Le programme SETI@Home en pause [FarFarAway..]

Le programme SETI@Home avait été lancé en mai 1999 sous la tutelle de l’université de Berkeley. Le programme est lui plus ancien puisqu’il date des années 60. L’idée de Search for Extra-Terrestrial Intelligence est basée sur l’écoute de l’espace, en effet, les sons se déplacent -certes lentement- et en tendant l’oreille, certains pensent qu’ils devraient être possible d’entendre la vie.

J’avais d’ailleurs lu il y a quelques temps que Pluton l’ex-planète devrait être en train d’entendre nos émissions de radio des années 70.

Seti@home est une des premières grandes expériences de crowdcomputing, l’université de Berkeley a en 1999 proposé aux internautes qui le souhaitaient de télécharger un programme capable d’analyser les données collectées par l’immense oreille qui écoute le ciel depuis Arecibo.

Je me rappelle à l’époque la première fois que j’ai lancé le soft qui en fait était aussi un économiseur d’écrans super classe, j’étais super fier 😀 Chose amusante aussi, il y avait déjà à l’époque des classements, des groupes, qui cherchaient à analyser le plus de données le plus vite possible. Je me souviens avoir pris le temps d’overclocker mon viel AMD et ses 600MHz…

Et comme beaucoup, aujourd’hui bein j’aide plus, du coup le projet est mis en sommeil en attendant de récolter les fonds nécessaires pour reprendre le programme.

Alors si vous avez 5 millions de $, ou quelques € vous pouvez participer à l’éventuelle découverte d’une civilisation Extra-Terrestre. Bon après, si on les trouve et qu’ils viennent nous manger, faudra pas râler 😀

ps : BOINC le soft qui permet de crowdsourcer des bonnes causes et dispo ici et il reste quelques bonnes causes à aider en attendant le retour de SETI@home.

2 réflexions au sujet de « Le programme SETI@Home en pause [FarFarAway..] »

  1. Ahah !
    Je me souviens, on avait, avec quelques potes, installé sur tous les ordi de la licence d’info ce fameux économiseur d’écran.

    C’était la méga classe. Bon, je crois que ça a duré quelques mois, pis après…

    Bref, c’est un peu dommage, c’était un super truc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *