Motorola Atrix : mobile et puissance [etDuCoeur]

atrix

Cela fait maintenant 1 mois que j’ai le plaisir de tester le Motorola Atrix gentiment prêté par mes amis de Orange Business Service.

Le Motorola Atrix avait été annoncé en janvier lors du CES et avait à l’époque marqué les esprits par ses performances et le bundle qui l’accompagnait. L’idée défendu par l’Atrix est de proposer un mobile qui devienne le coeur de la vie numérique de son propriétaire. Pour se faire, l’Atrix dispose d’un processeur dual core Tegra 2 de nVidia et d’accessoire mais j’y reviendrai.

L’Atrix est un mobile sous Android 2.2 pour l’instant mais d’ici septembre il devrait pouvoir passer à la version 2.3 et aux customs firmware, en attendant Android 4 qui vient d’être annoncé. Je n’avais pas passé plus d’1 mois sous Android depuis la version 1.6, que dès lors on pourrait comparer à une version pré-beta. Android 2.2 est désormais un OS mature, agréable à utiliser et disposant d’un parc d’application complet. J’ai été surpris de voir presque tous les titres à succès de l’iPhone dispo sur le marketplace.

Le système des notifications qui va être copié par l’iOS 5 est vraiment confortable, le multi-tâches performant mais complexe à bien gérer et la présentation générale de l’OS ne devrait déstabiliser personne. Je pense qu’à partir de cette version d’Android, on peut être sûr que pour un utilisateur « normal » la vie avec Android est devenu agréable. Mention spéciale à Google Maps qui ringardise la version iOS actuelle. Côté soft, Motorola offre peu de chose supplémentaire mais le lecteur vidéo qui permet d’afficher des vidéos HD 1080p via la prise HDMI fonctionne très bien. L’Atrix est aussi compatible DNLA, il est donc possible de lire/acceder à des contenus sur un NAS ou depuis une PS3 (par exemple). Cela peut paraitre s’adresser à peu de personne mais quand on est équipé ça donne une expérience vraiment sympa.

Côté hardware, un Tegra 2, 1 Go de RAM, 16Go de mémoire interne + support des cartes MicroSD, un écran de 4 pouces 540 pixels par 960 pixels protégé Gorilla Glass, de la 3G, du wifi, le GPS… La fiche technique est là

Au niveau du design, le faux effet carbone donne un look classe à l’appareil et malgré une taille un peu au dessus de la moyenne reste cohérent et agréable en main. Moi j’adhère, après les gouts…

J’ai donc pu utiliser le mobile dans les conditions réelles d’utilisation, sans devoir me dépêcher à publier ce test. J’imagine que le fait que cet Atrix m’est apporté totale satisfaction doit déjà un peu se comprendre dans cet article. Mis à part l’APN j’ai vraiment aimé cet appareil. La puissance du Tegra 2 fait que l’OS tourne à merveille, que les app se lancent à la vitesse de la lumière et que l’expérience utilisateur est convaincante. Certes, parfois, quelques ralentissement apparaissent mais cela ne dure jamais plus de 2 secondes. L’autre découverte pour moi, a été le support de Flash, le Tegra, le Go de ram font que lors de la navigation sur internet la lecture du logiciel d’Abode se passe sans problème. L’app YouTube de mon Atrix a tendance à planter, à vrai dire aucun besoin de la lancer. Cela peut paraitre idiot mais le support (réel) de Flash libère d’une limite crispante sur l’iPhone. Dernier point important l’autonomie m’a semblé très bonne avec 2/3 jours avec un usage tranquille et sans jeux en 3D.

Comme je l’indiquais plus haut l’Atrix peut bénéficier de 2 accessoires en option, un dock sur lequel on plugge l’engin, un écran, un clavier et une souris et un netbook qui va ajouter de l’autonomie et un bon clavier. Les 2 accessoires fonctionnent sous un Linux maison et permettent d’acceder aux contenus du mobile et d’avoir donc 1 unité centrale dans la poche et des écrans pour visualisé le contenu. Très malin bien que un peu cher. Je n’ai pas eu la chance de tester les accessoires, je vous laisse donc chercher sur le net 😉

En conclusion, je dirai donc que j’ai été agréablement surpris par le couple Motorola/Android2.2 et je suis content de voir que la marque Américaine a les moyen de rester dans la compétition mondiale. L’Atrix est un bon mobile qui a des performances excellentes et ne mérite plus qu’un upgrade de sa version Android.

ps : je suis tombé sur ce très complet/bon test de l’Atrix sur le blog de Maxime Johnson

2 réflexions au sujet de « Motorola Atrix : mobile et puissance [etDuCoeur] »

  1. J’avais un motorola pendant un moment, pas un smartphone, juste un « phone ». Purée, comment ça ramait sa maman.
    Genre, si j’associais à un contact une photo + un mp3 pour la sonnerie, le temps que l’interface réagisse et que je puisse décrocher, ben le gars à l’autre bout du fil était sur la messagerie. (j’exagère même pas.)

    Du coup, ben j’espère qu’avec l’Atrix ça répond un peu mieux que ça (ce que ton test à l’air de confirmer).
    Dommage que tu n’ai pas pu tester l’accessoire principal, ça doit être assez fun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *