HTC Mozart 7 : mon premier windows phone 7 [onycroyaitplus]

Cela fait maintenant quelques semaines que mes potos d’Orange Business Service m’ont prété un HTC Mozart 7 afin que je puisse découvrir l’appareil mais aussi et surtout le nouveau bébé de Microsoft : WP7.

Le HTC Mozart 7 est un mobile 100% tactile aux caractéristiques « classiques ++ » pour un des smartphones actuels : Soit un écran de 3,7″ d’une résolution de 480×800, un proco de 1 Ghz, un APN de 8 mpx, 8 Go de mémoire, 3G+, GPS… et surtout 130 grammes avec la batterie. (plus de chiffres)

Il est dispo à partir de 139,90€ et un forfait spécial à 19,90€ est proposé en ce moment spécialement pour les smartphones.

La première chose lorsque l’on lance ce mobile est bien sûr le logo Windows Phone 7 et surtout l’écran d’accueil qui tranche (enfin?) avec ce que nous avons l’habitude de voir chez tout le monde. Microsoft a pris le parti de ne pas copier le dashboard initié par Apple et on se retrouve donc avec un principe proche mais pas du tout le même look n’feel. Cela change et ça fait du bien :-D.

Deuxième bonne surprise, l’écran. Pour la 1ere fois, je trouve que la sensibilité de l’écran est du niveau d’Apple, je sais pas qu’elle est la part de l’OS et celle du hardware mais tous les deux fonctionnent très bien ensemble. On fait défiler l’écran avec fluidité, on passe d’un menu à l’autre avec le même plaisir étrange que celui que l’on éprouve quand on manipule une iBestioles tactiles.

Je me lance dans les configurations, et là, on est loin des habitudes de Microsoft, il est possible d’importer automatiquement ses mails, contacts et calendriers depuis sa messagerie Yahoo! ou Gmail, la synchro est d’ailleurs assez réactive et rapide et pour ceux qui comme moi, confie aveuglement leurs données à Google, c’est un bonheur de voir le mobile opérationnel en quelques minutes sans besoin d’ordinateur.

Nouvelle surprise au niveau de la gestion des contacts, c’est plus joli que sous iPhone, la recherche par lettre est plus pratique et l’ajout automatique de l’activité Facebook de ses amis peut être très agréable quand vous avez pas un compte FB sur lequel vous avez perdu presque tout contrôle (comme moi).

Je me décide à lancer Internet Explorer, et je peux vous dire que c’est un gap psychologique, souvent synonyme de souffrance, il est ici, la seule arme pour aller se promener sur le web. Là encore bonne surprise, l’expérience utilisateur est de la même qualité que sur la référence du genre, ça zoomme bien et le pincement est très bien géré, rien à dire, sauf peut être l’absence de Flash 😉

Le gestionnaire d’onglet est propre, rien à en dire.

Je teste « Cartes » aussi, en tant que Forever Provincial, j’ai un besoin vital d’avoir un couple GPS/Maps qui m’indiquent où je vais. Là, c’est mention Bien, ça fonctionne mais reste peu de boulot pour faire aussi bien que la référence.

Puis je teste un autre élément clé des smartphones nouvelle génération : les apps. HTC livre « Hub » une sélection plutôt chouette d’apps, Orange offre la TV et Orange Daily qui fonctionnent bien et MS nous propose une version d’Office tout à faire opérationnelle en terme d’édition et de consultation. Je ne suis pas un gros consommateur mais j’ai testé et si vous avez régulièrement affaire à la suite Office, c’est le genre de feature gratuite vraiment sympa.

Le marketplace est jeune, on commence à trouver un peu de tout, le système de navigation est clair même si les « suggestions » ont une présentation un peu exagérée.

En passant, j’ai été un peu déçu de la qualité des applications Twitter (Twitter/Beezz/Seesmic) correcte mais pas encore au niveau. Je pense que l’aspect apps est quand même relatif car on peut voir que l’offre est en train de devenir sérieuse et que même si il n’y aura jamais toutes les apps, celles que nous utilisons pour de vrai sont là. Il semble d’ailleurs qu’il y est une vrai dynamique, par exemple, l’application LeWeb10 est disponible.

Dernier point, la gestion des photos et de la musique sous Mac. Désolé j’ai pas de Windows mais j’ai lu que le logiciel Zune fonctionne bien. Sous Mac, il existe donc un soft qui va tout simplement taper dans les bases de données de iPhoto et de iTunes, du coup si vous utilisez ces 2 softs, la gestion est super simple, le soft faisant même la conversion des vidéos avant de les ajouter au mobile. J’avoue avoir été agréablement surpris là encore par Microsoft qui a vraiment joué la carte de facilitateur sans vraiment imposer quoi que se soit. Microsoft plus ouvert qu’Apple… Le monde change (ou pas d’ailleurs 🙂 )

Pour conclure : Windows Phone 7 sur HTC Mozart 7 est une vraie bonne expérience pour l’utilisateur, le design est vraiment agréable, le hardware est là, on éprouve pas de frustration. Mais bien sûr tout n’est pas parfait, WP7 souffre de sa jeunesse, dans le choix des apps mais aussi dans son fonctionnement, l’absence de copier/coller ou de multi-tâches est dur à comprendre, surtout quand on a pris ses habitudes sur TOUS les OS mobiles. Le système n’est pas non plus complètement fiable, il arrive que Marketplace plante ou pire le player Audio ce qui demande un reboot de l’appareil. Une grosse mise à jour est attendu pour janvier mais j’attendrais janvier pour en parler ;-).

En l’état, WP7 est donc ce que l’on attendait pas, un OS mobile jeune mais de qualité, une expérience utilisateur intéressante qui change un peu des autres OS et qui arrive à « déringuardiser » un OS mobile qui était vraiment à la peine. Si les dev’ d’apps suivent, que MS fait les mises à jour comme prévu et si le hardware est toujours du niveau de ce HTC Mozart 7 il va falloir compter sur WP7 dans la guerre des mobiles.

Plus de photos sur mon compte FlickR

6 réflexions au sujet de « HTC Mozart 7 : mon premier windows phone 7 [onycroyaitplus] »

  1. Bonjour,
    J’ai acquis le 7 Mozart. Il brille je confirme! Pour le mmt rien ne me deçois vraiment. Mise a part une chose.. Ou en est l’apps Spotify??? Elle semble pourtant accessible sur d’autres Htc. Avez vous des infos a se sujet?
    Merci

  2. Lucie, il faut bien admettre que l’on garde quand même cette approche par applications mais que la manière de naviguer est modifiée et du coup c’est agréable de découvrir une alternative crédible aux « pages d’apps ».

    Je suis aussi d’accord avec toi pour dire qu’il faudrait tester sur d’autres appareil, je n’ai pas que des bons retours sur un autre modèle (mais j’ai pas testé donc…) Sinon, MS a quand même imposé une configuration minimale en terme de hardware pour garantir la qualité de l’expérience utilisateur.
    Reste la techno de l’écran tactile qui compte BEAUCOUP.

    CEW2 : non pas encore 🙂
    Mais quelle idée de le ranger par terre dans la rue aussi 😉

  3. o/
    Ravie de lire ton avis, ça me conforte dans le mien.
    Par contre il serait intéressant de voir les éventuelles différences entre les mobiles équipés de WP7, pour voir si ça colle chez tous les constructeurs…
    Je n’ai pas encore trouvé ça (bon d’accord je n’ai pas trop eu le temps de chercher), mais une chose est sûre : Ce ne sera peut-être pas cette semaine, mais je vais sûrement me laisser tenter par Windows Phone.
    Pour une raison simple : Y’en a ras la frange de cette vilaine entrée par applications chez TOUS les OS actuels.
    Surtout que ce n’est pas toujours heureux, ou pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *