Blackberry Bold 9900 : ludique et pro [test]

RIM est une entreprise particulière, pionnière des smartphones, elle a aussi été la boite qui a popularisé le mail dans la poche. Mais les temps ont changé et la concurrence est très très rude dans le domaine du téléphone à tout faire.

C’est l’équipe d’Orange Business Service qui m’a prêté pendant quelques semaines le dernier né et haut de gamme, le Blackberry Bold 9900. Pour fêter sa sortie, ils ont d’ailleurs lancé un forfait Limitée Business pour BlackBerry avec Mail, Internet et Orange Maps en illimité + 100MMS + 100SMS + 100h hotspots wifi par mois. Enfin il est dispo à partir de 199,90€. Vous voilà informé 🙂

Première chose, il est beau. Certes c’est un avis subjectif mais qui semble être partagé par la plupart des personnes que j’ai croisé. Deuxième chose il est à jour en terme de spec, proc QC 8655 1.2GHz, RAM 768Mo, 8Go de mémoire + slot microSD jusqu’à 32Go, NFC, GPS, Wifi, 3G… Et grande nouveauté de ce modèle il dispose en plus de son clavier d’un écran tactile de 3″ tout ça pour un poids agréable de 130 grammes.

Niveau OS, la machine fonctionne sur le dernier OS de RIM, blackberryOS 7. Une interface plutôt jolie, multi-tâches, qui supporte facilement Flash et tout un tas de format MPEG4, H.264, H.263, MP3, AMR-NB, AAC-LC, AAC+, eAAC+, Flac et Vorbis.L’OS supporte bien sûr tous les trucs de pro genre MS Office (toutes version jusqu’à 360°). BBOS7 dispose de son répertoire d’application nommé l’AppWorld.

Bien sûr tout cela DOIT fonctionner avec un forfait Blackberry afin de profiter du pushmail de la marque qui est incontestablement le système le plus performant à ce jour.

Le Blackberry Bold 9900 est destiné en premier lieu aux pros. Ceux qui ont besoin d’un téléphone sobre et efficace. Le clavier en est la parfaite illustration. Certes on commence tous à avoir l’habitude des écrans tactiles mais le clavier du 9900 est parfait. Cela faisait presque 1 an que j’avais pas eu un mobile avec clavier et c’est un réel plaisir à utiliser. En quelques minutes, on tape, vite, bien, on ajoute la ponctuation, les accents, bref, une vraie machine à saisir proprement du contenu.

L’écran fait un peu moins de 3″, la définition de 640 x 480 permet d’afficher tous types de documents mais c’est vrai les habitués des smartphones va trouver l’écran petit. Alors pour consulter ses mails / twitt / notif FB & co, ça passe très bien. Par contre, dès que l’on va du côté des autres usages devenus classiques comme la vidéo, la photo ou le surf, on réalise que 3″ c’est juste.

Le navigateur par exemple est performant, il affiche tout ce que l’on peut croiser en ligne, les vidéos YouTube se lance sans froncer le sourcil. La double navigation avec le trackpad sous l’écran et l’écran tactile offre vraiment une bonne expérience utilisateur. Je me souviens lors de mon test du précédent Bold, tout le monde avait envie de toucher l’écran pour zoommer et faire défiler la page. C’est désormais possible et c’est cool. Par contre, la lecture de pages web non-optimisées mobiles demande parfois de plisser les yeux si votre vue n’est pas parfaite.

J’ai pu utiliser ce mobile pendant quelques semaines et il me laisse une étrange impression. D’un côté son efficacité et son design me séduisent vraiment. D’un autre, OS7 parfois capricieux et l’APN faiblard malgré ses 5mpx énervent. L’autonomie quand elle est classique entre 1 à 2 jours en usage normal+ et beaucoup plus sans la 3G activé en permanence.

Le Bold 9900 est vraiment un bon mobile qui devrait séduire les amateurs de la marque et les professionnels exigeant. Il ouvre un peu plus l’expérience utilisateur sur les éléments ludiques que sont le surf, la consommation de vidéo sans pour autant s’éloigner de l’ADN de RIM. La taille de l’écran est vraiment une des sources de mon sentiment mitigé, efficace et agréable, il garantit une compacité au mobile mais offre un espace de consultation étriquée.

J’aime ce Bold9900 mais j’aimerai vraiment que RIM trouve LA solution pour avoir un écran plus grand en gardant le clavier et que le mobile tienne toujours dans la poche.

6 réflexions au sujet de « Blackberry Bold 9900 : ludique et pro [test] »

  1. Jihaisse : je sais que RIM propose un service dans lequel l’employeur peut définir les heures de sufs/TV/…

    Fabrice : oui ça s’active mais LA question est pourquoi faire ?

  2. J’y repensais justement, et je me posais la question d’un téléphone avec un slider. (comme à la bonne époque)…
    Sauf que maintenant, on sait faire des téléphones plus fin, donc au final on se retrouverai avec quelque chose de correct.

    Je suis d’accord pour dire que l’écran est petiot. Mais pour un usage pro, t’a le droit de surfer sur le net ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *