Spotify : la difficile progression d’un bon service [SoundNotGood]

Spotify est un service de streaming musical sur abonnement, pour 10€/mois, les utilisateurs ont accès à tout le catalogue qui représente des millions de titres et le site affirme lui ajouter 10 000 chansons par jour. Spotify est accessible sur le web, sur mobile, sur tablette on line ou offline, sur des systèmes de son HiFi (Sonos/Onkyo) et il propose même de la musique à 320kps. Spotify a même signé un deal avec Facebook il y a quelques jours pour offrir une partie du service aux 800 millions d’utilisateurs ce qui en plus de l’arrivée du service Européen aux Etats Unis devrait booster ses performances.

Spotify c’est un taux de conversion gratuit -> premium de 15% et aujourd’hui une base de 2 millions d’abonnés.

Le chiffre d’affaires de 100 millions de dollars de 2010 devrait être largement dépassé en 2011.

MAIS.

Spotify n’est pas rentable, En effet, l’industrie de la musique réclame (et c’est normal) une rétribution. Celle ci a été de plus de 100 millions de dollars pour l’année 2010, du coup, si on ajoute les frais, les charges, la boite à perdu 41,1 millions de dollars sur l’exercice 2010.

Et là se pose la question, encore une fois, du bras de fer entre une industrie qui a du pouvoir, qui s’accroche à son business model, à tous les dollars possible et imaginable et cherche par tous les moyens à freiner l’évolution des usages et directement le confort et le plaisir de l’utilisateur final.

Je peux comprendre que certains n’est pas envie de laisser tomber les piscines de champagne et yatch mais il faut regarder la réalité en face, c’est cette attitude qui favorise les comportements que l’inutile HADOPI condamne.

Je sais que c’est pas facile de changer et d’évoluer pour une industrie, mais je trouve ça énervant, surtout c’est arrière goût de mauvaise foi, de mauvaise volonté.

En passant, c’est valable pour le cinéma et la littérature…

via Generation-nt

2 réflexions au sujet de « Spotify : la difficile progression d’un bon service [SoundNotGood] »

  1. J’ai jamais utilisé spotify, je suis toujours resté sur deezer, même si depuis un changement politique en matière d’utilisation du réseau dans mon entreprise ne me permet plus de l’utiliser autant qu’avant, j’apprécie beaucoup ces services pour découvrir des artistes et les nouveaux albums.
    Le business model est plutôt bon apparemment, mais comme tu le dis, certains veulent à tout prix gagner encore plus d’argent.

    Est-ce que tu a des infos à propos de Deezer et chose intéressante à mon avis, est-ce que tu a des infos à propos de jamendo ?

  2. Non, pas d’info sur les chiffres de Deezer, pas grand chose ne filtre depuis l’arrivée d’Orange. Pour Jamendo, je vais regarder, mais c’est plus du tout les même problèmes pour eux, à savoir si ça marche, c’est une autre paire de manches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *