Microsoft se paye Skype [HeadShot]

Je ne pouvais revenir online sans parler de ce rachat.

Si vous avez raté la news, elle est simple, Microsoft a acheté la semaine dernière pour 8,5 milliards de dollar la société Skype (que je ne présente pas de peur de cela soit insultant). Skype avait été revendu par eBay il y a 2 ans pour 2,75 milliards aux fonds d’investissement Silver Lake Partners et Andreessen-Horowitz et à l’Office d’investissement du régime de retraites du Canada (CPPIB).

J’avoue avoir été surpris en lisant la news en rentrant, je pensais vraiment que Google voire Facebook étaient des prétendants sérieux… et ils l’étaient. Pour Facebook, Skype aurait pu permettre d’intégrer un vidéo chat puissant, voire d’arriver à encore plus démocratiser l’outil dans le monde. Pour Google, cela aurait été une pièce maitresse pour sa suite bureautique et un bon point pour toute la gamme mobile.

On peut trouver dans les 2 cas de bonnes raisons aussi de ne pas le faire. Facebook aurait été confronté encore plus durement que Skype au théorème du gruyère, qui consiste à penser que plus y a de fromage plus y a de trous, si 100% des utilisateurs de Skype, font du Skype->Skype il n’y a plus de revenus qui proviennent de l’appel vers des téléphones. Pour Google, le problème de Skype et son absence de solution dans le cloud, donc pas vraiment dans la logique de Google Docs ou de Chrome OS (dont on va reparler cette semaine).

Pour en revenir à Microsoft, se rachat est encore un signe de la grande forme de MS depuis quelques mois. La firme qui semblait avoir raté certains virages technologiques et culturel a réussi à retrouver un vrai nouveau souffle.

Skype par Microsoft devrait rester encore quelques temps indépendant pour éviter que les concurrents de MS comme Cisco qui utilisent le service partent trop vite et donc baisse encore les revenus générés par les 200 millions d’utilisateurs actifs.

Comme tout le monde, je pense que c’est la suite Office qui va bénéficier en 1er lieu de l’arrivée de la VoIP, Chat, partage de doc, travail collaboratif… que la technologie de Skype offre. Beaucoup parle aussi de Lync qui est un outil de communication unifié pour les entreprises.

Un beau coup de MS, il va falloir voir maintenant comment cela se passe, moi j’aimerai bien qu’ils améliorent vite le transfert de fichiers P2P parce que là, c’est juste impossible d’échanger 2Mo Skype à Skype.

4 réflexions au sujet de « Microsoft se paye Skype [HeadShot] »

  1. Un bon coup pour MS. Peut-être pas financièrement, sauf s’ils intègrent le mal fait à la concurrence.

    Un très mauvais coup pour Apple qui voit FaceTime de plus en plus concurrencé par des solutions largement plus diffusées.
    – Skype fait de la video en 3G, moche mais ca marche.
    – Skype fonctionne sur autre chose que iOS/Mac et la on est pile dans les promesses non tenues d’Apple.

    MS reprend du poil de la bête mais il reste une sacrée pente à grimper, et Google/Android ne sera pas aussi facile à abattre qu’Apple.

  2. Tu as raison… j’évoque pas du tout Apple, mais j’ai pas mémoire de gros rachat software de la part d’Apple. C’est sûr que Skype c’est un peu du super FaceTime cross-plateforme.

    Et je suis d’accord avec toi sur le chemin à parcourir et la force de Google mais c’est aussi ça qui est intéressant 🙂

  3. @Etienne Heu désolé mais DOS n’a pas été racheté à IBM mais plutôt vendu. MS avait racheté QDOS (http://fr.wikipedia.org/wiki/QDOS) à un développeur dans ce but.

    Le rachat de société n’a rien de choquant. C’est souvent un bon moyen pour les petits éditeurs de réussir à faire murir/croitre leur produits en profitant des ressources d’un éditeur mieux installé.

    Les gros éditeurs ont plus de mal à gérer l’innovation…

  4. Il a toujours été dans la stratégie de MS de faire des acquisitions et cela dès leur début. On peut citer par exemple DoS qui avait été développé par IBM ou encore Flight Simulator, on peut se demander si leur manque de créativité en interne est compensé par ces acquisitions. Comparé à un budget R&D une telle acquisition parait pertinente et permet à MS de rester dans la course des outils de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *