4G, LTE : ce que j’ai compris [nextStep]

Si vous suivez l’actualité de la téléphonie et donc le CES 2012 vous devez avoir vu les dizaines d’annonces de mobiles LTE. Samsung, Nokia, Motorola, HTC ont tous annoncé soit une upgrade des mobiles existant soit quelques nouveaux modèles mais tous sans exception affichent dans leur nom ces 3 mystérieuses lettres.

La 4G pour 4ème génération de réseau mobile est une version 3,99G si on parle de normalisation mais une vrai 4eme génération si on parle infrastructure. La 4G exige des opérateurs d’installer de nouvelles antennes relais mais aussi de mettre complèment à plat leur infrastructure, la 4G c’est en fait du full data, il y a donc que des données qui passent pas de fréquence voix/SMS.

L’avantage est clair, l’infrastructure est donc conçue et pensée pour transférer des 1 et des 0 et du coup les débit max devrait être de 100mb/s en download et de 40Mb/s en upload. Oui, mieux que l’ADSL pour beaucoup d’entre nous. Autre bonne nouvelle, le ping devrait être très bon, autour de 20ms, ce qui signifie que 1. Nous pourrons jouer en mobilité à des FPS 2. un vrai confort d’utilisation, le ping est la réactivité de la connexion, les pages web devraient s’afficher très vite et par exemple il devrait être possible d’avancer dans une vidéo en streaming et la voir sans attendre (Pour avoir vu une démo au Technolab d’Orange ça donne envie, ça marche bien et surtout ça va vite).

Le nouveau réseau devrait aussi permettre de supporter plus de connexions simultanées, un meilleur passage d’une antenne à l’autre et une meilleure stabilité à grande vitesse. A priori, nous devrions disposer d’une connexion stable jusqu’à 350km/h. Oui Counter Strike dans le TGV pourrait être possible bientôt.

Le réseau 4G est dispo aux USA et au Canada depuis 6 mois, depuis 2 ans dans le nord de l’Europe et depuis quelques temps au Japon (500 000 clients) et en Corée du Sud ( 1 millions de clients). Pour la France, les tests commencent cette année et le lancement commercial devrait avoir lieu en 2013. Le retard français est dû notamment à l’attribution des fréquences qui date de noël.

La 4G a un seul défaut, comme il s’agit d’un réseau de données lié à un plage de fréquence, les mobiles LTE doivent être localisés par pays, aucune chance qu’un mobile LTE du marché américain fonctionne sur notre territoire. Autre challenge côté opérateur, faire le lien de manière transparente en le réseau 3G et le réseau 4G. Au USA par exemple, les premiers mobiles dispo étaient 3G/4G pour pouvoir fonctionner correctement avec un impact non négligeable sur l’autonomie.

La 4G utilise la bande de 2600mhz et une évolution est déjà prévue dès que les fréquences à 800mhz seront disponibles, le LTE. Le sigle LTE pour LongTermEvolution devrait apporter des connexions à 1Gb/s mais ça nous en reparlerons quand ce rêve arrivera en France.

La 4G va donc changer de manière significative notre utilisation du cloud en mobilité voire même contester l’utilité d’avoir une box à la maison pour ceux qui ont pas besoin de la TV IP par exemple.

Affaire à suivre.

4 réflexions au sujet de « 4G, LTE : ce que j’ai compris [nextStep] »

  1. Merci beaucoup pour cet article qui nous permet de mieux comprendre ce qu’est exactement la 4G. On en entendait tous parler mais sans trop savoir ce que c’était…
    Merci Rfly pour ton blog.

    Michkew83

  2. Jihaisse : a priori pas de nouvelles antennes mais une MAJ des anciennes, donc ça devrait aller 🙂

    Mich : merci… et tu vas voir quand ça va arriver c’est énorme :_D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *