Casio xj-a245 : videoprojection LED [test]

C’est une première, j’ai pu testé pendant 10 jours le Casio xj-a245, un vidéoprojecteur sortie il y a environ 1 an, je vais donc vous proposer mes impressions.

En préambule, je dois ajouter que c’est la première fois que j’ai un vidéoproj dans les mains et donc à la maison, lieu plus sympa pour faire des tests « ludiques ». J’ai donc seulement l’expérience des engins que l’on peut croiser dans les bureaux et chez quelques potes.

Côté spec’ pour commencer :

Système de projection DLP/LED Format natif image 16/10 compatible 16/9, 4/3 Luminosité 2500 Lumens Contraste 1800 Résolution native 1280 x 800 x (W XGA) Entrées vidéo 1 x composante via adaptateur HD 15 broches (en option) , 1 x composite RCA Entrées audio 1 x mini jack 3.5 mm Sorties audio 1 x mini jack 3.5 mm Distance minimale de projection 0,84 m Taille de l’image 0,46 à 7,62 m Caractéristiques complémentaires 1 Port USB 2.0 pour des présentations sans ordinateurn; 1 Entrée numérique HDMI; 1x Connexion PC D-sub 15 broches; 1 Port RS 232C; 1 HP intégré 1 W mono Niveau de bruit 29 dB Consommation (en Watts) mode normal 270 W; mode veille 0,6 W Dimensions (l x p x h) en mm 297 x 210 x 43 Poids en kg 2,3 Kg

Le prix : 1 200€ environ. (Le prix risque de chuter, une nouvelle gamme devrait faire son apparition dans les semaines qui viennent).

La première chose qui plait lorsqu’on débale l’engin c’est ça taille, il est vraiment très compact et surtout fin, il se glisse facilement dans un sac à dos et ses 2,3kg le rende particulièrement facile à transporter. Côté look, le plastique blanc est plutôt joli, ça gâche pas la déco dans le salon, c’est sûr. J’avoue que c’est vraiment son aspect qui m’a donné envie de faire ce test, il est 100% WAF à mon avis 😉

L’autre point intéressant de la bête est son système de projection LED qui change de ce qui existe aujourd’hui, la consommation électrique, la taille de guêpe et la luminosité de l’ensemble sont directement impactés par ce choix technologique. La technologie LED offre aussi un autre avantage, ici pas de lampes à changer, il est vendu pour fonctionner 20 000 heures.

Mes premiers tests ont porté sur les classiques usages bureautiques, un bon ppt projeté dans une pièce avec une lumière correcte et là sans surprise, il fait vraiment bien le travail. La techno LED permet d’obtenir une bonne luminosité de l’image et il n’est donc pas nécessaire de fermer tous les volets pour profiter de la présentation.

Deuxième test, la vidéo. La résolution est limité à 1280×800, c’est donc très honorable. Je n’ai pas précisé mais tous les tests ont été fait en utilisant mon Macbook et une connexion HDMI. Pour revenir au film, il y a déjà le côté cool d’utiliser un vidéoproj et de ce retrouver avec un écran de 2m de diagonale en appuyant sur un bouton. L’image est bonne, par contre pour avoir des vrais noirs, il faudra quand même penser à utiliser l’engin dans l’obscurité. J’ai trouvé l’image assez nette même si il m’a semblé apercevoir des artefacts sur certains passages rapides entre le bleu et le blanc.

Troisième test, un bon jeux vidéo 😀 J’ai lancé Rift (que je teste en ce moment on en reparlera) qui est un clone de WoW. Première chose, c’est vrai que ça a de l’allure un monde imaginaire et féérique sur un écran de 2m. Il y a un petit bonus d’immersivité sans aucun doute. Par contre, dans mes conditions de tests, difficile de lire les textes des quêtes. Je ne sais pas si c’était mes réglages mais j’ai dû arrêter là l’expérience. J’ai lancé ensuite SC2, là encore c’est clair que ça change l’expérience de jeux, mais je dois avouer là encore que des petits problèmes de précision m’ont laissé perplexe. Je pense que mes jeux de tests ne sont pas trop adaptés, mais je n’ai pas réinstallé SF4 et je n’ai pas (encore) un bon jeux de voiture (si vous avez des idées).

Dernier point : le bruit. Oui 30db ça fait du bruit. Le ventilo s’exprime d’entrée mais n’est pas désagréable lorsqu’il fonctionne. Pour les présentations, je ne pense pas que cela puisse poser problème. Pour les jeux non plus, ni pour les films qui ne laissent pas trop de moment à la contemplation idem. En fait c’est quand on coupe l’engin que l’on réalise qu’il bourdonnait dans son coin. Par contre, j’ai bien peur que si vous cherchez un videoproj et le silence absolu, le saint graal n’est pas encore de notre monde…

Conclusion: Casio qui n’est pas trop connu pour cette gamme de produits a fait un gros boulot. La taille, la luminosité, la durée de vie peuvent en faire un vrai bon choix pour un usage business. Pour la maison par contre, je pense que pour cette gamme de prix il y a moyen de trouver des engins plus classiques, plus encombrant mais spécialisés et plus performant en vidéo. Mais pas aussi compact/transportable, faut choisir 😛 Un bel appareil a vocation pro alors que sa taille le rend désirable pour son salon… Dur, dur 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *