GreenPois0n : liberation des iDevices [SousPirate]

Si vous possédez un appareil de la firme à la Pomme, vous avez sans doute entendu parlé 1 fois dans votre vie du jailbreak ou débridage en français. Il s’agit en fait de faire en quelque sorte sauter quelques protections mises en place par Apple pour pouvoir installer des programmes et applications interdites.

Il est à noter que le fait de ne pas avoir accès à l’appstore n’impose pas qu’il y est quelque chose d’illégal mais que simplement cela puisse nuire au business d’Apple d’une manière ou d’une autre. Il faut aussi ajouter que le système de AppStore que nous connaissons aujourd’hui n’était pas dans les plans de la firme au départ, c’est la communauté qui a créé le 1er appstore et a poussé Apple a ouvrir le sien ( au moins plus rapidement que prévu).

Le jailbreak n’est à la base pas à la portée de tout le monde, il faut de solides compétences pour arriver à trouver la faille et à l’exploiter surtout qu’Apple essaye à chaque mise à jour du firmware de boucher les trous. De ce fait, une course a été lancé entre Apple et les Hackers, et comme souvent, ce sont ces derniers qui semblent toujours avoir le dernier mot.

Ce week end donc les petits gars de la DevTeam ont lancé la dernière version de GreenPois0n qui permet un jailbreak « untethered » soit définitif pour cette version du firmware 4.2.1.

Pour jailbreak, il suffit de brancher son iPhone (toutes versions) ou son iPad, lancer le logiciel GreenPois0n dispo pour Mac/Pc/Linux et de suivre les indications qui apparaissent à l’écran. ( tuto là)

Une fois fait, votre appareil redémarre et affiche clairement la donne avec le logo bien classe :

Vous avez donc une nouvelle application Loader qu’une fois lancé va installer Cydia l’appstore bis. Dernière étape, ajouter des sources, ça peut paraitre compliqué mais en vrai c’est fastoche, voilà une liste.

Je vous parle de ça parce que d’abord, c’est vraiment intéressant de savoir et voir ce qui se passe sur le sujet et que c’est aussi un bon moyen de vraiment profiter de l’appareil que je le rappelle nous avons acheté et payé. Enfin, il faut savoir que sur Cydia, il y a des applications payantes qui ont déjà rapporté quelques millions de dollars 🙂

Je reviendrai dans un prochain billet sur les trucs cools dispo sur Cydia mais je suis preneur de vos conseils

ps : petite pensée à Roycod avec qui nous échangions hier sur la difficulté de ne pas traiter des sujets dont tout le monde a parlé.

4 réflexions au sujet de « GreenPois0n : liberation des iDevices [SousPirate] »

  1. C’est super important que des teams comme ça existent.
    Ca permet un certain équilibre, même si au final le quidam de base n’y voit que du feu et que le péquin moyen n’y verra qu’une solution pour pirater des apps payantes.

    Ca me rappel un peu mes jeunes années, où dès que je voyais un PC en libre service j’y installais une version de linux (une redhat 6 je crois), juste pour « libérer l’ordi ».

    Je te rejoins complètement sur le gros problème d’être original et d’arriver à traiter des sujets dont personne (ou peu de monde) ne parle. C’est un peu pour ça que j’ai arrêté mon blog « pro ». Pis aussi parce que ça me prenait trop de temps 🙂 (et que j’avais la flemme, mais chut, faut pas le dire)

  2. Jihaisse : oui, c’est important, mais il faut pas oublier qu’ils font du business quand même derrière 🙂 myWi que cite JMarc en est un super exemple

    Pascal, oui, c’est chiant, je pense que c’est une erreur des devs » d’apps, ils oublient les anciens modèles qui sont pourtant encore majoritaire…

  3. salut rich

    Pour ma part je me suis lancé dans le jailbreak aussi car je n’avais un iphone que pour faire jolie (pas de forfait internet, et pis pas d’application sauf les quelques gratuites….)

    Bref, j’ai pas été deçu. Si ce n’est que l’on parle deja plus de mon iphone 3 G ….
    Du coup plein de nouvel appli ne sont pas toujours compatible (quid des dernier jeu…).

    Voila mon petit ralement du fin fond de ma campagne avec mon iphone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *