LG Optimus Pad : Honeycomb, Tegra et vidéo 3D [Test]

LG avait invité hier la presse et les bloggueurs pour leur présenter leur lineup, occasion pour moi de mettre les mains sur la tablette tactile du constructeur, la LG Optimus Pad.

Côté hardware, la machine est dans la moyenne haute avec un processeur Tegra 2 (double coeur 1Ghz), 32 Go de stockage, un écran LCD IPS capacitif 8.9 pouces 1280 x 768 pixels, APN en façade mais aussi 2 capteurs au dos,connectivité HSDPA: 10.2 Mbps, HSUPA: 2 Mbps, Wi-Fi n, Bluetooth 2.1, DLNA tout ça pour 630 grammes. La tablette est animée par un Android 3.0 Honeycomb.

J’ai pu jouer une dizaine de minutes avec l’engin, pas assez pour un vrai test mais suffisamment pour avoir quelques premières impressions. Première remarque lors de la prise en main, la tablette a un format 15/10ème, un format « cinema » plutôt confortable mais étonnant au premier regard. Deuxième point qui surprend, c’est la disparition du bouton « home » désormais sous Honeycomb ce sont des petites flêches en bas à droite de l’écran qui remplacent les boutons physique. Je suis pas forcément convaincu de l’avancée en terme d’ergonomique mais là est toute la limite de ces courtes rencontres, impossible à aujourd’hui d’être sûr de l’effet au quotidien.

A l’utilisation, rien de particulier à signaler, le Tegra2 donc j’ai parlé pour l’Atrix fait un boulot remarquable que cela soit pour la navigation que pour afficher des graphisme 3D honorables. Je ne m’étendrai pas sur honeycomb mais je trouve que globalement le boulot de Google sur l’amélioration de son OS est vraiment convainquant. Pour avoir sauté d’une application à l’autre et tenter un stresstest à l’arrach’, pas de mauvaise surprise.

La tablette est doté d’un port mini HDMI qui permet d’afficher un mode clone sur un écran, la démo faite sur place montrait une des vraies originalités du LG Optimus Pad : la 3D. LG a muni sa tablette de 2 capteurs photos de 5Mpx qui permettent de réaliser des vidéos 3D de qualité correcte au format 3D agp et d’en profiter ensuite un téléviseur 3D. Donc pour être clair pas de 3D « relief » sur la tablette mais la possibilité de créer du contenu et un player compatible. Plutôt sympa, même si je pense que le Tegra2 aura quand même du mal à afficher un fichier de vacances 1080i en 3D sur le LED du salon. Certes, ce n’est pas sa fonction mais bon.

Seul petite égratignure, pas de port USB ni de slot SD card, la mémoire interne est donc « bloquée » au très honorable 32GO.

La tablette sera dispo dans le mois pour 599€ hors subventions éventuelles des opérateurs.

Pour conclure, je dirai qu’encore une fois le produit est convainquant, le design, l’écran, les perfs, l’OS sont tout à fait dans la tendance actuelle. Je ne pense pas que cette tablette procurera de déplaisir à ses acquéreurs. Mais encore une fois aussi, la question se pose de la différenciation des modèles. Comment le consommateur lambda va t il pour faire la différence et faire son choix et le risque n’est il pas qu’au final il se tourne vers ce qui déjà la valeur sûre ? Reste pour finir la question du prix, 599€ reste compétitif, mais encore un peu cher pour l’usage que l’on peut imaginer avoir d’un tel appareil.

La guerre des tablettes ne fait que commencer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *