SteelSeries Xai et 9HD : le couple du gamer nerveux [Test]

Vous connaissez maintenant mon amour pour les périphériques de gamer et mon amour pour Razer. Mais dans le monde du WanabePGM il existe d’autres constructeurs qui proposent du matériels qui améliorent les skills.

Donc, grande première sur Tapahont, on va parler de SteelSeries. La société si je dis pas de bétises, nous vient à l’origine du Danemark mais est bien sûr implantée aux USA et en Asie. Si pour le consommateur lambda, la marque n’est pas trop connue, dans le monde du e-sport, elle est particulièrement visible car c’est un sponsor important sur la scène internationale, organisatrice d’event et support de team comme Evil Genuises pour ceux qui jouent un peu à Starcraft 😉

SteelSeries m’a donc prêté pendant quelques semaines 2 fleurons de la marque : La souris Xai et le tapis 9HD.

Les conditions de tests sont basiques, un peu de travail, du surf, Counter Strike Source et StarCraft2.

En préambule, j’aimerai préciser que le matériel pour joueur est presque plus un plaisir pour améliorer un loisir qu’un truc magique. Un mauvais joueur avec du bon matos cela ne fait pas un champion et ça je peux en témoigner… Vu de loin, ça peut paraitre un truc inutile mais les constructeurs bossent vraiment, il n’y a pas que des histoires de marketing.

Commençons par le tapis de souris :

Le 9HD est donc un tapis de souris spécial gamer, cela veut pas dire grand chose a priori mais en réalité un bon tapis, ça change la vie 🙂 Ne nous voilons pas la face, il est pas donné, un peu moins de 40€, mais pour ce prix, nous avons droit à une surface de 32cm de large pour 27cm de haut (ouais il est grand) et une finesse de 2mm. Le tapis est en plastique dur et d’après le site « cette fine texture se compose de dizaines de milliers de points réfléchissants microscopiques, optimisés pour améliorer le tracking des souris » Et dans la pratique, ça semble vrai. Le gain de confort est incontestable par rapport à un tapis plus classique. Après, il faut voir une chose, la surface rigide offre une surface « glissante » peut être un peu plus adaptée aux FPS et aux jeux nerveux. Je pense qu’il y a une question à se poser avant de passer à l’acte, est ce que l’on préfère un tapis ultra fin et très rapide ou un tapis plus « mousse » un peu plus cool. Si la réponse est la finesse, il me semble que vous serez pas déçu. A noter que si vous le trouvez trop grand le 4HD offre des dimensions inférieures pour les même qualités.

Franchement, si vous avez pas de tapis ou un tapis « de base », pensez sérieusement à investir, peut être pas 40€ mais vu le temps que l’on passe souris en main, c’est pas de l’argent jeté par la fenêtre.

Parlons maintenant de la Xai :

Commençons par se mettre dans l’ambiance, la Xai coûte 79,99€, c’est une souris haut de gamme que cela soit clair.

Le premier contact avec la Xai est un peu déconcertant, ça forme certes ambidextre, semble vraiment calqué sur les souris classiques de Microsoft, certes le plastique donne un sentiment de qualité mais l’absence d’originalités est un peu cruelle de prime abord. Il me semble qu’elle est tout petit peu plus plate que les souris de bureautique classique, mais là où cela peut être un inconvenient, cela a aussi l’avantage d’une prise en main ultra rapide.

Le gros boulot de SteelSeries a été fait sur l’électronique, extrait  » Le capteur de 10.8 megapixels/seconde fait un réel bon en avant par rapport aux souris actuelles. Il est capable d’absorber 12,000 images/seconde pour 5,001 CPI et des déplacements de 150 pouces par seconde ». Donc première chose, elle est très très vive eet précise. Je confirme.

Deuxième originalité de la bête, il est possible de créer des profils d’utilisation, soit en passant par un soft (uniquement sous Windows) soit en utilisant le petit écran LCD caché sous la souris. Oui, vous ne rêvez pas 😛

Alors on peut régler des tas de paramètres aux noms un peu barbares ExactRate ou ExactAim pour trouver la rapidité idéale, une autre feature que j’ai pas vraiment réussi à évaluer est le « Freemove » qui doit permettre de tracer une ligne droite horizontale même si le mouvement n’est pas parfait, ce qui peut être un vrai plus dans un FPS où le headshot a son importance. J’ai pas mal joué avec les réglages directement sur la souris, c’est certes moins pratique qu’avec un soft mais ça ouvre les réglages aux MacUsers, ça évite une install de plus sous Windows et ça permet d’emporter ses réglages sur toutes les machines sans drivers et ça c’est cool.

A l’usage, j’étais été charmé par cette souris, d’une précision redoutable, elle est aussi très confortable. J’avoue que je préfère quand même ma Razer Imperator pour sa forme droitier plus ergonomique mais la Xai est ambidextre et offre un design plus facile à intégrer sur un bureau. Elle est discrète, ne devrait pas trop attirer les regards, ni la tentation. C’est une très bonne souris qui cache son jeu et ça a quand même son charme. L’écran sous la souris est une feature assez sympa même si je trouve que trop de réglages tuent les réglages… Mais cela offre la possibilité si on s’investit d’arriver à une forme de bonheur haptique. (comment je suis content d’avoir réussi à placer haptique dans une phrase).

Le combo Xai/9HD est donc un vrai plaisir dans toutes les circonstances, je pense que l’on néglige trop souvent ces périphériques pourtant indispensables dans notre quotidien. Alors, quand j’en parle autour de moi IRL, les gens rigolent un peu, d’autres se scandalisent du prix à payer, il y a certainement une bonne part de fantasmes et de marketing dans ces accessoires. Mais franchement, quand on aime ce genre de chose, que l’on est un peu geek sur le bord, plus que level, c’est du plaisir que l’on s’offre.

ps : aucun accessoire n’a été blessé pendant ces tests, ils rentrent chez eux chez SteelSeries France. ps2 : Par contre dans pas longtemps, il y aura un gros clavier à gagner, le SteelSeries 6Gv2 qui peut aussi permettre de tuer des zombies en cas d’attaque tellement il est solide.

2 réflexions au sujet de « SteelSeries Xai et 9HD : le couple du gamer nerveux [Test] »

  1. Tiens, d’ailleurs, ça me fait penser que je n’utilise jamais de tapis de souris…
    Bon, en même temps, je ne joue pas sur PC/Mac donc j’ai pas forcément besoin de précision ni de rapidité pour faire la bureautique.
    Et même pour mon utilisation de lightroom ça va.

    Par contre, et là, je prouve mon ignorance encore une fois : je ne savais vraiment pas que le tapis de souris pouvais servir à quelque chose ! (mis à part à faire vendre un accessoire en plus)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *