIM mais tout est plus clair, plus facile d’accès, le nouvel utilisateur n’aura plus d’anxiété à ouvrir un menu.

Une des fiertés de RIM sur ce Torch est l’intégration des réseaux sociaux. Il est en effet possible de suivre au sein d’une application tout ce qui se passe sur son compte Twitter et Facebook avec une vraie sensation de « push » des information, vous ne raterez plus un poke de votre vie 😀 . Beaucoup plus sympa à mon avis, l’intégration des messageries instantanées (Gtalk, AIM, BBM) est très bien réalisée et j’ai jamais croisé un mobile qui offre une aussi bonne expérience d’IM.

Le Blackberry Store est à l’image de tous les concurrents d’Apple, il dispose de toutes les applications phares, d’une grande proportions d’applis payantes mais l’offre n’est pas pléthorique. Cela dit, je pense que 90% des « besoins » sont couverts malgré tout.

RIM fait 2 choses très bien : un téléphone pour téléphoner et une messagerie nomade. Le partie téléphone que l’on oublie parfois quand on cause smartphone est vraiment à la hauteur, le mobile offre une qualité sonore indiscutable. Côté mail, avec un forfait adapté, le pushmail est un régal, oubliez les promesses de gmail avec l’iPhone, on joue pas dans la même catégorie. Orange Business Service a d’ailleurs un forfait « promos » pour le lancement du Torch

Je regrette par contre une certaine mollesse dans la gestion de l’iMap et un mail lu en ligne ou sur le mobile n’est pas toujours marqué comme tel sur les autres accès.

Côté navigation sur le web, le navigateur basé sur webkit fait un bon travail, on est pas encore à ressentir du plaisir à faire du web en mobilité mais l’évolution est importante, le navigateur n’a plus du tout un frein à la consommation de data et en l’absence de référence il remplit son office.

Au quotidien, l’appareil fait incontestablement le boulot, certes l’écran tactile est encore perfectible et laisse encore de l’avance à la concurrence, certes le mobile est un peu lourd et son store est encore léger, mais la batterie a une vraie durée de vie, les mails version BB sont un régal, le multi-tâches est beaucoup plus agréable et performant que sur iPhone et la qualité audio au téléphone est nickel.

Si vous êtes un utilisateur Blackberry vous pouvez foncer, si vous cherchez un smartphone solide vous serez pas déçu, si vous êtes un utilisateur d’iPhone, là par contre l’écran peut vous donner une impression désagréable.

Un bon smartphone et c’est sûr, le meilleur Blackberry.

Une réflexion au sujet de « BlackBerry Torch : la nouvelle référence de RIM [test] »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *