JVC GS-TD1 : caméscope 3D nouvelle génération [becomeCameron]

Non je n’ai pas de TV 3D, de BR 3D et je n’ai pas trouvé que Avatar était un film exceptionnel.

Cela étant, je reste plutôt curieux de l’évolution des appareils 3D grand public, en me disant que peut être, quelque part, cette histoire d’écran en relief n’est pas uniquement un moyen de faire du business. Il faut ajouter à cela que pour Samsung les écrans 3D sans lunettes arriveront que dans 10 ans, ce qui laisserait éventuellement la place d’amortir ce genre de petite folie.

La semaine dernière j’ai eu l’occasion d’utiliser rapidement mais surtout de voir fonctionner le JVC GS-TD1, un caméscope grand public haut de gamme qui filme en 3D.

Les specs pour les amateurs :

Full HD 1920×1080 Zoom optique x5 en 3D 2 capteurs vidéos de 3,32Mpxl Objectif F1.2 Mémoire interne 64Go Ecran 3″ tactile – 3D sans lunettes. Prix : environ 1800€

Oui, le prix est élevé mais c’est comme d’hab », il fait parti des premiers appareils proposant ces specs et il est donc réservé aux amateurs avertis. Le GS-TD1 filme via ses 2 capteurs et du coup, il est possible de filmer à l’ancienne (LOL) en 2D full HD voire même d’exploiter uniquement (reLOL) 1 des 2 pistes au montage pour pouvoir regarder les vidéos sur un écran pas 3D.

Le format d’encodage est de l’AVCH mais autant vous le dire direct, pour le montage, il va falloir acheter un nouvel ordi parce que 2 flux vidéo en 1920×1080 ça se monte pas avec un netbook. A noter que JVC fournit un soft uniquement pour Windows.

Bon, imaginons que la semaine dernière vous avez gagné au loto ou mieux que vous ayez un job très bien payé, vous avez investi plusieurs milliers d’euros : un LED 3D de 130cm, un Pc 8cores et 16Go de RAM et le JVC.

Et bien j’ai le regret de vous annoncer que ça le fait. Oui, franchement, l’image est belle, l’autofocus du camescope se débrouille très bien tout seul lorsqu’on filme en 3D et le résultat à l’écran est vraiment bien. La profondeur et le relief sont bien présents, il n’y a pas d’effet de flou… vraiment, je dois le dire, c’est bien la première fois que je trouve l’ensemble convainquant.

Le petit écran 3D donne un aperçu de l’effet final et lorsque la chaine d’appareil (toujours limité par l’élément le plus faible) est optimale, c’est beau.

Alors, j’avoue que si je devais investir là, je ne m’orienterai pas encore vers la 3D à la maison car je trouve que le combo prix/marketing/obsolescence est risqué, mais faut bien l’admettre, j’ai été agréablement surpris par la qualité du produit et donc du rendu.

5 réflexions au sujet de « JVC GS-TD1 : caméscope 3D nouvelle génération [becomeCameron] »

  1. Bon ben aprés les chanteurs de télé-crochet youtubesque on va voir débarqué de jeunes (riches !?) réalisateurs issu du web sur nos grands écrans donc 😉
    Bon on monte un MyMajorCompany Video 3D quand !

  2. Bonjour,

    l’article est très intéressant.
    Je voulais savoir si il est possible de brancher directement le ccamescope à un écran 3D afin de voir en temps réel la visualisation 3D ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *