SteelSeries Sibéria Neckband : soigne ta coiffure [test]

Mais c’est quoi encore ce titre ? Oui, je pense que ce billet ne sera peut être jamais référencé dans Google, mais entre nous, un casque qui se porte à l’arrière de la tête c’est bien pour ceux qui veulent rester bien coiffé, non ?

J’ai donc pu tester depuis un peu plus de 8 jours le casque SteelSeries Siberia V2 dans sa version neckband « tour de cou/de la tête ». Il s’agit ici, à nouveau d’un casque pour joueur puisque c’est le créneau de la marque.

Au déballage, on constate que SteelSeries a fait le boulot de manière raisonnable, on trouve donc le minimum syndical dans le carton. Avouons que c’est l’essentiel 🙂

Le casque est assez massif mais n’est pas trop lourd, sa couleur blanche est là pour rappeler qu’il est compatible iPod/iPhone, il est plutôt joli, pas très discret mais il reste sobre.

Sibéria est un micro/casque, il y a donc un micro très très bien foutu qui est caché dans l’écouteur de gauche, écouteur rétractable et pliable pour l’installer correctement. Ce micro est vraiment une réussite, c’est pratique, le son est très correct et il disparait quand on en a pas besoin. C’est vraiment une très bonne idée de la part de SteelSeries.

Le casque se place donc à l’arrière du crâne et pas dessus (ça évite d’être décoiffé) (pour ceux qui ont une coupe travaillé) (ou qui font encore de la techtonic). Au début c’est un peu étonnant, mais le système fonctionne. Le revêtement des écouteurs est en tissu et est agréable, le système de serrage permet de bien caler l’engin qui devrait tenir le coup de vos petits sauts sur votre chaise. Par contre, je pense que pour aller courir à 6h du mat » c’est pas idéal, mais j’ai pas fait l’expérience.

Après 2h d’utilisation, j’avoue que j’avais un peu chaud aux oreilles mais rien d’anormal sur ce type et dans cette gamme de casque. Côté son, j’ai été agréablement surpris, on reste sur du casque « jeux vidéos » et non pas « audiophile » mais rien n’a choqué mon oreille de non spécialiste.

Petit bémol pour la longueur du cable, j’ai trouvé un peu juste et aucune rallonge n’est disponible, du coup, il faudra que votre machine ne soit pas trop loin pour profiter du micro/casque.

Rapidement sur la fonction iPhone/iPod, testé sur mon 3GS, ça fonctionne, il est possible de changer le volume, répondre à des appels, changer de morceau, pratique et efficace.

Pour conclure, je dirai que j’ai trouvé ce casque satisfaisant et agréable à porter. Le son est dans la bonne moyenne pour un casque à 80€ et le micro est astucieux. Par contre j’ai pas trop adhéré au concept du « neckband », là on est vraiment sur une histoire de goût mais je suis pas client. (en même temps j’ai les cheveux très court).

Un chouette produit qui m’a semblé équilibré, reste à savoir si vous avez des impératifs capillaire ou pas.

4 réflexions au sujet de « SteelSeries Sibéria Neckband : soigne ta coiffure [test] »

  1. Bonjour,

    J’ai ce casque depuis 2 jours mais impossible de faire fonctionner le micro, il y a quelque chose de particulier à faire pour que l’audio et le micro soit regroupé sur une seule prise JACK (je cherche encore).
    Sinon le son est plutôt bon mais sans le micro c’est moins bien…

    Merci d’avance.

  2. J’ai la version « pas neckband » de ce casque, et je dois dire que ça vaut son pesant de cacahuète. Si comme moi, vous n’êtes pas coiffés, ou vous foutez complètement de votre coiffure, optez pour la version classique !

    Il m’est arrivé de le garder plusieurs heures (supérieur à 6 heures) consécutives, et c’est un vrai plaisir. Richard, je te conseille de te renseigner, si tu n’es pas trop fan du Neckband 🙂

  3. Corentin : j’avais demandé à tester le neckband justement parce que je connaissais pas ce format. Mais je suis de plus en plus fan de Steelseries qui fait vraiment du bon matos.

    Nony : en fait, sur les cartes sons récentes c’est comme sur les iPhones, 1 jack fait micro+casque, peut être qu’il faut que tu regardes du côté des drivers de ta carte son.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *